Nourin

Nourin

Avis principal par Maella

Résumé : La série nous plonge dans le quotidien d’élèves d’un lycée agricole. L’un d’eux, Kôsaku, adule la chanteuse Yuka Kusakabe. Mais un jour, cette dernière annonce qu’elle arrête sa carrière.
Source : Crunchyroll

Nourin est le type d’anime qui n’intrigue pas plus que ça lors de la lecture du synopsis. Et lorsqu’on s’y intéresse ne serait-ce qu’un peu, on ne peut qu’aimer ! Mais Nourin est le genre de série à l’humour assez limite, humour qui ne touche pas tout le monde. Il faut donc s’attendre à voir vraiment de tout en commençant à regarder la série.

Kosaku est lycéen dans une école d’agriculture, toujours accompagné de Kei et de Minori, son amie d’enfance. Kosaku est un grand fan (qui a plus l’air d’un stalker qu’autre chose) de Yuka Kusakabe, une idole. Mais lorsqu’elle annonce l’arrêt de sa carrière, c’est la fin du monde pour Kosaku qui se met à déprimer ! Mais cette déprime ne pas va durer longtemps, car il découvre que la jeune fille a été transférée dans sa classe, sous le nom de Kinoshita Ringo, et par dessus le marché, elle se retrouve interne avec lui, ainsi que Kei et Minori. Commence alors la formation de Ringo avec notre trio particulier.

Je n’attendais pas grand chose de l’anime. C’est donc sans grande conviction que je l’ai commencé, et dès le début, qu’est-ce que j’ai ri ! Comme dit plus haut, les blagues sont parfois pas très « catholiques ». Mais ce genre d’humour marche plutôt bien pour ma part, alors je ne trouve pas ça lourd du tout, au contraire. On retrouve aussi de nombreuses références plutôt efficaces. Les situations sont parfois cocasses et nos héros font des petites choses de la vie, des choses extraordinaires, ce qui amène le rire. A part ça, on revient souvent sur l’agriculture, avec la formation de Ringo, qui suite à un envoi de graines et autres par Kosaku a décidé de venir dans cette école. On découvre donc comment marche les plantations, l’élevage des animaux, les rizières ect… et j’ai trouvé ça plutôt intéressant et pas ennuyant à mon grand étonnement. Nourin c’est aussi un anime qui vise un public assez large. En effet, on passe parfois du shôjo-ai au shônen-ai et aussi par le ecchi avec le côté fan service. Et donc évidemment, il y en a pour tout les goûts !
La romance n’est pas non plus laissée de côté. On comprend très vite que Ringo a des sentiments pour Kosaku. Mais ce qui me dérange là-dedans, c’est que rien n’est expliqué, et j’ai parfois eu l’impression que la jeune fille sait que c’est Kosaku qui lui a envoyé les lettres contenant des produits agricoles (Kosaku n’avait pas mis son nom dessus). Minori n’est pas en reste, puisqu’elle est le cliché même de l’amie d’enfance qui porte un amour à sens unique pour le héros un peu (beaucoup) bêta. On assiste donc souvent à des « batailles » entre Minori et Ringo pour savoir qui est la meilleure dans le domaine de l’agriculture afin d’avoir les faveurs de Kosaku. A côté, Kei n’est pas en reste, mais c’est plutôt le personnage bonus toujours là à faire des blagues.

Les personnages sont sûrement l’élément que je préfère le plus dans cet anime avec son humour décalé. On retrouve Kosaku, un héros assez bête mais attachant; Minori l’amie d’enfance qui possède une force monstre et une imagination débordante, Kei le meilleur ami intelligent toujours là pour se moquer du héros et faire des blagues et enfin, Ringo, la petite nouvelle timide, mais qui n’en pense pas moi. A ce quatuor s’ajoute une fille dont j’oublie le nom tellement on ne l’appelle pas par son prénom, mais par son surnom dû à sa grosse poitrine et qui est éprise de Kei. Par la suite, on découvre d’autres protagonistes, tel que le groupe des 4 qui correspond aux plus influents dans le lycée, mais aussi le professeur de nos protagonistes qui ne pense qu’à vouloir se trouver un petit ami.

Le chara-design est beau, on retrouve bien là le graphisme de Silver Link, avec quelques détails changés.

  • Scénario
  • Dessin
4

En conclusion

Un anime délirant qui fait passer de très bons moments ! A voir !

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)