The youth yearns love

The youth yearns love


Résumé :

Kaede est un lycéen qui a du succès auprès des filles de son lycée. Malgré l’image de gentil garçon qui lui colle à la peau, celui-ci ne supporte pas les filles et leur attitude vis-à-vis des hommes mignons. Kaede cache en fait un lourd secret, il est gay et a du mal à s’assumer. Ne se trouvant pas assez beau, il pense qu’il ne trouvera jamais l’Amour. Ayant des sentiments pour son meilleur ami, Okuda, il refuse de les lui avouer par peur de se faire rejeter. Le seul moyen qu’il trouve pour devenir plus mignon et d’attirer l’attention de son ami est de se déguiser en fille. Cependant, cette expérience ne fera qu’empirer les choses et il finira pas se dégoûter encore plus… Ayant compris qu’il ne pourra pas changer il décide alors de vivre comme si de rien n’était, mettant de côté ses sentiments. Avec le temps cette situation devient de plus en plus difficile à gérer et son entourage commence à se douter de quelque chose…
Source : Taifu comics

Avis principal par Maella

Globalement, j’ai beaucoup aimé le titre, même si la deuxième histoire m’a moins convaincue. Les deux histoires possèdent une narration alternée.

La première est celle de deux lycéens, Kaede et Okuda. L’un est homosexuel, tandis que l’autre est hétéro. Mais le premier cache son amour pour le second, ainsi que son orientation sexuelle à tout son entourage. Il se dégoute et a de plus en plus de mal à le supporter et à se cacher derrière un masque. Petit à petit, les autres commencent à avoir des doutes, ainsi qu’Okuda.
Ce genre de romance où l’un des protagonistes est amoureux depuis longtemps n’est pas nouveau, ainsi que le dénouement qui va avec. Ici, j’ai trouvé que ce qu’il l’a rendu différent des autres, c’est la personnalité de Kaede. En effet, même si celui-ci se sait gay, il ne l’accepte pas facilement. Enfin une réaction réaliste ! Il a peur du regard des autres et surtout celui de celui d’Okuda, au point qu’il ressent du dégoût pour lui-même. Il se sent coupable de ces sentiments qu’il pense contre nature et anormaux. Mais malgré tout, comme n’importe qui, il aimerait que l’on aime. Ce côté torturé et contradictoire est plutôt intéressant. Du côté du point de vue d’Okuda, ce dernier se rend compte que Kaede lui cache quelque chose mais n’arrive pas à savoir quoi. On sent que ses sentiments d’amitié envers Kaede changent, ou plutôt que ses sentiments cachés font petit à petit surface. La fin est logique, même si j’aurai aimé encore un peu plus d’approfondissement car je l’ai trouvé un peu trop facile malgré tout.

La seconde histoire est celle de Yoshizaki, photographe qui doit remplacer en tant que cameraman sur le tournage d’un porno gay. Sur le plateau, il rencontre Hagino, l’idole des élèves lorsque tout deux étaient au lycée. L’image qu’il avait alors d’Hagino se brise, et Yoshizaki apprend à le connaitre comme il l’est réellement. Mais savoir qu’il est gay avec le perturber.
Histoire bateau ou plutôt « comment créer un semblant d’histoire pour mettre à la fin du premier chapitre une scène érotique ». Cette histoire a beaucoup plus de facilité que la première et je n’ai pas vraiment accrocher au couple, ni à leur caractère respectif que j’ai trouvé fade et cliché.

Le trait de l’auteur est très fin, voir un peu trop. Résultat, cela rend les personnages très féminins, ce qui m’a un peu dérangée.

  • Scénario
  • Dessin
3.3

En conclusion

Un one-shot en demi-teinte, mais qui vaut quand même le coup.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)