Chouyaku Hyakuninisshu : Uta Koi

Chouyaku Hyakuninisshu : Uta Koi

Avis principal par Kûkaku

Résumé : Uta Koi nous conte les « interprétations libres » du recueil de poèmes Hyakunin Isshu, réalisé durant la période Heian et composé de 100 poèmes romantique écrit par 100 poètes différents.
Source : MAL

Étant une amatrice de romance et d’anime aux graphismes spéciaux, il était évident que je regarderais celui-ci.

Uta Koi, pour faire court, est donc un anime vraiment différent de ce qu’on peut avoir l’habitude de voir. Il est en fait fondé sur un recueil de poème, et chaque épisode à pour but de reprendre un ou plusieurs de ces poèmes et de nous raconter l’interprétation qu’en a fait le mangaka Kei Sugita. C’est pourquoi on remarque au fil des épisode qu’il n’y a pas vraiment d’histoire ou de fil directeur à proprement parler, mais que l’anime se compose plutôt de petites anecdotes concernant les poètes composant le Hyakunin Isshu. Ce recueil étant essentiellement composé de poèmes romantiques, ces anecdotes concernent le plus souvent les relations amoureuses entre les différents protagonistes, qui au final se retrouvent être tous liés. Je ne dirais pas que cette exploitation des poèmes est foncièrement intéressantes, mais j’ai trouvé l’idée plutôt bonne -et celle du « présentateur » est également assez drôle, et puis, c’est vraiment sympathique à regarder, et quand bien même l’interprétation serait « super-libre », ca nous permet d’en apprendre plus sur le Japon et son histoire~

Enfin bref, le point que me séduit le plus dans cet anime est surtout les graphismes et la bande son.
Concernant le chara-design, il est impeccable. Certains seront forcément genés par l’originalité de celui ci, avec la bordure noire sur chaque personnages, mais personnellement, je suis séduite~ En plus, les personnages sont vraiment séduisants -car oui, ils sont quasiment tous beaux gosses quoi xD- et j’ai un petit coup de coeur sur les design des kimonos, des cheveux et du maquillage des femmes. Les réalisateur ont fait très attentions à ces petits détails, et elles sont vraiment sublimes – et je suis jalouse ;..; – Mis à part ca, les paysages et autres décors sont également très bien réalisé, avec un petit air « plat » ou « papier » à la Katanagatari et très coloré et épuré, c’est donc vraiment très joli à voir~

Bon sinon, la bande son elle aussi est impeccable. Les seiyuus sont juste parfaitement dans leurs rôles et réalisent tous un doublage à tomber~ Moi qui prête plutôt attention à ce genre de détails, du type si la voix correspond bien au personnage, si les émotions/intentions sont bien transmises tout ca tout ca, je suis vraiment conquises par ces seiyuus, le casting a vraiment été bien fait, et les prestations sont bonnes \o/ du plaisir pour les oreilles. En plus d’un doublage nickel, il y’a quelques petits insert songs qui sont plutôt pas mal, même si as forcément toujours très marqué, mais quelques mélodies qui nous rappellent « l’ancien temps » sont vraiment jolies.
Et puis, le dernier point Big-Coup-de-Coeur… l’opening. Je suis plutôt exigeante au niveau des génériques aussi, alors quand il y’en a des bons, je suis ravie \o/ Mais ici, seulement l’opening me plait, car je trouve la musique de l’ending totalement inadaptée à l’anime… enfin bref, pour en revenir à l’OP, ils ont encore une fois mis le paquet. La musique est entraînante et donne parfaitement le ton de l’anime, avec la voix de la chanteuse qui, après visionnage, avec sa force correspond bien au caractères des femmes de Uta Koi, et l’animation, de base très bonne avec un défilement des personnages, est « timée » sur les rythme de la musique, j’adore~

Enfin, parlons un peu des personnages. Chaque personnages est introduit par son poème, sans être vraiment développé, mais cela n’est en rien dérangeant, puisqu’au final leur passé importe peu. On nous rappelle tout de même quelque fois leur statut de naissance, histoire de montrer qui est inférieur ou supérieur à qui, et plus si leur enfance est importante dans la compréhension du poème. Mis à part ca, les personnages en eux-mêmes sont séduisants, en plus de déjà l’être par leur apparence et paroles. Les femmes poètes sont toutes présentées comme des femmes avec un caractère plutôt fort pour l’époque, tout en sachant être douce quand il le faut, et parfois même un peu naïve. Les hommes quant à eux, sont de vrais hôtes, joueur mais pouvant également être très romantique, de vrais beaux parleurs.
Certaines de leurs réactions sont en plus parfois sacrément drôles, à cause de leurs différences, et ca permet de détendre un peu après une histoire d’amour mal terminée, puisque comme vous le savez -ou pas- les poèmes du Hyakunin Isshu sont essentiellement écrits pour des amours non partagés ou impossibles, donc c’est triste.

Enfin bref, du tout bon pour moi, j’aime beaucoup, et chaque épisode me permet de passer un bon moment~

  • Scénario
  • Dessin
3.5

En conclusion

Un très bon anime pour ceux qui ont envie de se changer un peu des animes conventionnels, mais si vous n’aimez pas les slice-of-lice simpliste, même si ce n’en est pas vraiment un, passez votre chemin, vous risquez de le trouver très ennuyant~

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)