Silent Voice

Silent Voice

Avis principal par Maccha

Nishimiya est une élève douce et attentionnée. Chaque jour, pourtant, elle est harcelée par Ishida, car elle est sourde. Dénoncé pour son comportement, le garçon est à son tour mis à l’écart et rejeté par ses camarades. Des années plustard, il apprend la langue des signes… et part à la recherche de la jeune fille.  Source : AlloCiné

Sorti en salle septembre 2016 au Japon, il a fallu patienter presque deux ans pour la sortie du film dans les salles françaises. Ayant beaucoup aimé le manga, j’avais hâte de le voir au cinéma. Dans l’ensemble c’est un beau film qui nous est proposé.

On suit donc l’histoire d’Ishida qui harcèle Nishimiya avec ses amis à l’école primaire, intrigué par le handicap de la jeune fille, jusqu’au jour où les adultes interviennent et qu’il est désigné comme seul responsable des dégâts causés. Nishimiya quitte l’école et Ishida se trouve lui-même victime de harcèlement scolaire. Se rendant compte de ses erreurs avec le temps et perdant même le goût de vivre, il retrouve Nishimiya pour lui présenter ses excuses. Cette rencontre marque le début d’un nouveau départ et le début de leur amitié.

Le film se démarque par les thèmes qu’il aborde et un aspect psychologique important qui donne matière à réflexion. Ishida subit un choc psychologique qui l’isole des autres. Cette distanciation est joliment représentée par des croix sur les têtes des autres personnages qui tombent ou réapparaissent selon ses sentiments, un choix symbolique que j’avais bien aimé également dans le manga. Nishimiya lui donne un nouveau but dans la vie mais cette dernière cache également des peines derrière son sourire.

Le scénario est bien écrit et respecte les grandes lignes du manga.  Mais certains personnages sont survolés et c’est dommage de ne pas retrouver certains passages qui m’avaient bien marquée dans l’oeuvre d’origine. Bien sûr, il n’est pas possible de mettre tout le contenu des 7 tomes dans un film de 2h. Cependant je pense que la durée aurait pu être mieux gérée; j’ai trouvé le rythme lent par moments et le film souffre de quelques longueurs. Je dois aussi dire qu’il est un peu trop larmoyant à mon goût, surtout vers la fin, alors que dans le manga j’avais trouvé le ton bien juste et plus subtil. Globalement j’ai donc bien aimé le film mais je préfère le manga où le rythme est mieux géré et certains personnages ont plus de profondeur. C’est quand même un bon film malgré ses défauts et il sort de l’ordinaire.

Visuellement, on retrouve le design des personnages du manga et l’animation est de bonne qualité.

Je préfère regarder les films en version originale mais j’ai eu l’occasion de voir celui-ci dans sa version française. Il faut dire que c’est bien réussi, les voix collent plutôt bien aux caractères des personnages. Nishimiya est interprétée par MélanieDeaf, une youtubeuse malentendante elle-même, qui fournit un joli travail, et c’est aussi une bonne initiative.

 

  • Scénario
  • Dessin
3.8

En conclusion

Un beau film malgré quelques longueurs, riche en thèmes et qui secoue avec un aspect psychologique important.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)