Ace of Diamond

Ace of Diamond

Avis principal par Missmatsu

Résumé : Suite à sa rencontre avec le joueur Kazuya Mitsuyuki, le jeune Eijun Sawamura, 15 ans, décide de tout plaquer pour rejoindre l’institut Seidou, un lycée spécialisé dans le base-ball. Il intégre rapidement l’équipe, avec laquelle il participera à de nombreux tournois… Source : Manga News

 

Je ne saurais pas vraiment expliquer pourquoi, mais je suis toujours très attirée par les séries sportives traitant du Baseball. Ce sport étant le sport officiel du Japon, on pourrait s’attendre à être engloutis par une vague d’animes de ce genre, mais étrangement, je n’en ai jamais trop aperçu, et c’est donc avec un bon sentiment que je commence Ace of Diamond.

Autant le dire tout de suite, on remarque dès les premières minutes que cet anime n’aura rien d’exceptionnel. Mais à mes yeux, il pourrait trouver assez rapidement son public, le ton étant donné dès le premier épisode. Nous allons suivre le quotidien d’Eijun, un talentueux lanceur, mais qui ne parvient pas à se détacher totalement de ses amis, et qui pour le coup, ne réussit pas à être immergé pleinement dans le jeu. N’ayant vu que trois épisodes pour le moment, cela reste de l’hypothèse (mais une hypothèse dont je suis certaine), mais nous allons surement voir le héros progresser dans son jeu et moralement aux côtés de ses nouveaux coéquipiers, qui recèlent chacun d’un talent à part. Bref, rien d’exceptionnel, et c’est surement ce que je reproche le plus à l’anime.

Il est difficile de tirer son épingle du jeu avec un thème comme celui-ci, c’est certain, mais franchement, je n’ai absolument rien ressenti devant ce début très cliché. Je me suis beaucoup ennuyée face aux théories d’Eijun pour son lancer parfait, et pour le coup, je ne pouvais qu’être plus attentive aux petits défauts qui pointaient pendant ce temps. Aucune originalité ne ressort du titre, que ce soit au niveau du scénario (on voit les événements arriver à des kilomètres), des personnages ou encore du character design. Si la série reste sur cette lignée, elle restera à mes yeux très sympathique, mais loin de captiver assez pour que je continue.

Je dis ça, mais objectivement, Ace of Diamond reste une série rafraîchissante, et dans le milieu du sport, toujours assez intéressante pour que l’on ne décroche pas totalement non plus. Pour le moment, aucune scène de match complet n’a eu lieu, mais il m’est avis qu’associé à l’animation qui est tout de même assez jolie, ça pourrait se révéler intéressant à suivre.

Ce que j’attends avec le plus « d’impatience » (ça reste un grand mot quand même) c’est l’arrivée des nouveaux protagonistes, car pour le moment, je ne me sens pas emballée non plus par les deux principaux. Notre héros Eijun n’a rien de très exceptionnel, il est juste la représentation du bon joueur compétitif et attaché à son équipe. Son nouveau coéquipier, Miyuki Kasuya, un receveur se montre un peu plus sympathique à mes yeux, avec son petit côté « je me la pète sans m’en rendre compte », qui n’est pas aussi désagréable que je ne le pensais au début.

Visuellement, le trait est typiquement shônen, peut-être même un peu trop. J’ai eu la sensation que les personnages se ressemblaient tous un peu trop (je sens même que je vais être paumée plus loin dans l’anime ^^) et c’est surement du au trait plus réaliste qui est donné à l’anime. En tout cas, l’animation est loin d’être désagréable à regarder.

 

  • Scénario
  • Dessin
3.3

En conclusion

Un shônen qui se laisse regarder, malgré ses stéréotypes et le manque d’éléments vraiment accrocheurs pour le moment. Je pense qu’il ne faut pas trop en attendre d’Ace of Diamond, mais reste que c’est un shônen sportif qui remplit sa mission.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)