Au bout du monde

Au bout du monde

Avis principal par Maccha

Résumé : Reporter pour une émission populaire au Japon, Yoko tourne en Ouzbékistan sans vraiment mettre le cœur à l’ouvrage. Son rêve est en effet tout autre… En faisant l’expérience d’une culture étrangère, de rencontres en déconvenues, Yoko finira-t-elle par trouver sa voie ? Source : allociné

Casting :

 Acteurs  Rôles
 Atsuko Maeda  Yoko
 Ryô Kase  Iwao
 Shôta Sometani  Yoshioka
 Tokio Emoto  Sasaki
 Adiz Rajabov  Temur
J’aime découvrir de nouvelles cultures et ne connaissant pas trop l’Ouzbékistan, j’étais curieuse de voir un peu ce pays à travers un regard japonais.
On suit une équipe de tournage à Ouzbékistan pour une émission japonaise avec Yoko la présentatrice de l’émission. Elle ne semble pas particulièrement intéressée par ce pays. Cependant elle a la conscience professionnelle et fait son travail jusqu’au bout, même si c’est parfois assez pénible. On voit plus tard ce qu’elle souhaiterait vraiment faire de sa vie mais elle manque d’inspiration. Une bonne partie du film on accompagne l’équipe de tournage, on assiste à la réalisation de différentes scènes. C’est drôle de voir ce qui se passe derrière les coulisses d’une émission et la différence entre ce qu’on montre aux spectateurs et ce qui se passe en réalité. Cependant cela peut lasser certains  de voir les répétitions de certaines séquences.
On ne sait exactement le genre d’émission pour laquelle l’équipe travaille mais on comprend que le réalisateur préfère montrer des moments insolites comme attraper des créatures mythiques au lieu de faire découvrir des endroits touristiques ou historiques importants du pays comme l’Opéra de Tachkent qui a pourtant une histoire intéressante avec les japonais qu’on apprend grâce à l’interprète Temur. On voit quand même de beaux paysages d’Ouzbékistan et avec Yoko on se promène dans les marchés ou les rues de Tachkent et de Samarcande. Yoko ne semble pas particulièrement curieuse de cette culture en dehors de son émission et ne sait pas communiquer avec la population locale, paniquant souvent dès qu’on l’approche. A vrai dire en lisant le synopsis, je m’attendais à plus de contact et de rencontres humaines ou de découverte de la culture qui feraient ouvrir de nouveaux horizons au personnage. Finalement, le film se concentre plus sur le quotidien de Yoko et de l’équipe de tournage qui ne comprennent pas trop ce pays mais suite à certains événements on voit quand même une évolution du personnage qui s’ouvre à la fin.
Globalement j’ai bien aimé le film même si j’aurais voulu voir plus d’échange culturelle. Le film m’a paru long et le rythme lent par moments et c’est parfois un peu répétitif. J’ai aussi bien aimé la dernière scène de chant où on voit le personnage se libérer au milieu de la nature. J’ai eu dans la tête un moment après le film la chanson L’Hymne à l’Amour. Mention spéciale aussi au personnage de Temur interprété par Adiz Radjabov, qui apparemment ne parlait pas du tout japonais avant le film et a quand même beaucoup de répliques.
  • Scénario
3

En conclusion

Un film où on accompagne une présentatrice et son équipe de tournage dans les beaux paysages d’Ouzbékistan, une occasion de voyage initiatique pour elle pour se retrouver. On passe un bon moment de promenade malgré quelques longueurs et un rythme parfois lent.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)