Extra Olympia Kyklos

Extra Olympia Kyklos

Avis principal par Maccha

Démétrios est un jeune homme de la Grèce antique. Apprenti potier, il est de nature plutôt timide, à l’instar d’un otaku. En plus de son apprentissage des arts, il se révèle être un excellent athlète. Un jour, Démétrios est frappé par la foudre ! Lorsqu’il revient à lui, il n’est plus en Grèce, mais sur une terre étrange où les gens ont l’air différents et dont il ne comprend pas la langue. En réalité, il a été projeté à Tokyo, en 1964 ! Bien sûr, Démétrios n’a aucune idée de ce qu’est le Japon. Que va-t-il devenir ? Source : Crunchyroll

Extra Olympia Kyklos est une série assez particulière, une comédie complètement déjantée et surréaliste. Il s’agit d’une adaptation du manga Olympia Kyklos de Mari Yamazaki. Il faut dire que la sortie de l’anime était prévue dans des circonstances idéales avec les Jeux Olympiques qui allaient avoir lieu à Tokyo cet été et l’histoire qui montre aussi la capitale japonaise pendant les premiers Jeux Olympiques au Japon en 1964. Malgré le report des Jeux et quelques retards en raison de la crise de coronavirus, l’anime est maintenu pour 2020.

On suit Démétrios, un habitant du village de Tritonia dans la Grèce antique, qui s’intéresse plus à l’art que le sport, malgré son talent discutable, alors que ses semblables se battent pour la victoire et l’honneur. Poussé par le chef du village, il doit trouver des épreuves pour les Jeux Olympiques malgré lui. Et c’est là qu’il se retrouve propulsé dans un Japon moderne de 1964 et découvre une autre facette du sport.

En lisant le synopsis, j’ai pensé directement à Thermae Romae, une autre série de Mari Yamazaki où on suivait les voyages temporels d’un architecte de la Rome Antique dans les bains du Japon contemporain et je m’attendais à une série similaire avec cette fois-ci le sport comme thématique et la Grèce antique comme point de départ. Bien que cela puisse être sympathique, je me disais que cela allait être une sorte de répétition du même principe. Cependant Extra Olympia Kyklos réussit à se distinguer en allant plus loin dans la comédie absurde et avec un style d’animation encore plus particulier.

Si vous n’aimez pas les comédies absurdes, vous risquez de ne pas adhérer. En effet, c’est assez inattendu et on se demande souvent ce que les créateurs ont pris pour imaginer tout cela. J’avoue que j’ai bien ri. Pourtant il y a quelques années, je n’aimais pas du tout ce genre d’humour complètement absurde. Peut-être à force de regarder de plus en plus de séries, je suis plus ouverte aux originalités, ou cela dépend peut-être de l’état d’esprit dans lequel on se trouve quand on regarde une comédie. En tout cas, il ne faut pas prendre au sérieux cette série, il s’agit d’une comédie déjantée et débile. Elle joue beaucoup aussi sur les différences entre les deux cultures et les deux époques, notamment avec les réactions et les interprétations erronées de Démétrios. Il y a plein de petites références aux objets de la Grèce antique, toujours présentées de manière loufoque. L’anime réussit tout de même à surprendre par une petite réflexion sérieuse sur notre époque, avec un changement d’ambiance rare qui est bienvenu de temps en temps.

La courte série animée de Thermae Romae bénéficiait également d’une technique d’animation particulière, du type animation flash où on a l’impression que les personnages sont ajoutés sur le décor par ordinateur. Ici les personnages de la Grèce antique sont réalisés par l’animation en volume faite à partir de pâtes à modeler, ce qui donne un résultat assez différent des animes habituels. Les scènes et les personnages de Tokyo sont présentés sous forme d’anime mais sans relief, comme s’ils étaient en 2D. Enfin, il y a des extraits de vidéos avec de vraies personnes qui apparaissent régulièrement, notamment en fin d’épisodes. En effet, à la fin de chaque épisode il y a une nouvelle chanson en rapport avec le titre de l’épisode, avec un clip tout aussi absurde. Quant aux épisodes, il s’agit d’un format court, d’environ 5 minutes.

Fiche réalisée grâce au service de presse de Crunchyroll.

  • Scénario
  • Dessin
3

Résumé

Extra Olympia Kyklos est un ovni, tant au niveau du contenu que de sa forme. Si vous n’aimez pas les comédies absurdes, vous risquez de ne pas adhérer.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)