The Morose Mononokean

The Morose Mononokean

Avis principal par Beldaran

Résumé : Hanae Ashiya vient de passer sa première semaine au lycée coincé à l’infirmerie à cause d’un yôkai qui le poursuivait. Il finit par demander de l’aide à Haruitsuki Abeno, le propriétaire du Mononokean, un petit salon de thé. Ce dernier est justement maître mononoké, un exorciste aidant les esprits égarés dans notre monde à retrouver leur chemin…
Source : Crunchyroll

 

A l’origine Fukigen na Mononokean est un manga, toujours en cours, de WAZAWA Kiri, de ce fait cette première saison, sympathique, m’est vraiment apparu comme une grosse introduction à l’univers. J’espère qu’il y aura une suite.

L’histoire nous propulse aux côtés d’Abeno, lycéen et exorciste qui renvoie les yôkais dans leur monde. Un événement va mettre sur sa route un autre lycéen, Ashiya qui a un énorme (mais trop mignon) problème d’esprit.
Le scénario est très très simple. Les épisodes sont indépendants ce qui fait que les transitions sont parfois très brutales, cela m’a donné l’impression qu’il manquait des morceaux à l’histoire. A chaque épisode son esprit à gérer et notre duo a parfois fort à faire. Le fil rouge du récit est l’exorcisme qui nous livre différents aspects du « métier » dont le regard des humains pas vraiment compréhensif mais logique d’une certaine façon. Derrière une narration simple se cache un univers travaillé, régit par des codes précis. J’ai aimé découvrir le monde des esprits et le bestiaire est particulièrement varié. L’histoire est calme et ponctuée de quelques traits d’humour. On la suit avec plaisir.

Le duo Abeno/Ashiya, même si classique d’une certaine façon, fonctionne bien. Derrière le côté « bourru » d’Abeno, on sent des moments difficiles qui se dévoilent peu à peu. Ashiya est son total opposé. Il est vraiment naïf et sa gentillesse lui attire quelques soucis. Cependant, il y a un épisode qui révèle un pan inconnu de sa personnalité et qui titille notre curiosité mais malheureusement on en saura pas plus. C’est rageant. Ils rencontrent d’autres personnages dont un qui va devenir récurrent. La mascotte, celui qui a ravi beaucoup de cœurs, c’est Moja ou bouboule pour les intimes, même si le Repaire s’avère assez drôle.

La réalisation est simple mais efficace. J’ai aimé la représentation du Monde Caché, servi par des couleurs vives et représenté dans un style calligraphique très sympa. L’OST ne m’a pas laissé une grande impression mais l’opening est agréable.

 

Fiche réalisée grâce à l’accès presse de Crunchyroll.

 

  • Scénario
  • Dessin
3.3

En conclusion

Fukigen na Mononokean est une série reposante et sympathique pour qui veut passer un moment détente. Une saison 2 serait la bienvenue car il reste certains mystères à élucider.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)