Miss Hokusai

Miss Hokusai

Avis principal par Maccha

Résumé : En 1814, HOKUSAI est un peintre reconnu de tout le Japon. Il réside avec sa fille O-Ei dans la ville d’EDO (l’actuelle TOKYO), enfermés la plupart du temps dans leur étrange atelier aux allures de taudis. Le « fou du dessin », comme il se plaisait lui-même à se nommer et sa fille réalisent à quatre mains des œuvres aujourd’hui célèbres dans le monde entier. O-Ei, jeune femme indépendante et éprise de liberté, contribue dans l’ombre de son père à cette incroyable saga artistique. Source : AlloCiné

Miss Hokusai est une adaptation du manga historique Sarusuberi de Hinako Sugiura, paru entre 1983 et 1987, relatant la vie d’O-Ei, l’une des filles du peintre Hokusai. Il faut dire qu’il ne s’agit pas vraiment d’une biographie mais plus de tranches de vie d’une période de la vie d’O-Ei. On peut même dire une succession d’épisodes de tranches de vie en fait.

Visuellement, le film est très réussi avec une animation de qualité. Les décors, les paysages, les détails sont très beaux et reflètent l’époque parfaitement. J’avoue que j’ai eu un peu du mal à différencier certains personnages masculins à cause des coiffures de l’époque.

La présence d’éléments surnaturels dans un film qui parle de personnages existants peut perturber certains. Cependant, je trouve cet aspect révélateur aussi de cette époque et de la culture japonaise où on retrouve dans beaucoup d’oeuvres cette étrangeté. J’ai bien apprécié le symbolisme utilisé à certains moments.

J’ai beaucoup aimé les scènes avec O-Nao, la petite soeur d’O-Ei, notamment celle dans la neige. Ces scènes sont douces et m’ont touchée. Par moments, on ressent bien comment elle perçoit les sons et les sensations.

Hokusai reste plutôt à l’arrière-plan. Le fait qu’il s’occupe plus de ses peintures que de ses filles, surtout de la petite, peut paraître dure mais peut s’expliquer un peu par l’époque et le caractère excentrique de l’artiste.

Les musiques sont jolies, même si c’est surprenant d’entendre du rock par moment. Il semble que c’est un choix du réalisateur qui pensait que cela collait bien avec les caractères d’O-Ei et de Hokusai.

  • Scénario
  • Dessin
3.8

En conclusion

Un film d’animation de qualité réalisé par Keiichi Hara, visuellement très joli et qui montre bien toute une époque.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)