Trinity Blood

Trinity Blood


Résumé :

Après l’Armageddon qui dévasta le monde il y a 500 ans, une nouvelle race fit son apparition : les Methuselah, des vampires avides du sang des rescapés terrans ! De nos jours, le Vatican veille à maintenir la paix entre les deux communautés… Abel Nightroad, un prêtre appartenant à la division AX du Vatican, est chargé de faire la chasse aux vampires malfaisants. Sous son air inoffensif, voir maladroit, Abel cache en fait une très grande puissance. Il est en effet un krsnik, un être qui a le pouvoir de se transformer progressivement en un vampire qui se nourrit exclusivement du sang d’autres vampires. Son chemin va croiser celui d’Esther, une jeune religieuse, qui l’aidera dans sa lutte. La survie de la race humaine dépendra de leur combat !!
Source : Kana

Avis principal par zaza84220

J’aime beaucoup ce titre. L’histoire est assez sérieuse et le ecchi est présent tout au long de l’œuvre, c’est une sorte d’hybride entre le shôjo : la jeune fille au centre de l’histoire évolue, grandit, et apprend à aimer (religieusement parlant) ; et le seinen : des scènes de combats détaillées et dures pour certaines (pas mal de sang, des démembrements…).

On y trouve une bonne touche d’humour, le personnage d’Abel Nightroad est tantôt sérieux et charismatique tantôt délirant et limite stupide, le père Tres a lui aussi quelques répliques épiques qui font (au moins) sourire au long des chapitres.

Les liens entre les différents personnages sont assez profonds et à la fois complexes. On retrouve bien le côté shôjo à ce niveau-là. On sent qu’il y a pas mal de relations qui auraient pu aller plus loin dans d’autres circonstances.
Au fil des tomes, il y a une véritable évolution des personnages, notamment Esther Blanchett, qui passe de la gamine un peu inconsciente et fragile à une véritable jeune femme forte et indépendante.
On en apprend aussi plus sur le passé du père Nightroad dont la véritable identité et surtout nature nous apparaissent comme étant assez obscures.

J’aime beaucoup l’univers à tendance steampunk néo-gothique religieux, c’est sombre et c’est beau. Le style vestimentaire me fait un peu penser à Fullmetal Alchemist ou Chrno Crusade (qui aborde un peu les mêmes thèmes).

Je regrette juste le rythme de publication qui est très long, du coup le titre n’est pas disponible partout, c’est vraiment dommage.

Au passage je tiens à apporter une petite précision d’ordre technique, le chara-design, très soigné et détaillé, est assuré par Shibamoto Thores qui s’occupe du chara-design de L’Attaque des Titans – Before the Fall.

Série complète par ladybird3000

Trinity Blood est une série que j'avais commencé à lire il y a un moment et avec la sortie du dernier volume, j'en ai profité pour tout relire.

A l'origine, il s'agit d'un light novel divisé en deux parties de 6 volumes chacunes : Trinity Blood - Rage Against the Moons et Trinity Blood - Reborn on the Mars. Le scénario est signé Sunao Yoshida et le chara-design est réalisé par Shibamoto Thores. Le manga est une adaptation de la seconde partie et elle se concentre sur le personnage d'Esther. Les deux premiers romans de la seconde partie sont d'ailleurs sortis en France aux éditions Hachette, mais la suite n'est malheureusement pas disponible.

Nous découvrons un univers dans lequel les vampires existent et sont pourchassés par le Vatican qui souhaite maintenir la paix entre les Terrans (humains) et les Methuselah (vampires). Esther est une jeune sœur, orpheline, qui va croiser le chemin du père Abel lors d'une de ses chasses aux vampires. Après cela, Esther va tenter de se rapprocher d'Abel pour en découvrir plus sur lui et surtout pour essayer de comprendre pourquoi les Terrans et les Methuselah ne s'entendent pas et comment éviter une guerre entre les deux espèces.

J'ai beaucoup aimé lire cette série. Il y a quelques passages où on a la sensation de ne pas tout savoir, puisque seule la seconde partie des romans est racontée ici. Mais il y a quand même plusieurs éclaircissements qui permettent de mieux comprendre l'histoire. Le fait que l'on se concentre sur Esther doit également jouer, puisque de ce fait on a peu souvent l'occasion de voir le ressenti des autres personnages ou même de s'attarder auprès d'eux.

Les personnages ne sont pas pour autant délaissé et sont quand même bien développés. On va apprendre à les connaître et à voir que finalement, Methuselah et Terrans ne sont pas si différents. Par contre, je trouve cela dommage que certains éléments n'aient pas été plus développés, comme par exemple tout le mystère qui entoure Abel, et cela inclut certains personnages que l'on rencontre au fil de l'histoire et dont l'importance est seulement effleurée.

L'ambiance gothique et religieuse m'a bien plu et cela est souligné par des dessins aux traits fins et soignés. Il s'agit d'une série shôjo et cela explique surement le fait que Esther soit au devant de la scène. La romance est finalement peu développée ou alors seulement en surface, mais j'ai trouvé que cela n'était pas un problème pour ce type d'histoire. Il y a par contre des passages assez sombres, ce qui dénote avec le style shôjo, ce qui n'est pas désagréable. La fin de la série m'a bien plu, surtout car on va de rebondissement en rebondissement.

En conclusion, une très belle série shôjo, sombre et gothique, malgré quelques passages un peu flou par manque d'explications. Cela aurait été super si la première partie des romans avait également été adaptée.

 

  • Scénario
  • Dessin
4

En conclusion

C’est un très bon manga. Je vous le conseille si vous aimez les shôjo avec de l’action.

Envoi
User Review
4 (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)