The Ancient Magus Bride

The Ancient Magus Bride


Résumé :

Chisé Hatori a 15 ans. Elle n’a ni famille, ni talent particulier, ni aucun espoir dans la vie. Un jour, elle est vendue à un sorcier, un non-humain dont l’existence remonte à la nuit des temps… Il la prend sous son aile pour faire d’elle sa disciple et lui annonce qu’à terme, elle deviendra son épouse. Alors, les aiguilles qui semblaient à tout jamais figées dans son cœur se mettent à tourner de nouveau, petit à petit… Source : Manga News

Avis principal par Beldaran

Au printemps 2015, je tombais sous le charme de cette série à l’ambiance fascinante. Après 7 tomes, la magie opère toujours, magie renforcée par l’excellente adaptation animée, diffusée actuellement sur la plateforme crunchyroll.

The Ancient Magus Bride nous entraine dans une société proche de la nôtre, peuplée de créatures variées. Ces créatures ou plutôt ces « voisins » appartiennent au folklore européen que la mangaka revisite avec brio. Au fil des pages l’univers se révèle incroyablement riche, troublant et captivant. Le récit n’a pas de véritable fil conducteur et les petites histoires peuvent donner l’impression que l’autrice s’éparpille, ce qui pourrait en déconcerter certains. Cependant, l’ambiance douce-amère qui se dégage des différents récits rendent la narration immersive et terriblement addictive. Le ton mélancolique est nuancé par quelques pointes d’humour.

Le rythme est plutôt lent mais permet de profiter au maximum du vaste monde qui est dépeint et surtout d’apprécier l’évolution des relations entre les personnages.

La galerie des personnages est importante, même si notre duo atypique est le plus mis en avant. Néanmoins, les personnages secondaires ne sont pas laissés en plan et il est vraiment très plaisant d’en apprendre plus sur Lindel, Angelica ou encore Alice.

J’en reviens aux personnages principaux, Chise et Elias. Chise est une jeune fille de 15 ans qui a perdu le goût de vivre. Elle est achetée par un sorcier, Elias, qui décide d’en faire sa disciple entre autres. C’est réellement le développement de leur relation qui marque l’histoire et qui est particulièrement intéressant à suivre. Au fil des tomes, le passé des deux se dévoile. L’enfance triste de Chise est nuancée et sa transformation est impressionnante, surtout quand on voit comment elle prend les choses en main dans le tome 7. Elle semble avoir une bonne influence sur Elias, sorcier non-humain, particulièrement puissant, au look particulier, quelque peu flippant. Leur relation est touchante et décrite de manière juste, sans sombrer dans le pathos.

Le personnage énigmatique de Cartaphilus, semble faire le lien entre les différents récits. Je suis impatiente d’en apprendre plus.

Les graphismes sont absolument magnifiques et subliment complétement le récit. On prend plaisir à se perdre dans les décors particulièrement détaillés. Le trait de la mangaka est fin et croque les multiples créatures de manière vivante et originale. Les personnages sont expressifs, oui, même la tête d’os !

Du côté de l’édition, Komikku livre une copie parfaite avec une traduction soignée et des ouvrages très agréables.

Tome 9 par Beldaran

The Ancient Magus Bride T9

Après un volume 8 particulièrement bien rythmé, avec la découverte, notamment, de la corporation des ensorceleuses et des dernières pages terribles concernant la relation entre Chise et Elias, le tome 9 met un point final réellement réussi à de nombreuses intrigues.

La quasi-totalité du volume est occupé par l’affrontement plus ou moins musclé entre Chise et Cartaphilus. C’est avec horreur que nous découvrons le passé de ce dernier. Il était un jeune homme serviable mais son métier lui a attiré l’inimitié des autres. Sa rencontre avec un être particulier fait basculer son existence dans l’horreur qui le pousse à commettre des atrocités au fil des siècles et qui le rongent. Parallèlement à ce flash-back, nous plongeons également dans l’enfance de Chise qui explique de nombreux points comme le geste désespéré de sa mère et surtout qui lance de nouvelles interrogations, notamment autour de son père et de son frère.

La narration est dynamique avec les évènements passés qui s’insèrent parfaitement dans le récit et une tension montant crescendo, qui nous offre une formidable confrontation finale, même si Chise y laisse des plumes encore une fois.

De nombreux personnages sont là, en support, et aident Chise face à Cartaphilus. Il est très plaisant de les revoir et surtout, plaisant de constater que la petite Chise a vraiment évolué. Elle s’est ouverte aux autres et prend son destin en main. Elle passe un cap important dans ce volume.

Et Elias dans tout cela et bien, il est en piètre état. Il ne comprend pas l’abandon de Chise et se laisse aller en basculant du côté obscur. Cependant, même s’il reste en retrait tout au long du volume, il s’offre un grand moment final avec Chise, tout mignon qui indique qu’ils ont changés. Tout n’est pas pardonné mais ils semblent avoir compris les bienfaits de la communication.

Les dernières pages nous entrainent au Collège et lancent un nouvel arc inédit. Inédit car l’adaptation animée n’est pas allée plus loin que ce volume. Je suis donc vraiment impatiente de découvrir la suite.

  • Scénario
  • Dessin
4.5

En conclusion

The Ancient Magus Bride est un titre qui nous invite au voyage dans un univers captivant, aux côtés de personnages qui le sont tout autant.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)