Tsubasa Reservoir Chronicle

Tsubasa Reservoir Chronicle


Résumé :

Dans le pays de Clow vivent Shaolan et Sakura, qui s’aiment secrètement depuis l’enfance… Un jour, une attaque ennemie vient bouleverser l’harmonie qui régnait dans leur pays et les plumes des ailes de Sakura, symbolisant son âme et sa mémoire, se dispersent aux quatre vents. Seule la Sorcière des Dimensions peut aider Shaolan à retrouver les fragments de souvenirs de Sakura. Mais le prix à payer pour ce voyage ne sera-t-il pas trop lourd pour lui ?
Source : Pika

Avis principal par Kiyo

On retrouve ici les graphismes très réussis de Clamp avec beaucoup de modernité dans le trait (je ne peux que comparer avec X/1999. Aussi je ne peux pas juger de l’évolution des dessins dans les mangas « intermédiaires »).

En ce qui concerne le cœur de l’histoire, il tarde peut-être un peu à démarrer réellement. Les premiers tomes sont surtout dédiés à l’action mais avec toujours beaucoup d’humour. Il faut attendre vers les tomes 8 ou 10 pour que les personnages commencent à se révéler et là l’histoire prend une toute autre dimension. Elle en devient d’ailleurs plus sombre et se révèle bien plus complexe qu’elle ne pourrait paraitre de prime abord.
Les personnages sont intéressants car on découvre au fur et à mesure à la fois leur histoire personnelle, leurs motivations et leurs objectifs mais aussi leurs forces et leurs faiblesses. Personne dans ce manga n’est « tout blanc » ou « tout noir » (sauf peut être Mokona qui est vraiment tout blanc). Ils en deviennent très attachants car très humains. Personnellement j’adore Fye et Kurogane justement pour ces raisons et aussi parce qu’ils évoluent en même temps que des liens se tissent entre les membres du groupe. Ce en quoi je les préfère à Shaolan et Sakura qui, s’ils sont très touchants également, évoluent moins (du moins c’est mon point de vue). Je noterai toute de même, d’autant plus que l’on est sur un forum dédié aux shojos, que leur histoire d’amour qui est le fil conducteur de ce manga est à la fois très belle et très forte.
Quant à Mokona, car il ne faudrait pas l’oublier, hé bien .. c’est Mokona : ce petit personnage est juste excellent et vraiment trop mignon à tout point de vue.

Juste deux petits détails supplémentaires avant de conclure …
D’une part, comme indiqué dans le résumé, on retrouve beaucoup de personnages issus d’autres mangas de Clamp et en particulier X. Et je trouve intéressant d’avoir lu ce dernier avant Tsubasa, même si ça n’a rien d’indispensable.
A ce propos j’ai d’ailleurs une théorie sur un lien entre Tsubasa et la fin de X. Mais je la soumettrai plus tard.

D’autre part, je n’ai pas lu xxxHolic en même temps parce que j’y avais moins accroché et aussi parce que je ne pouvais plus lâcher Tsubasa. Je n’en ai pas vraiment ressenti de lacunes car l’histoire est suffisamment bien conçue pour que ce ne soit pas le cas, mais il est évident qu’une lecture simultanée doit mieux éclairer certaines parties de l’intrigue.

Il faut noter que la série compte 28 volumes en version simple. Les éditions Pika ont réédité cette série en volumes doubles. Cette nouvelle édition compte 14 tomes. Les tomes de la première édition sont difficilement trouvables, nous vous conseillons donc cette seconde édition.

  • Scénario
  • Dessin
4

En conclusion

A la fois pour son histoire, ses personnages, son action, son humour etc etc Tsubasa est un de mes mangas préférés, aussi je ne peux que le recommander. Et pour ceux que les premiers tomes plus axés sur l’action pourraient un peu rebuter (ce qui n’a pas été mon cas, mais je connais au moins quelqu’un qui a trouvé ça un peu long), je leur recommande de persévérer. La suite de l’histoire en vaut vraiment la peine.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)