Sugarmilk

Sugarmilk


Résumé :

Sugarmilk est un recueil de sept nouvelles très fraîches, parfois douces-amer, d’une sensualité débordante, décrivant un spectre très large de l’amour gay.
Source : Manga News

Avis principal par Maella

Dans l’ensemble, c’est un bon recueil de one-shot. Après, il y a des histoires que j’ai plus apprécié que d’autres.

La première histoire, What’s your name est celle de Yamada Shinta, caissier dans un combini, qui a le coup de foudre pour un client. Alors qu’il se promène dans la rue, il tombe par hasard sur ce client, ou plutôt, le chien de ce dernier tombe littéralement sur lui. Le chien l’ayant sali, le client lui propose de venir chez lui.
J’ai bien aimé l’histoire, même s’il n’y a aucune surprise et que le coup du coup de foudre de Yamada pour un homme alors qu’à la base il est hétéro, j’ai trouvé ça gros. C’était tout de même intéressant de lire comment l’auteur voit les coups de foudre.

La seconde histoire, 15 ans, nous raconte la rencontre inattendue de Nishihara, un premier année et Satoshi, un sempai. Aucun des deux n’a pu oublier l’autre, quand bien même ils se sont à peine parlé.
Une romance entre lycéen banale mais qui ne laisse pas indifférent par la douceur qu’elle dégage. Nous suivons Nishihara et Satoshi dans les débuts de leur relation, qui est sans doute la première pour Nishihara. Lui qui semble n’avoir jamais aimé ne sait pas comment agir lorsque l’on est en couple. Sa naïveté est plutôt marrante et touchante.

La troisième histoire, l’odeur après un arc-en-ciel nous raconte l’histoire d’amour entre Masashi Furuya, professeur, et son élève surdoué, Ryû Yoneguni. Ce dernier doit changer d’école pour une autre plus prestigieuse.
C’est encore une énième histoire professeur-élève que nous offre l’auteur, mais cella-là, je l’ai vraiment appréciée. Une aura de tendresse s’en dégage, ainsi qu’un sentiment de mélancolie dû au départ de Ryû. On n’aborde pas vraiment le côté tabou d’une telle relation, ce qui rend l’histoire plus légère.

La quatrième histoire est celle portant le nom du recueil : Sugarmilk. Shô et Taichi sont amis depuis le lycée. Ils se sont perdus de vue après la remise des diplômes et se sont retrouvés par hasard à travailler au même endroit. Taichi apprend alors la bisexualité de Shô et commence à comprendre le comportement étrange qu’avait ce dernier lors de leur dernière année de lycée.
J’ai beaucoup apprécié cette histoire qui est la plus longue, et donc forcément, la plus poussée. L’histoire prend parti de nous parler en premier de la relation actuelle de Taichi et Shô puis de revenir ensuite par le passé, sûrement pour cela que le premier chapitre s’appelle Milk et le second Sugar, comme pour montrer comment tout cela a commencé. J’ai trouvé ça tout de même dommage qu’on passe par la scène cliche du « on a trop bu, on couche ensemble ». Mais d’un côté, j’ai eu l’impression que c’était une case obligée pour faire avancer leur histoire, car sans l’alcool, aucun des deux n’aurait osé montré que ce qu’il ressent pour l’autre est plus que de l’amitié.

La dernière histoire, en attendant l’hiver est celle de Tetsuji Nakamura, photographe freelance qui, il y a deux ans, avait recueillit Yôichi, un jeune homme qui gisait dans la rue. Il décide alors d’en faire son mannequin.
Ce titre est sûrement le plus poétique du recueil. Je n’ai pas vraiment eu l’impression que c’était une histoire d’amour, mais plus une histoire d’admiration. En effet, depuis que Nakamura a rencontré Yôichi, il est obnubilé par sa beauté. On peut dire que ce dernier est devenu sa muse.

Graphiquement, j’ai beaucoup aimé les traits. L’auteur semble mettre un point d’honneur sur les expressions de ses personnages, ce qui rend le tout plus vivant.

  • Scénario
  • Dessin
4.5

En conclusion

Un très bon recueil !

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)