SukaSuka

SukaSuka

Avis principal par Beldaran

Résumé : Cinq cents ans se sont écoulés depuis que de mystérieuses « Bêtes » ont exterminé le genre humain et les animaux vivant sur Terre. Les rares survivants se sont installés sur des îles flottant dans les airs, hors de portée de ces terrifiantes créatures. Willem est le dernier témoin vivant de cette catastrophe. Surpris de découvrir que d’autres humains ont survécu, il tente de poursuivre son combat en apprenant à ces jeunes filles comment mieux manier leurs armes. Source : Crunchyroll

SukaSuka, de son nom complet, Shûmatsu Nani Shitemasu ka? Isogashii Desu ka? Sukutte Moratte Ii Desu ka? est l’adaptation d’un light novel, signé Kareno Akira et oui, encore un LN mais je dois dire que pour le moment après 7 épisodes, c’est vraiment plaisant à suivre.

La terre a été dévastée par des créatures nommées Bêtes ou Bestiaux et l’humanité a été annihilée. Les êtres vivants qui ont survécus, sont maintenant installés sur des îles flottantes mais subissent de temps à autres des attaques de la part des Bestiaux. L’armée possède donc des « armes » capables de lutter contre cette menace. Il s’agit là de l’intrigue principale. Au fil des épisodes, certaines informations nous sont données qui permettent de faire quelques suppositions, notamment sur le lien entre les humains et les Bêtes et cela ne semble pas très net tout ça. La narration alterne entre fil rouge et intrigues annexes, comme celle très intéressante sur les fées. La découverte de cette dernière est plutôt saisissante. C’est d’ailleurs, le point que je rapproche au récit, l’intensité n’est pas vraiment bien gérée avec des coupures entre moments dramatiques et les autres qui sont plutôt brutales. Cependant, l’ambiance pesante est nuancée par des côtés plutôt tranche-de-vie avec la découverte de certaines îles ou la présentation de la vie quotidienne des fées. Finalement, il y a peu de scènes d’action, l’intérêt de l’histoire étant ailleurs.

La galerie de personnages est assez conséquente mais on trouve rapidement nos marques. Willem est donc le dernier humain qui vit caché, justement à cause de cela. Son passé est rapidement révélé. D’ailleurs, j’ai retiré une partie du résumé car il y avait un point le concernant qu’il vaut mieux découvrir soit même. Il fait froid de prime abord mais il est attentif aux autres et se dévoile peu à peu. Du côté des fées, y a du monde, elles sont toutes joyeuses mais ont conscience de leur statut particulier et de leur triste destin. Dans le lot, on retiendra surtout Chtholly que je trouvais passablement agaçante au début avec des réactions improbables mais qui s’arrange au fil des épisodes et qui évolue d’une manière surprenante.

L’animation est correcte avec des graphismes sympathiques. Là où la série tire son épingle du jeu, c’est grâce à l’OST qui est tout simplement superbe.

Fiche réalisée grâce au service de presse de Crunchyroll.

  • Scénario
  • Dessin
3.5

En conclusion

SukaSuka est une adaptation particulièrement agréable à suivre. L’univers est riche et les personnages sont intéressants.

Envoi
User Review
5 (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)