Sket Dance

Sket Dance


Résumé :

Au lycée, la vie n’est pas toujours simple. Un individu masqué vous asperge de peinture ? Un singe erre dans le lycée armé d’une bombe ? Un fantôme rôde autour du local à poubelles de l’établissement ? Appelez le Club des Protecteurs de la vie scolaire à la rescousse ! Bossun, le stratège, Himeko, la princesse des racailles, et Switch, le geek muet ont des solutions à tous vos problèmes !
Source : Kazé Manga

Avis principal par Missmatsu

Attirée principalement, par la généreuse offre de Kaze et la publicité faite sur le titre, je ne regrette pas du tout de m’être laissée tenter…

Mais qu’est-ce qui vous attends dans Sket Dance? Humour totalement stupide, mais qui fait bien évidemment mourir de rire, personnages attachants et scénarios dynamiques… Et improbables, pour notre plus grand plaisir! Mais le mangaka montre que sous son humour implacable, il sait aussi jouer avec les sentiments, nous procurant ainsi des scènes émouvantes là où je ne pensais pas les trouver. Sket Dance, c’est donc un grand mélange des genres, qui séduit et met instantanément de bonne humeur!

Du côté des personnages, là aussi très bonne surprise. Kenta Shinohara sait rendre tous ses protagonistes attachants, qu’ils soient parmi les principaux ou non d’ailleurs. Ils sont également variés, entre Bossun, le gentil chef de club stupide, Himeko la racaille meneuse de bande et Switch, le sournois geek muet. Dans tous les titres, il y a toujours des personnages qui agacent par leur inutilité, voire que l’on oublier à peine avoir fermé le volume. Et bien laissez-moi vous dire qu’il n’y aura pas de ça dans ces deux premiers volumes. Ils sont tous uniques avec une petite touche d’idiotie renforçant leur caractère. Bref, j’adore!

J’apprécie également beaucoup le dessin, qui se fait, pour le moment, très fin et agréable. J’espère que cela durera! Autre point que j’ai beaucoup aimé, les notes de l’auteur à la fin de chaque chapitre, nous expliquant la conception du scénario, ses idées, et mêmes ses petits craquages.

La seule chose que je crains pour le moment, c’est bien qu’au fur et à mesure des tomes, l’humour que ne trahis pas le lecteur pour l’instant, finisse par lasser. A ce jour, la série arrive à peine à sa fin, avec pas plus de trente tomes à son effectif… L’avenir nous en dira plus!

  • Scénario
  • Dessin
4

En conclusion

Un shônen très sympathique avec un humour bien stupide et des personnages charismatiques et attachants qui me font passer de très bons moments.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)