Vies d’Ensemble – Au-delà des mots

Vies d’Ensemble – Au-delà des mots

Résumé :

Takeda est professeur de japonais et Arita est fleuriste. Camarades de classe au lycée, ils ne s’étaient plus revus depuis la fin de leurs études. Mais un jour de pluie, leur relation évolue lorsqu’ils viennent en aide à un chat. Ils n’ont pas de sentiments amoureux l’un pour l’autre, ni même de raison particulière de vivre ensemble. Pourtant, c’est lorsqu’ils sont aux côtés l’un de l’autre qu’ils se sentent le plus à l’aise. Ils ont une relation différente des couples, des amis ou encore d’une famille. Mais ils apprécient passer du temps ensemble. Source : naBan

Avis principal par ladybird3000

Autrice inédite en France, nous découvrons Fumiya Hayashi avec Vies d’Ensemble chez naBan dont le premier volume est disponible depuis avril 2024. Mais également La Règle de Trois, série en 2 tomes aux éditions Casterman Sakka, parue le mois précédent. Grâce à notre accès presse Mangas.io, j’ai pu découvrir le tome 1 de Vies d’Ensemble, dont je vous donne mon avis ici.

L’histoire est celle de Takeda et Arita, deux jeunes hommes qui vivent ensemble. Mais quand il s’agit d’expliquer la raison de leur vie commune, les deux garçons ne savent pas comment le nommer ni mettre un terme dessus. En effet, ils ne sont pas vraiment en couple, n’ont pas de sentiments amoureux l’un pour l’autre, mais ils sont bien ensemble et la présence de l’autre rend leur vie plus douce et agréable.

Le volume commence avec nos deux amis qui vivent ensemble et qui passent des petits moments de la vie l’un avec l’autre. Étant donné qu’eux-mêmes n’arrivent pas à mettre un mot sur leur relation, nous ne pouvons pas vraiment la définir, à part peut-être une collocation entre amis. Puis, nous voyons comment ils en sont arrivés à franchir le pas de la vie commune.

En effet, les deux jeunes hommes étaient camarades de classe, mais ils n’étaient pas proches et n’avaient échangé qu’à de rares occasions. Mais un soir de pluie, Arita tombe sur Takeda qui vient de trouver un chat mal en point. Sous l’influence de Arita, Takeda recueille le chat, en fin de vie, et essaie de l’aider à avoir de beaux derniers instants. Ainsi, ils se retrouvent à se voir régulièrement, et cela grâce à ce fameux chat. Mais quand l’animal rend l’âme, Arita n’a plus de raison de voir Takeda, et cela le rend triste, car il se rend compte que l’avoir dans sa vie le rend plus heureux et rend sa vie moins terne. C’est sur ce constat que leur vie à deux commence.

J’ai bien aimé ce premier volume, malgré le fait que l’ordre du récit m’ait un peu déstabilisée au début, puisque nous commençons la lecture alors qu’ils vivent ensemble, puis nous retournons en arrière. Mais cela permet de faire des bonds plus loin dans le temps et de voir aussi comment les deux garçons étaient lorsqu’ils étaient lycéens. Ainsi, nous apprenons que Arita a toujours fait ce dont il avait envie, souvent sur un coup de tête. Il agit comme il l’entend, même si cela peut lui causer des problèmes. Quant à Takeda, c’est tout l’inverse, il reste plutôt à l’écart et se laisse mener par les événements, sans vraiment y prendre part si cela n’est pas nécessaire. Cela me donne envie de découvrir la suite.

Au final, avec cette lecture, on se rend compte que notre société et notre réflexe en tant que lecteur est de se poser la question de savoir comment définir les relations. Mais ici, finalement, cela n’a pas d’importance. Les deux hommes sont bien lorsqu’ils sont ensemble, cela leur apporte de la joie et ils n’ont pas besoin de mettre de mot sur leur relation, du moins pour le moment. Cela pourrait éventuellement évoluer par la suite, mais personnellement, même si cela ne va pas vers de la romance, j’aimerais toujours suivre leur histoire, car j’aime simplement les voir évoluer côte à côte. J’ai cependant hâte de voir comment les personnages vont changer à force de se côtoyer.

Concernant les dessins, le trait est doux et délicat. Cela donne une ambiance calme et apaisante. J’ai beaucoup aimé le style de l’autrice et les décors sont également joliment dessinés. La couverture est très belle également et il me semble que l’éditeur offre un ex-libris pour l’achat du tome, cela permet d’admirer les graphismes couleur.

Fiche réalisée grâce au service de presse de Mangas.io.

  • Scénario
  • Dessin
4

En conclusion

Un premier volume doux et agréable à lire, avec des personnages attendrissants. Cela donne envie de savoir comment les personnages vont évoluer.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)