Kaguya-sama : Love is war

Kaguya-sama : Love is war

Avis principal par Beldaran

Résumé : L’académie Shûchiin compte parmi ses rangs les élèves les plus brillants, sur lesquels tous les espoirs reposent. Un jour, au BDE, la vice-présidente Kaguya Shinomiya et le président Miyuki Shirogane se rencontrent et tout laisse à penser qu’ils se plaisent. Mais six mois s’écoulent sans que rien ne se passe ! Ils sont tous deux aveuglés par leur fierté, et ne cherchent qu’à pousser l’autre à se déclarer. Tout le plaisir de l’amour s’éprouve avant qu’il soit avoué ! Une comédie romantique et psychologique qui va faire sensation ! C’est la guerre ! Source : Wakanim

La saison dernière Wakanim nous a proposé une romance totalement déjantée, Kaguya-sama: Love in war. Il s’agit de l’adaptation du manga éponyme, signé Aka Akasaka, toujours en cours de publication avec 14 volumes aux éditions Shûeisha. Il m’a fallu deux visionnages du premier épisode pour me lancer pleinement dans la série car le concept peut, de prime abord, laisser perplexe et pourtant les 12 épisodes sont formidablement géniaux ! A noter, que l’anime adapte les 5 premiers volumes du manga donc j’espère très fortement une suite.

Love is war ! Love is war ! Love is war !

C’est l’histoire d’un combat sans pitié, d’une guerre psychologique sans précédent entre Miyuki Shirogane (président du BDE) et Kaguya Shinomiya (vice-présidente du BDE). L’objectif est de pousser/contraindre l’autre à se confesser afin d’avoir la main mise sur leur future relation. L’amour est un combat ! La construction des épisodes est intéressante car joue habilement avec les dialogues intérieurs des personnages et les différentes analyses de situations. C’est une pluie de malentendus qui attend les protagonistes et surtout les choses ne se passent jamais comme prévu pour notre plus grand plaisir, même si le statu quo final est terriblement frustrant. Shirogane et Shinomiya s’affrontent au sujet de tout et n’importe quoi ce qui rend les scènes classiques propres aux comédies romantiques lycéennes, totalement délirantes. C’est vraiment rafraichissant. Les échanges sont savoureux et la voix-off qui compte les points, est vraiment drôle. L’épisode où une délégation française débarque est formidable.

La galerie de personnages est fort sympathique, notamment Shirogane et Shinomiya. Le premier, vient d’une famille modeste et s’est hissé au somment en travaillant comme un forcené. Il a développé une passion pour les petits boulots et pense, d’ailleurs, que c’est la solution à tous les problèmes ce qui entraine des décalages de situation assez marrants. Il affronte tous les jours, Shinomiya, héritière d’un puissant groupe japonais et dont les dehors plutôt froids, la font passer pour une personne hautaine, ce qui n’est pas le cas. On en apprend plus sur sa vie au fil des épisodes ce qui explique pas mal de choses. En bref, s’ils n’étaient pas tordus, ils auraient tout pour être heureux. Le BDE comprend deux autres membres, formidablement timbrés aussi et attachants, la chaleureuse Chika qui tombe toujours au bon moment et celui qui fait une apparition tardive mais remarquée, le pauvre Yu Ishigami dont on rit, beaucoup, à ses dépens.

La réalisation est aux petits oignons avec d’excellentes trouvailles de mise en scène. L’opening est génial et vous le chantez en même temps que sa diffusion. Les ending sont très intéressants à regarder car font un focus sur personnage différent à chaque fois. Vous allez adorer le 4 !

  • Scénario
  • Dessin
4

En conclusion

Kaguya-sama : Love is war est une comédie romantique, drôle et originale qui vous fera passer un grand moment. J’espère qu’il y aura une seconde saison.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)