Granblue Fantasy The Animation

Granblue Fantasy The Animation

Avis principal par Beldaran

Résumé : Dans un monde construit au-delà des nuages vit un garçon prénommé Gran. Il fait un jour la rencontre de Lyria, une jeune fille fuyant un empire totalitaire cherchant à s’emparer du monde entier. Les deux jeunes gens se lancent alors ensemble dans une quête : celle de trouver le pays mythique d’Estalucia, l’île aux étoiles, ainsi que le père de Gran y faisait mention dans une de ses lettres. Source : Wakanim

Parfois ce qui nous fait nous lancer dans le visionnage d’une série animée tient à peu de chose. Dans le cas de Granblue Fantasy, je me suis dit, pourquoi pas, car l’opening, GO, est interprété par Bump of Chicken. Oui, c’est léger mais je suis tellement fan de ce groupe et puis une énième adaptation de jeu sur mobile ce n’est plus très vendeur.

Après 6 épisodes, on est toujours dans quelque chose de très classique. Le scénario est digne d’un RPG tout ce qu’il y a de plus basique, accompagné de sa narration mollassonne. Avec ce type de récit ce qui est bien, c’est que vous pouvez rater des passages sans que cela soit gênant.

Mais au fait, de quoi ça parle ?

L’histoire nous entraine aux côtés de Gran qui vit paisiblement sur une île, coupe du bois et cueille des pommes jusqu’à ce qu’une demoiselle en détresse lui tombe littéralement dessus. A partir de ce moment, tout s’enchaine vite et bien, même les scènes plutôt surréalistes avec un grand méchant, l’Empire !

L’univers, comparé au scénario linéaire, sans suspense, se révèle intéressant. Nous sommes face à un monde constitué d’îles volantes qui sont reliées entre elles par des aéronefs au design assez classe. Chaque île possède sa particularité et si on fait abstraction du méchant Empire qui veut régner sur le monde, il semble qu’il reste des duchés et autres territoires indépendants. La magie tient une place importante et le développement de son lien avec la mécanique peut être sympa à suivre.

Cette série, c’est avant tout une histoire de quête où un groupe de héros s’unit afin de trouver la mystérieuse île aux étoiles. Pour le moment, à chaque île, son mystère, même si l’ombre de l’Empire plane sur les héros.

Du côté des personnages, ce n’est pas folichon puisque nous sommes face aux clichés du genre. Gran, le héros qui veut aider le monde entier mais qui a tout de même un but dans la vie, retrouver son père. Il apparaît assez transparent pour le moment. En ce qui concerne les personnages féminins ce n’est pas mieux puisqu’on a la demoiselle en détresse qui possède un pouvoir mystérieux mais qui ne peut rien faire seule et dont la voix est très désagréable. Et ensuite vient, la super chevalier, ultra forte mais qui a une utilité très limitée. Le trio est rejoint par d’autres personnages au fil des épisodes. Ce point est d’ailleurs très largement spoilé par l’ending, dommage ! Je réalise que j’oublie la mascotte, toute moche, une sorte de petit dragon qui parle, assez agaçant et qui ne sert à rien.

Si le fond est plutôt fade, la forme s’en sort bien. L’animation est agréable et les scènes de combats sont sympathiques. Mais le plus, c’est assurément l’OST qui est très chouette. Naturellement, je suis une grande fan de l’opening et l’ending est fort plaisant aussi.

  • Scénario
  • Dessin
2.8

En conclusion

Granblue Fantasy The Animation est le type même de série que vous regardez quand vous ne savez pas quoi faire. Le développement et les personnages sont classiques mais la réalisation et les musiques sont sympas.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)