Dakara boku wa, H ga dekinai.

Dakara boku wa, H ga dekinai.

Avis principal par Maella

Résumé : Ryôsuke Kaga est un lycéen dont la réputation n’est plus à faire : son obsession pour la gente féminine est connue de tous, caractéristique qu’il assume totalement. Un jour de pluie, en sortant du lycée, il croise une jolie jeune fille, trempée, qu’il recueille. Cette demoiselle, Lisara Restall, s’avère être une déesse de la Mort à la recherche d’un être spécial. Elle établit un contrat provisoire avec Ryôsuke, ce qui lui permet d’aspirer l’énergie du jeune homme dont elle a besoin pour mener sa mission à terme. Seulement, cette énergie est issue de l’esprit débauché du lycéen… Source : Animeka

 

Honnêtement, je m’imaginais pas aller aussi loin dans mon visionnage de cet anime (soit jusqu’au 4 épisodes sortis). Franchement au début, au vu du titre et du résumé il me disait absolument rien, et en voyant le trailer ça m’a donné envie. Au final, je suis assez mitigé sur cet anime et c’est encore pire que ce que je pouvais imaginer.

Après avoir rencontré Lisara (la jeune fille aux cheveux et yeux rouges) qui lui a annoncé qu’il allait mourir dans quelques mois, Ryosuke décide d’aider la jeune fille a trouvé l’être spécial qui pourrait lui sauver la vie et qui serait une source d’énergie infinie pour Lisara.
J’ai l’impression que cette objectif n’est qu’un prétexte pour des combats où les filles perdent leurs habits (comme Ikkitousen mais en pire, les filles se retrouvant vraiment nue, de plus rien n’est censuré) et pour le héros qui jubile devant d’énorme poitrines.
Néanmoins, au vu des différents personnages qui apparaissent dans l’opening, il y a peut-être un fond d’histoire.
Je trouve aussi cet anime comique, mais dans le mauvais sens. Les réflexions « érotique » de Ryosuke sont tellement ridicules que ça me fait rire. Je trouve d’ailleurs ce côté un peu lourd, et on sent vraiment que l’auteur veut faire plein de fan service. Un autre détail qui est lourd : le fait que l’énergie de Ryosuke qui sert à Lisara est son « taux d’érotisme », ce qui fait que à chaque fois qu’il y a un combat, Ryosuke se mets à tripoter des poitrines (si si).

Parlons des personnages à présent. Ryosuke, est un ÉNORME pervers qui s’assume pleinement d’ailleurs. C’est un faible, mais il devient fort lorsque qu’ils pensent aux femmes et à leurs formes généreuses (si si). Lisara est une shinigami venu sur terre pour trouver l’être spécial. Elle a un caractère trempé et ne se laisse pas faire. Il y a aussi le typique personnage de l’héroïne d’enfance amoureuse du héros qui ferait tout pour se rapprocher de lui.

Quand aux graphismes ils sont agréables. L’animation est fluide, les combats ne sont pas confus et sont beaux à voir.

 

  • Scénario
  • Dessin
2.8

En conclusion

Un anime que je ne conseillerai pas, surtout à ceux qui n’aiment pas le ecchi, le gros fan service, ainsi qu’un héros pervers au plus haut point.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)