Fune wo Amu

Fune wo Amu

Avis principal par Beldaran

Résumé : L’histoire nous raconte la rencontre de deux hommes que tout oppose, qui vont travailler ensemble pour l’élaboration d’un nouveau dictionnaire : Le Grand Passage.

Source : Manga News

 

Après une adaptation en film live en 2013, le roman de Shion Miura paru en 2011, s’offre une adaptation en série animée. Je dois avouer qu’à la lecture du synopsis, j’étais plutôt perplexe car l’élaboration d’un dictionnaire sur le papier s’est moyennement vendeur. Le visionnage des 6 premiers épisodes a été une véritable surprise. C’est vraiment dommage que cette série n’est pas été licenciée.

Le fil rouge est donné dès le premier épisode, nous allons suivre le quotidien des membres du petit bureau des éditions Genbu qui se consacrent à l’élaboration de dictionnaires. Ils se lancent dans la création d’un nouveau dictionnaire, une œuvre majeure qui permettra de voguer en toute sécurité sur l’océan de mots : Le Grand Passage.
La narration est assez lente, servant une ambiance particulière qui tend au contemplatif. Je trouve très intéressant d’être plongée dans la création d’un dictionnaire, cela m’a fait réaliser le travail titanesque que cela représente et surtout cela met en avant la beauté et la richesse des mots. Les apartés donnés en milieu d’épisode par les 4 petits dictionnaires sont très chouettes et donnent des informations supplémentaires.
A côté de cet aspect sérieux, les relations entre les personnages sont mises en avant et pas seulement leur passion pour les mots ainsi nous avons le droit au développement d’une romance particulièrement attendrissante. Les légères touches d’humour apportent également un plus à l’histoire.

La petite galerie de personnages est vraiment sympa. Ils sont tous attachants, plus ils se dévoilent. Majime est celui qui arrive sur le projet en cours de route et c’est un véritable passionné des mots mais qui curieusement a de gros problèmes pour communiquer. Il est souvent en décalage mais il se révèle touchant. Il va faire équipe avec son total opposé, Nishioka. Ce dernier apparaît désinvolte mais est très sérieux dans son travail et se révèle redoutablement efficace dans l’aspect « relation publique ». Face à la passion dévorante des autres, c’est lui qui trouve les solutions quand le projet semble être dans une impasse. Je suis très fan du chat, Tora.

L’animation est vraiment sympa. Les plans avec les kanjis sont bien faits et immersifs. J’aime beaucoup les graphismes. Les musiques sont agréables.

 

  • Scénario
  • Dessin
3.8

En conclusion

Fune wo Amu est une très bonne surprise de la saison avec son atmosphère particulière et ses personnages attachants. La série arrive à rendre intéressant un sujet qui apparaît barbant de prime abord.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)