Black ★ Rock Shooter

Black ★ Rock Shooter

Avis principal par zaza84220

Résumé : Black Rock Shooter est la rencontre de deux destins, entrelacés et partagés entre deux mondes: celui de deux lycéennes, Mato et Yomi. Amies malgré leurs différences, elles sentent qu’un lien mystérieux et puissant les unit, sans savoir comment. Pendant ce temps, dans un monde parallèle, deux créatures étranges s’affrontent violemment sous le regard amusé d’une mystérieuse créature: Deadmaster et Black Rock Shooter, une fille aux cheveux noirs et aux regard bleu. Source : Manga News

 

J’ai bien aimé, même si l’originalité n’est pas vraiment au rendez-vous. En effet, la trame de fond n’est finalement qu’une banale histoire d’amitié entre collégiennes, mais qui est tout de même relevée par ce monde imaginaire où le personnage principal Mato, qui est une jeune fille très timide dans la « vraie vie », se transforme en Black Rock Shooter, une héroïne un peu déjantée dans le monde irréel. La particularité de celui-ci, ce sont les couleurs, le monde est gris et chaque personnage représente une couleur, celle de Mato étant le bleu. Mais bien que rempli de filles, cet univers est tout de même assez violent, les protagonistes se battent à coup d’armes surdimensionnées dans des combats rythmés. Plus on avance dans les épisodes et plus on se rend compte que ce monde parallèle n’est qu’un exutoire à la frustration et au chagrin pour ces filles, une sorte de monde imaginaire défouloir.

Je tiens à préciser que ce n’est pas du tout un anime d’action (contrairement à ce qu’on pourrait croire) mais fantastique qui est centré sur les relations plus ou moins conflictuelles entre les différents personnages, ponctué par quelques scènes de combats assez musclées. Il se regarde facilement, malgré le fait que le scénario soit à la fois complexe et brouillon, ce qui nous perd un peu parfois.

Par contre il y a un point qui ne passe pas du tout dans cet anime, c’est la 3D qui est présente quand on passe dans l’autre monde. Autant l’animation n’est pas mauvaise, le chara-design est soigné ainsi que les décors, autant la 3D m’a un peu dérangé.

Petite précision : l’auteur de Black Rock Shooter, Mari Okada, est aussi celle de Selector Infected WIXOSS, d’où la multitude de points communs entre ces deux séries : l’héroïne Ruko qui est aussi timide et solitaire que Mato, les interactions entre les personnages, le monde parallèle où les filles s’affrontent et l’importance des couleurs.

 

  • Scénario
  • Dessin
3

En conclusion

C’est un bon anime, on se laisse facilement embarquer dans cette histoire. Je le conseille vivement.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)