Nobunaga Concerto

Nobunaga Concerto

Avis principal par Maccha

Résumé : A la suite d’un étrange phénomène, Saburô est projeté dans l’ère Sengoku (une époque située entre le XVe et le XVIe siècle). Il rencontre un jeune homme malade, un certain Nobunaga Oda, amené à devenir l’un des plus grands seigneurs de guerre du Japon. N’ayant pas la force d’assumer cette fonction, Nobunaga demande à Saburô de le remplacer, d’autant que tous les deux se ressemblent d’une façon troublante. Avec ses connaissances du monde moderne, Saburô parviendra-t-il à unifier le pays ? Source : Crunchyroll

Le synopsis m’ayant attirée, je me suis laissée tenter par la série et je ne regrette pas mon choix.
Saburô, un lycéen ordinaire, fait un saut dans le temps de manière inexplicable et se retrouve face à face avec Nobunaga Oda, fameux personnage historique du Japon médiéval. Ils se ressemblent comme deux gouttes d’eau et celui-ci demande à Saburô de le remplacer. N’ayant pas été particulièrement attentif à ses cours d’histoire, Saburô a au moins son cartable avec lui et avec l’aide de son manuel d’histoire il essaie de faire en sorte que l’histoire qu’il connaît ne soit pas altérée. Effectivement, il se fait remarquer par son comportement inhabituel pour les gens de l’époque et beaucoup lui trouve excentrique. On a donc une série divertissante avec de l’humour, mais aussi dramatique par moments vu le contexte historique où il y a des guerres entre des différents clans. On retrouve de nombreux personnages historiques de la période Sengoku de l’histoire du Japon. J’avoue que je ne connais pas vraiment cette période et il y a certainement des clins d’oeil que je n’ai pas compris, mais cela ne m’a pas gâché la série. Il y a juste plusieurs noms de personnages à retenir.

Je trouve que les décors et les musiques sont très jolis et forment une bonne ambiance. Quant aux personnages, au niveau graphique, ils ressemblent plus aux illustrations de l’époque qu’aux personnages de shônen moderne.

Certains peuvent cependant reprocher l’animation particulière de la série, qui rappelle un peu Thermae Romae, où on a l’impression que les personnages sont ajoutés sur le décor par ordinateur. Personnellement, je me suis habituée très vite, et pour moi ça fait parti du charme de la série. Il y a aussi de jolies mises en scènes cinématographiques bien faites.

  • Scénario
  • Dessin
4

En conclusion

C’est une série divertissante que j’ai bien appréciée et j’espère qu’il y aura au moins une OAV pour bien conclure la série.

Envoi
User Review
5 (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)