Air

Air

Avis principal par Rudovikku

Résumé : Kunisaki Yukito est un jeune homme qui gagne sa vie grâce à des spectacles avec sa marionnette qu’il contrôle sans fils. Il parcourt le monde à la recherche d’une fille ayant des ailes lui permettant de voler, poursuivant ainsi le rêve de sa mère. Un jour il arrive dans un village et fait la rencontre de Misuzu, une jeune fille bizarre et naïve. La mère de celle‑ci, une adulte irresponsable, accepte qu’il loge chez elle s’il s’occupe de Misuzu et plus particulièrement de son réflexe : elle dit tout le temps « Gao » et cela l’énerve. Il rencontre aussi Kano Kirishima, une fille mystérieuse qui dit pouvoir utiliser la magie et dont le meilleur ami est un adorable chien apellé Potato, ainsi que sa grande sœur qui tient la seule clinique du village. Il y a aussi Minagi, la première de la classe et son amie Michiru, une enfant pour le moins turbulente. Il va décider de rester quelque temps dans ce village où le rêve de beaucoup semble être de voler dans le ciel… Source : Animeka

 

Adaptation d’un visual novel, Air ne laisse pas indifférent. Il est clairement un anime réussi sur de nombreux aspects, de par un graphisme très réussi, une bande son d’excellente facture et une histoire que je classe en haut de tous les animés que j’ai vu. A partir de là, il est évident que cet anime est une chose à voir, pourtant il faut quand même lui reprocher sa construction assez déroutante.
Plusieurs fois il convient de se demander si on regarde le même anime qu’à l’épisode précédent, et ce n’est qu’en possession de toute l’histoire que les choses apparaissent. C’est plutôt dérangeant et inhabituel sur un anime court, trop court pour raconter ce qu’il a à raconter.
Air est une œuvre d’essai pour d’autres qui viendraient après peut-être… voyons la comme ça (et ce n’est pas un hasard si les héroïnes de Kanon apparaissent dans Air!).
Une pensée aussi pour la voix de Tomoko Kawakami qui habillait la voix de Misuzu parfaitement.

Il existe un film, produit par Toei Animation, que je ne recommande pas forcément, ce n’est que la reprise de l’anime en un peu moins bien réalisé…

 

  • Scénario
  • Dessin
3.5

En conclusion

Air est un conte de fée sans ailes, resplendissant d’ingénuosité scénaristique et de réalisation. Manquant de relief et d’un vrai message à passer probablement à cause de son format court (quoi que le visual novel est relativement court aussi), il est une oeuvre de grande qualité que l’on appréciera énormément, jusqu’à son dénouement magnifique. La preuve qu’écrire une belle histoire n’est pas que l’apanage des romans.

Envoi
User Review
3 (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)