Bonjour♪Koiaji Pâtisserie

Bonjour♪Koiaji Pâtisserie

Avis principal par Maella

Résumé : Sayuri Haruno aimerait devenir un jour chef pâtissier et tenir sa propre boutique. Pour l’heure, elle poursuit ses études dans une prestigieuse école de pâtisserie située à Aoyama, un quartier branché de Tokyo. Elle va faire la connaissance de charmants garçons, chacun excellant dans un domaine particulier.
Source : Crunchyroll

Vous aimez les harem et les bishônen ? Vous allez sûrement aimer Bonjour♪Koiaji Pâtisserie ! Vous n’aimez pas ce type d’anime ? Passez votre chemin ! Vous ne savez pas ce que ce « bonjour » fiche dans le titre ? Ça tombe bien, moi non plus ! Tout ça pour dire, que cet anime est à mes yeux un grand n’importe quoi ! Mais c’est drôle et ça se regarde malgré tout (si on est maso comme moi).

Ahhh, la pâtisserie… ça vous donne envie non ? De ce côté-là, on semble être bien servi. Les gâteaux semblent jolis et ça donne l’eau à la bouche… Maintenant, rajoutez une jeune fille boursière et meilleure élève de l’académie, des filles riches et jalouses qui se la joue ainsi que des bishônen et vous aurez la recette de l’anime ! Sayuri est donc une jeune fille douée pour la pâtisserie qui se fait brimer dès le premier épisode par Tsubaki Sannomiya et deux autres filles. Elle se fera défendre par Ran Mochizuki, une autre camarade de classe. Mais assez parlé des filles et passons aux choses sérieuses : les fameux bishônen. Évidemment, dans tout harem qui se doit, les professeurs sont tous des beaux gosses à en tomber par terre et à vous couper le souffle, qui, quand ils cuisinent, ont plus l’air de danser ou de faire du mannequinat que de cuisiner justement. Il y a Mitsuki Aoi, le spécialiste en chocolat, Gilbert Hanahusa, le français charmeur et Yoshinosuke Suzumi, le japonais plus ou moins ténébreux. Il ne faut pas oublier aussi Ryou Kouzuki, un camarade de Sayuri qui aura au début une dent contre elle, mais qui finira par reconnaitre ses talents en pâtisserie et deviendra son ami (ou plus, à voir au fil des épisodes). Et tout cela est présenté en 5 mins. Il faut dire que 5 mins c’est rapide, mais j’ai l’impression que le studio et l’auteur sont assez doué pour fourrer toutes les choses les plus inimaginables et drôles en 5 mins. Pour l’instant, on suit notre héroïne en pleine découverte de l’académie et de son univers. Pour un anime de pâtisserie, j’ai trouvé qu’on mettait pas vraiment ce côté-là en valeur, mais qu’on montrait beaucoup plus les protagonistes masculins. Il faudrait voir la suite pour donner un réel avis, mais je sens pour ma part que tout cela va se finir en dispute à propos de qui aura le coeur de Sayuri et en jalousie de la part de Sannomiya.

Les personnages ne volent donc pas très haut et sont typiques des animes harem. Enfin, pour l’instant, l’héroïne n’est pas trop chiante, mais à voir ce qu’il advient ensuite.

Niveau graphisme, on peut dire qu’ils ont mis le paquet ! Surtout sur les fonds brillants et clinquants censés mettre en valeur les bishônen (mais aussi les pâtisseries). Blague mis à part, comme la plupart des anime pour fille, le chara design est vraiment beau.

  • Scénario
  • Dessin
3

En conclusion

Un anime avec des choses parfois tellement grotesques que ça en devient divertissant. Je garde quand même espoir !

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)