Talli – Fille de la lune

Talli – Fille de la lune


Résumé :

Dans un univers fantastique, un seigneur féodal élève seul sa fille adoptive : Talli, descendante des Invocatrices, un peuple disparu possédant un pouvoir fabuleux mais aussi très dangereux. Cachée aux yeux de tous, la jeune fille entame alors un grand voyage au-delà des montagnes à la recherche de ses origines et de ce mystérieux pouvoir. Source : Ankama

Avis principal par Beldaran

Talli est la première série gérée du scénario au dessin par l’auteur. Il est connu pour avoir dessiné la série Freaks’ Squeele, publiée également par les éditions Ankama. Je le découvre avec cette œuvre. J’ai vraiment apprécié le premier tome.

L’histoire se lance vite et c’est au rythme effréné d’une course poursuit semée d’embuches que nous découvrons l’univers et les personnages. L’univers évoque la période féodale avec les vieilles pierres, les seigneurs ou encore les marchands. Il est riche, détaillé et promet de nombreuses surprises, liées notamment à Talli. Talli, justement, fuit le château de son père, assiégé, avec un chevalier Alan. Lors de leur fuite il rencontre deux marchands Pavel et Lélo qui introduisent une mystérieuse Guilde à la trame du récit et dont nous en apprendrons plus dans les prochains tomes je suppose.

J’en reviens à Talli car c’est elle qui apporte la dimension fantastique à ce monde grâce à une capacité liée à son sang et qui la rattache aux Invocatrices, femmes pourchassées et finalement exterminées. L’histoire liée aux Invocatrices est très intéressante à découvrir tout en permettant de mieux saisir le comportement de la jeune fille et surtout le fonctionnement de ce monde.

La narration est bien rythmée et prenante. Le récit s’articule autour de la course poursuite sans qu’elle perde son côté haletant. Certains échanges entre les personnages apportent une légère touche d’humour bienvenue. Le bestiaire des chimères promet. J’ai déjà été conquise par le pigeon licorne.

En bonus, nous avons droit au making of de la série, passage intéressant.

Si la sauce prend c’est grâce à un groupe de personnages attachants. Talli est une jeune fille dynamique, forcée de quitter sa maison. On découvre son pouvoir, assez impressionnant et surtout j’adore ses interactions avec Lélo qui semble avoir le même âge qu’elle. Ce dernier est tout renfrogné mais certains éléments nous permettent de comprendre qu’il a eu une enfance difficile avant de rejoindre ce vieux roublard de Pavel. Le marchand cache bien son jeu et on ne sait rien sur lui pour le moment. Alan, le chevalier protecteur de Talli est grandiloquent mais très fort à l’épée et sympathique. Il forme un groupe réellement plaisant à suivre et je suis impatiente d’observer leur évolution. Du côté des antagonistes, je retiens le capitaine Nina qui risque d’avoir un réveil difficile.

Les graphismes sont particulièrement séduisants. Ils collent parfaitement au récit. Je suis fan des bouilles des personnages qui ont du caractère. Les décors sont très travaillés et sont plaisants à découvrir.

L’édition est superbe. La couverture est épaisse et donne une impression de vieil ouvrage au titre, d’ailleurs le format se rapproche de celui des romans. A noter que le sens de lecture est occidental.

  • Scénario
  • Dessin
3.8

En conclusion

Talli nous offre un premier tome engageant qui nous promet une course poursuite trépidante au sein d’un univers intriguant.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)