Your Lie in April

Your Lie in April


Résumé :

À 11 ans, Kôsei Arima est déjà un virtuose du piano. Formé avec la plus grande sévérité par une mère qui lui inflige d’interminables séances de répétition, il écume inlassablement tous les concours nationaux, où son talent éblouit les juges. Mais le jour où sa mère meurt d’une longue maladie, il perd complètement la faculté de jouer de son instrument : victime d’un blocage psychologique, le jeune garçon n’entend plus le son du piano quand il essaie d’en jouer…

Quelques années plus tard, son chemin croise celui de Kaori, une violoniste dont l’approche de la musique diffère totalement de la sienne. Alors que Kôsei est une véritable machine qui sait restituer les partitions à la perfection, Kaori, elle, préfère s’approprier les œuvres et les réinterpréter à sa manière… La rencontre avec cette jeune fille au caractère explosif va bouleverser les certitudes de Kôsei et redonner un sens à sa vie !
Source : Ki-oon

Avis principal par Maccha

Cest au travers de la version anime diffusée en simulcast sur Wakanim que j’ai découvert la série Your Lie in April. Ayant bien aimé l’anime, j’étais curieuse de lire le manga d’origine.

Les deux points forts de cette série sont sans doute le scénario et ses personnages. D’un côté, on a Kôsei, un jeune virtuose du piano qui n’arrive plus à jouer depuis le décès de sa mère et souffre d’un blocage psychologique. De l’autre, on a Kaori, une jeune violoniste impulsive, qui a un mauvais caractère mais est éblouissante avec sa spontanéité et son imprévisibilité. Elle va apporter de la couleur dans le monde Kôsei qui voit la vie en noir et blanc. Lui qui a toujours joué en respectant les méthodes à la lettre, découvrira une autre façon de jouer et retrouvera la passion pour la musique.

On assiste au retour de Kôsei dans le monde de la musique classique avec l’aide de Kaori et le support de ses amis. Parmi les jeunes talents qui se donnent à fond pour les concours, certains attendent son retour avec impatience pour prendre leur revanche.

Les touches de comique donnent du rythme à l’histoire. Il y a cependant un aspect dramatique important avec le passé de Kôsei et on sent que Kaori cache des choses de son côté également.

Une reproche qu’on peut faire au manga est au niveau du graphisme, surtout au niveau des visages. Les têtes me paraissent grosses et disproportionnées par rapport aux corps. Cependant, on s’y habitue.

Le manga est aussi désavantagé comme tout manga qui a la musique comme thématique. Sans la musique, les scènes de performances ne sont pas aussi prenantes que dans l’anime. Cependant, des QR codes à flasher pour accéder aux morceaux sont mis à disposition par Ki-oon et il y a des liens pour accéder aux vidéos japonaises avec une présentation de chaque morceau. C’est une belle initiative bien appréciable.

  • Scénario
  • Dessin
3.5

En conclusion

Your Lie in April est un manga avec un bon scénario et des personnages attachants. Les graphismes ne sont pas les meilleurs mais on s’y habitue rapidement.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)