Haiyore! Nyaruko-san

Haiyore! Nyaruko-san

Avis principal par Maella

Résumé : Alors qu’il est poursuivi par un monstre et qu’aucune issue ne se présente à lui, Mahiro crie à l’aide… Apparait alors une jeune fille aux cheveux argentés qui le sauve des griffes de son oppresseur. Elle se présente à lui sous le nom de Nyaruko, sa véritable identité étant Nyarlathotep, le « Chaos Rampant », un extraterrestre provenant de l’univers de Lovecraft. Si cette employée de l’organisation de défense planétaire a pour mission d’apporter son aide sur Terre, elle est surtout venue protéger Mahiro dont elle est tombée éperdument amoureuse. Le jeune homme est sous le choc, c’était la première fois qu’il voyait un monstre. Il ne s’en doute pas encore, mais il est loin d’être au bout de ses surprises, puisque sa prétendante totalement déjantée et surexcitée a bien l’intention de protéger son amoureux vingt-quatre heures sur vingt-quatre…
Source : Animeka

Jusque-là, le roman Haiyore ! Nyaruko-san a eu le droit à deux adaptions : Haiyoru! Nyaruani, 9 OAV de 2 mins et Haiyoru! Nyaruani: Remember My Love (craft-sensei), 11 épisodes de 4 mins. C’est donc cette année que le roman a eu le droit à une série anime.
J’ai bien apprécié l’anime même si je m’attendais à mieux.

On suit la vie quotidienne de Mahiro, chamboulée par l’arrivée de Nyaruko, cette dernière le poursuivant tel un stalker puisqu’elle est tombée amoureuse de lui. Nos deux personnages seront ensuite rejoins par Cthuko, amoureuse de Nyaruko et d’Hastur, amoureux de Mahiro.
Il y a pas mal de fan service en tout genre, surtout yuri. Personnellement, ça m’a un peu saoulé n’étant pas fan de yuri mais aussi parce que c’était parfois lourd et inutile.
L’anime s’apparente à un tranche-de-vie, avec parfois des scènes d’actions et un humour plutôt spécial. En effet, l’humour est basé sur des références et celles-ci ne sont pas écrites en informations. Du coup, la plupart du temps, ça ne fait pas rire et je trouve ça plutôt dommage.
Et il y a bien sûr une partie romance. Enfin romance est un grand mot puisque Nyaruko ne fait qu’harceler Mahiro. Mais vers la fin, cela devient plus romance shôjo, ce qui n’est pas plus mal je trouve.

Mahiro est le héros qui se fait mener en bateau même s’il tente tant bien que mal d’être maitre de la situation. Quand a Nyaruko c’est l’héroïne qui ne manque pas d’occasion de montrer son amour à Mahiro. Cthuko est l’harceleuse de Nyaruko quand à Hastur c’est le petit garçon tout mignon.

  • Scénario
  • Dessin
3

En conclusion

Un anime sympathique, mais sans plus.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)