Tokyo Ghoul

Tokyo Ghoul


Résumé :

À Tokyo, sévissent des goules, monstres cannibales se dissimulant parmi les humains pour mieux s’en nourrir. Étudiant timide, Ken Kaneki est plus intéressé par la jolie fille qui partage ses goûts pour la lecture que par ces affaires sordides, jusqu’au jour où il se fait attaquer par l’une de ces fameuses créatures. Mortellement blessé, il survit grâce à la greffe des organes de son agresseur… Remis de son opération, il réalise peu à peu qu’il est devenu incapable de se nourrir comme avant et commence à ressentir un appétit suspect envers ses congénères. C’est le début d’une descente aux enfers pour Kaneki, devenu malgré lui un hybride mi-humain, mi-goule. Source : Glénat

Avis principal par ladybird3000

Voici la première partie de la série Tokyo Ghoul, dans laquelle nous découvrons Ken Kaneki, un jeune étudiant sans problème. Il passe ses journées tranquillement, entre la fac, la lecture de romans sombres et un café où il retrouve son ami Hide et où il rencontre une jeune fille, Lize, avec qui il vient de décrocher un rendez-vous. Une rumeur court concernant des goules, monstres qui se nourrissent des humains tout en se cachant parmi eux. N’y croyant pas trop, il va vite être confronté à la réalité quand, un soir, il est attaqué par une goule. Dans une lutte pour sa survie, un accident se produit, tuant son agresseur et laissant Ken pour mort. Il survit grâce à une greffe… d’un organe provenant de son agresseur. A peine remis sur pied, il commence à ressentir l’envie de manger de la chair humaine et n’arrive plus à avaler d’aliments.

J’ai beaucoup aimé lire cette première partie de la série. J’ai trouvé cela intéressant et vraiment prenant. Plus on avance dans l’histoire et plus on voit à quel point l’auteur avait pensé à tout dès le début. On va de surprises en surprises et rien n’est laissé au hasard.

Il y a quand même quelque chose qui m’a paru étrange, c’est que les goules sont considérées comme des monstres à exterminer et sont pourchassées par des inspecteurs. Dès le début, on ne laisse aucune échappatoire aux goules, ni aucun bénéfice du doute. Cela m’a étonné, et même parfois révoltée car certaines goules sont pourchassées alors qu’elles sont inoffensives. Mais finalement, cela s’intègre bien au récit et c’est d’ailleurs l’un des enjeux de l’histoire.

Le personnage de Ken est assez complexe et torturé. Plus on avance dans l’histoire et plus on va voir son côté sombre et pessimiste. Par moments, cela peut même en devenir pesant et un brin agaçant. Mais c’est ce qui fait le personnage et qui va le faire évoluer ou changer, dans un sens positif ou négatif.

La fin de cette première partie est assez frustrante. Elle n’est pas décevante, mais on ne s’y attend pas vraiment et l’auteur n’a pas peur de nous donner cette fin. Personnellement, j’ai failli tout jeter en l’air, c’est dire à quel point j’étais prise dans l’histoire.

Concernant les dessins, je les ai trouvé sympathiques et bien réalisés, surtout en ce qui concerne les goules. De plus, les dessins s’améliorent au fur et à mesure qu’avance l’histoire.

  • Scénario
  • Dessin
4.5

En conclusion

Une première partie très intéressante et intrigante. Je recommande !

Envoi
User Review
5 (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)