Notre Petite Soeur

Notre Petite Soeur

Avis principal par Maccha

Résumé : Trois sœurs, Sachi, Yoshino et Chika, vivent ensemble à Kamakura. Par devoir, elles se rendent à l’enterrement de leur père, qui les avait abandonnées une quinzaine d’années auparavant. Elles font alors la connaissance de leur demi-sœur, Suzu, âgée de 14 ans. D’un commun accord, les jeunes femmes décident d’accueillir l’orpheline dans la grande maison familiale… Source : senscritique

Casting :

Acteurs Rôles
Haruka Ayase Sachi Kôda
Masami Nagasawa Yoshino Kôda
Kaho Chika Kôda
Suzu Hirose Suzu Asano

Il s’agit d’une adaptation du josei Kamakura Diary d’Akimi Yoshida, en cours de parution en France aux éditions Kana. Ce titre me tente depuis un moment mais je n’ai pas encore eu l’occasion de le lire. Je n’ai quand même pas voulu rater le film alors qu’il est sorti dans les salles françaises.

J’ai vraiment apprécié ce film qui correspondait à mes attentes : une histoire de famille douce et émouvante sans tomber dans le mélodrame. Il ne faut pas s’attendre à des scènes d’action. Il s’agit d’une tranche de vie de quatre soeurs suite au décès de leur père. Les trois soeurs ainées rencontrent leur demi-soeur et lui proposent de vivre avec elles. Elles vont apprendre à se connaître tout en douceur.

J’ai bien aimé la complicité entre les soeurs malgré les chamailleries des deux grandes. Il faut dire que les liens familiaux sont assez complexes. Suzu étant la fille de la femme pour qui leur père a quitté le foyer il y a des années, on peut craindre qu’il y ait des tensions mais elle est rapidement intégrée dans la famille, même s’il lui faudra du temps pour ouvrir son coeur. Le film reste plutôt pudique et il y a beaucoup de non-dits. Cependant on se rendra compte que derrière les sourires se cache bien la douleur.

On se retrouve dans un univers japonais traditionnel. Déjà, la maison où vivent les soeurs est une maison traditionnelle aux portes coulissantes, avec un autel pour les grands-parents. Il y a beaucoup de scènes de discussions autour du kotatsu ou en prenant des repas. La nature est également très présente et les paysages sont magnifiques, notamment la scène dans le tunnel de cerisiers.

Malgré les thèmes difficiles que le film touche, on sent une ambiance positive. Les touches d’humour ajoutent aussi de la fraîcheur et on ne sent pas trop les deux heures passer.

  • Scénario
3.5

En conclusion

C’est un film sur les liens familiaux, émouvant et doux. Si vous aimez le genre tranche de vie, vous passerez un bon moment.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)