The Beast is Next to Me

The Beast is Next to Me


Résumé :

Kanato est un garçon tout ce qu’il y a de plus banal qui a repris la supérette familiale, tandis que Shin, son voisin et ami d’enfance, vient d’une riche famille et travaille à présent dans une société d’élite. Bien que le comportement hésitant de Kanato semble énerver son ami au plus haut point depuis qu’ils se connaissent, le soir où il a le coeur brisé, Shin l’embrasse en lui promettant qu’il le fera oublier celui qu’il aimait depuis si longtemps. Source : Boy’s Love – IDP

Avis principal par ladybird3000

Je n’ai pas vraiment apprécié lire cette histoire, pourtant elle possède plusieurs qualités, notamment au niveau des graphismes.

Nous découvrons trois amis d’enfance, Kana, Shin et Sora, qui se connaissent depuis 20 ans. Kana a des sentiments pour Sora, mais n’a jamais osé le lui avouer. Alors qu’il va enfin se lancer, Sora annonce qu’il est en couple depuis déjà deux ans avec un homme. En pleine déception amoureuse alors qu’il n’a même pas eu le temps de se déclarer, Kana est surpris par ce que va lui révéler Shin qui est amoureux de lui depuis toujours.

Le trio est plutôt sympathique, avec Sora qui déborde de joie de vivre, Shin qui est issu d’une famille riche et qui est assez classieux et enfin Kana qui a hérité de la boutique familiale et qui a toujours été un garçon hésitant et très naïf. Ce trio marche plutôt bien et leurs relations sont assez bien développées.

Ce qui a fait que je n’ai pas vraiment apprécié cette histoire, c’est en partie le personnage de Kana et la représentation qui en est faite. Il m’a plutôt agacée, car il fait toujours la moue et semble très, très, trèèès indécis. Il balbutie sans cesse, entre « euh » et « hum » et j’ai trouvé cela insupportable. La façon dont il est représenté lorsqu’il est indécis est parfois mignonne, mais cela m’a plus énervée qu’autre chose. De ce fait, j’ai vraiment eu du mal à apprécier la série, même si l’histoire est tout de même bien développée.

De plus, au niveau des graphismes c’est vraiment très réussi, ce qui m’ennuie encore plus de n’avoir pas réussi à apprécier la lecture. Les personnages sont élégants et très bien dessinés. Cela m’a un peu fait penser à un style josei/shôjo mature, comme celui de Maki Enjôji. Les cases sont bien remplies, très peu souvent vides et les décors sont bien travaillés. Bref, j’ai trouvé que par rapport à certains yaoi qui ont un style très simple, et parfois vide il faut l’avouer, ici ce n’était pas du tout le cas, bien au contraire. La mangaka est connue pour plusieurs autres yaoi en France, je pense donc que je testerai une autre de ses séries, car le dessin me donne envie de me pencher sur son travail.

Le volume contient plusieurs pages couleurs qui permettent d’apprécier les dessins. Cependant, il y a une coquille dans le titre sur la jaquette : « nexto » au lieu de « next to », ce qui est dommage, même si cela a peut-être été modifié lors des réimpressions.

Fiche réalisée grâce au service de presse des éditions Boy’s Love – IDP.

  • Scénario
  • Dessin
3.5

En conclusion

Un yaoi dont la qualité des dessins m’a bien plu et assez surprise, mais dont l’histoire n’a pas réussi à m’accrocher.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)