The Grim Reaper and an Argent Cavalier

The Grim Reaper and an Argent Cavalier


Résumé :

Il était une fois un frère et une sœur qui étaient de grands sorciers…
Le grand frère découvre le moyen d’accéder à l’immortalité : dévorer des âmes. Il devient alors le Seigneur de la mort, à chaque fois un peu plus assoiffé d’âmes humaines, et il lance sur le monde les Larvas, des humains métamorphosés chargés de récolter des âmes pour lui. Sa petite sœur Lemuria, se rebelle et fonde un ordre de chevaliers chargé de traquer et éliminer les Larvas…
Deux cents ans se sont écoulés… Le jeune Cyan décide de devenir lui aussi un chevalier pour sauver l’âme de la descendante de Lemuria. Mais pour cela, il se lance dans une quête qui pourrait bien lui coûter la vie… Source : Kana

Avis principal par ladybird3000

Grim Reaper est l’une des nouveautés Kana de l’été. Le tome 1 est sorti à l’occasion de Japan Expo où la mangaka était invitée. La série est déjà terminée au Japon avec 6 volumes et la mangaka se dit satisfaite d’avoir pu écrire la série comme elle le souhaitait. Ce premier volume bénéficie d’une jaquette réversible très sympathique, le lecteur pouvant donc choisir entre le côté sombre ou lumineux. Il s’agit d’une histoire de Dark Fantasy dans le genre shônen. La mangaka ne connaissait pas vraiment le genre mais a réussi à se l’approprier avec seulement ce premier volume.

Il y a bien longtemps existait une fratrie de deux sorciers aux pouvoirs immenses. Le grand frère avide de pouvoir avait trouvé comment vivre éternellement en dévorant l’âme d’humains. Il créa alors les larvas afin qu’ils récupèrent des âmes pour lui. Mais sa sœur Lemuria se dressa sur son chemin et créa l’ordre des chevaliers d’argent. Elle mit sa magie au service de cet ordre afin d’éradiquer les larvas. Aujourd’hui encore, les descendants de Lemuria poursuivent ce combat. L’histoire débute des années plus tard avec Cyan, un jeune garçon dont les parents sont des chevaliers d’argent. Depuis la mort de sa mère devant ses yeux, l’enfant garde un traumatisme et ne souhaite pas suivre le même chemin que ses parents. Un jour, son père revient de mission avec une enfant appelée Reinette. Cette fillette n’est autre que la descendante de Lemuria.

Voici le résumé rapide du premier chapitre. Je ne veux pas en dire plus, car cela dévoilerait trop ce qu’il se passe dans ce premier volume chargé en retournement de situation. En effet, un événement va changer le destin de Cyan et Reinette. Cyan aura alors une seule envie, protéger Reinette en mettant sa vie en jeu s’il le faut. Cet événement va donc faire grandir Cyan d’un coup et lui donner un but, à l’opposé de ce qu’il désirait. Nous retrouvons ensuite nos deux jeunes gens quelques années plus tard et un nouvel événement tragique va changer le destin de Cyan pour la seconde fois.

La mangaka, qui avoue ne pas bien connaître la Dark Fantasy, arrive à maitriser son histoire et ses personnages. Les retournements de situations s’enchaînent et le lecteur en reste bouche bée. J’ai adorée lire ce premier volume, car on ne s’attend vraiment pas à voir comment Cyan va évoluer en si peu de temps. Les apparences peuvent être trompeuses, parmi les défenseurs se retrouvent des ennemis et les ennemis ne sont finalement pas toujours des ennemis avérés. Cyan va continuer à se battre pour une cause juste, même si son destin lui joue des tours.

J’ai bien aimé les personnages présentés dans ce début d’histoire. Cyan est assez peureux au début, mais c’est compréhensible car c’est encore un enfant. Sa rencontre avec Reinette va être déterminante. Reinette est un peu gaffeuse. Elle ne maîtrise pas très bien sa magie mais on voit qu’elle a de la volonté. C’est d’ailleurs à son contact que Cyan va prendre conscience qu’il doit agir lui aussi. Parmi les personnages que j’ai bien aimé, il y a Jade. On le découvre déjà bien dans le volume et remet en question les larvas. Son apparition est intéressante et j’ai hâte de voir comment l’histoire va évoluer, surtout lorsque Cyan se retrouvera à nouveau face à Reinette.

L’histoire est donc très sympathique et surprend le lecteur. Dès le premier chapitre, la mangaka n’épargne pas ses personnages. Cyan va donc en voir de toutes les couleurs, se faire malmener et tromper. C’est tout cela qui rend le récit intéressant et permet de sortir des shônen plus basiques. De plus, les personnalités des personnages sont bien travaillées et ils donnent envie de les suivre.

Les dessins sont très jolis, les traits sont fins et les personnages bien faits. Les scènes d’action sont plutôt réussies et les expressions des personnages très bien réalisées. On ressent bien les émotions. Les dessins ont peut-être un côté un peu trop esthétique pour de la Dark Fantasy, mais il faut rappeler qu’il s’agit d’un shônen, donc pour moi le contrat est rempli.

  • Scénario
  • Dessin
4

En conclusion

Un très bon premier volume, j’ai hâte de découvrir la suite qui sera sans doute aussi mouvementée.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)