Zetman

Zetman


Résumé :

Jin, un jeune orphelin au passé nébuleux est au coeur de manigances qui le dépassent. Amagi Corporation s’intéresse de près à ses capacités physiques hors norme qui semblent s’inscrire dans la continuité d’un plan étrange : le ZET. De son côté, Kôga, futur héritier de Amagi Corporation utilise les technologies développées par le groupe pour tenter de réaliser son rêve : devenir un justicier. L’ironie du sort vas les réunir dans la grande roue du destin…
Source : Manga News

Avis principal par ladybird3000

Katsura est un passionné de comics et en particulier de Batman. Avec Zetman, il décrit à sa façon la justice et crée ainsi un héros digne des comics. A ce jour, 20 tomes sont parus et ceux-ci commencent et terminent la première partie de l’histoire.

J’ai beaucoup apprécié cette série pleine d’action et de retournement de situation. Zetman décrit l’histoire de Jin, un orphelin ayant une force hors norme. En parallèle, on suit l’histoire de Kôga, un jeune garçon qui n’a qu’un rêve: devenir un héros et servir la justice. D’un côté, on rencontre Jin, qui n’y connait pas grand-chose à la vie en société et qui ne comprend pas pourquoi il ne peut pas se servir de sa force. De l’autre, on voit Kôga qui est fan du héros de dessin animé « Alphas » et qui veut devenir comme lui.

L’histoire est coupée par moments : car on suit soit l’histoire de Jin, soit celle de Kôga. Pour finalement mélanger les deux lignes. Dès le début je me suis tout de suite attachée à Jin. C’est un petit garçon très fort qui ne semble pas comprendre vraiment ce qui l’entoure et qui va devoir s’adapter rapidement et de façon assez violente. J’ai beaucoup aimé sa relation avec Konoha. J’ai trouvé que ce personnage était vraiment très attachant tout au long de l’histoire. Il évolue constamment et ne se cantonne pas à des idées fixes. Kôga est tout son contraire. Je n’ai pas du tout apprécié ce personnage, car dès le début on nous le présente comme l’héritier d’une grande société, à qui on passe tout et qui fait ce qu’il veut. Ses idées sont toujours très carrées et il ne change pas d’avis facilement. Dès qu’il a décidé quelque chose, il s’y tient. D’un côté c’est un bon point, mais je trouve que malgré qu’il ait des doutes, il n’essaie pas de réfléchir autrement. Sa justice ne peut être que la bonne. J’ai beaucoup aimé le personnage de Konoha aussi. Elle est vraiment forte. Elle apparait de temps en temps, dans les moments importants et elle sera toujours un appui important pour Jin. Malgré le fait qu’elle ait peur ou qu’elle ne soit pas sûre d’elle, elle n’en montre rien et fait preuve d’une volonté de fer.

Cette première partie de l’histoire est vraiment bien construite. Au fur et à mesure, on apprend des choses qui nous font comprendre comment on en est arrivé là et qui sont les acteurs derrière tout cela. A la fin du tome 20, on arrive à la fin de la première partie qui raconte plusieurs années. On a pas mal de réponses à nos questions, mais tout n’est pas fini. J’ai du mal à m’imaginer comment l’auteur continuera son histoire, mais il reste encore des choses à faire et j’ai hâte de voir ce qu’il en sera.

Les dessins sont très beaux. J’ai déjà eu l’occasion de lire plusieurs titres de Katsura qui commencent à dater et les dessins n’ont presque rien à voir avec ceux-là. On retrouve son style, mais je trouve qu’il y a une grande différence entre les dessins que l’on retrouve dans le prélude de Zetman (chapitre à l’origine de Zetman) et cette série, il y a un grand changement. Les dessins sont vraiment beaux et font ressentir toutes sortes d’émotions. Par exemple, le fait que je sois attachée à Jin et Konoha et qu’au contraire je n’aime pas trop Kôga, cela est aussi du aux dessins. Car la première fois que l’on voit chacun d’entre eux, le dessin véhicule vraiment leur façon d’être. C’est pour cela que la première fois que j’ai vu Kôga, je l’ai trouvé presque antipathique, à l’instar de l’image qu’on nous donne de lui.

L’édition est très bien faite aussi. Les jaquettes sont jolies avec des effets en relief, les premières pages sont en couleurs et l’ouvrage est plutôt de qualité.

  • Scénario
  • Dessin
4.5

En conclusion

J’ai vraiment apprécié ma lecture. Que vous soyez fan ou non de Katsura, je vous conseille cette série. Katsura a réussi à créer deux sortes de héros dans une même histoire, avec un fond fantastique emmêlé et plein de mystères.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)