City Hall

City Hall

Avis principal par Ae-Cha

Résumé : Shin Mi Rae travaille à la mairie d’une petite ville du nom d’Inju et n’est pas très intéressée par la politique. Un jour, Jo Guk qui veut un jour devenir le président de la République de Corée est forcé à venir à Inju travailler comme un conseiller municipal. Les événements se suivent jusqu’au moment ou Mi Rae devient maire de la ville. Jo Guk l’aide, mais pourquoi ? Est-ce parce qu’il est attiré par elle ou peut-être est-ce seulement pour aider sa carrière ?
Source : Nautiljon

Casting :

Acteurs Rôles
Cha Seung Won Jo Guk
Kim Sun Ah Shin Mi Rae
Choo Sang Mi Min Joo Hwa
Lee Hyung Chul Lee Jung Do

Voici un petit drama totalement excellent, et je ne plaisante pas ! Il est vrai que la trame de fond est politique et que parfois certaines choses sont un peu compliquées, étant donné que le système coréen diffère un peu, mais on finit par s’y faire et puis c’est l’occasion d’apprendre. Également, l’histoire est bourrée de moments comiques : je ne me souviens pas le nombre de fois où je me suis tapée des barres devant mon écran à chaque épisode : Mi Rae est un personnage tellement hors du commun et drôle que chaque fois c’est vraiment comique. Son côté têtu renforce la donne, ses côtés un peu vieux jeu. D’ailleurs, à ce titre, une scène bien drôle : celle du maillot de bain (quand vous la verrez vous remarquerez l’étendue du truc comique). Elle porte un vieux maillot de bain une pièce (j’ai rien contre les maillots une pièce et y en a de très beaux) rose saumon dont on ne sait pas d’où elle le sort. Bref des barres, surtout au début.
Les mimiques de Kim Sun Ah sont vraiment impayables et tellement hors normes que le personnage en devient totalement loufoque et [del]on[/del] j’adore. Mais City Hall, ce n’est pas seulement des rires, c’est aussi de l’émotion plus triste (ooh, la belle phrase que tu nous sors). En effet, l’on voit que la vie ne sourit pas toujours facilement aux audacieux et aux gens plein de bons sentiments : complots, magouilles, menaces sont un peu le lot de cette série qui sait ainsi rester réaliste en mettant souvent pas mal d’obstacles en face de notre héroïne. C’est ça aussi la politique : un monde fait d’alliances et de copinage où peu de place est laissée aux newbies. Un autre truc dont j’aimerais parler ce sont les vêtements et surtout les toilettes des personnages féminins : eh bah, y a pas à dire, ça paie bien de faire de la politique et ce même à petite échelle. Non honnêtement, ils sont tous très bien vêtus, sauf Mi Rae au début, mais c’est normal, ça colle au perso.

Passons maintenant aux personnages. Alors chacun d’eux est totalement bien interprété par les différents acteurs, et on s’attache grandement à eux comme on peut en détester certains [certaines surtout] (vraiment très énervantes). Globalement, leur psychologie est très bien abordée et les acteurs savent les mettre en valeur. De même qu’on voit différentes évolutions au cours de l’avancée de la série. Jo Guk apparaît comme calculateur, froid et manipulateur mais on sonde une face cachée plus fragile et on constate un changement positif au fur et à mesure des épisodes.

  • Scénario
4

En conclusion

J’ai vraiment adoré suivre cette série, c’est une véritable petite bouffée d’air frais et je suis triste que ce soit fini. J’ai passé de bons moments à rire et aussi à verser quelques petites larmes. Franchement, à voir !

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)