Tsuki ga kirei

Tsuki ga kirei

Avis principal par Beldaran

Résumé : Les années collège dans la ville de Kawagoe ! Kôtarô travaille dans une librairie et il aimerait devenir écrivain. Akane est une jeune fille pleine d’énergie qui adore courir. Ils se retrouvent tous les deux dans la même classe et doivent s’occuper des équipements d’un festival de sport. Une relation naît doucement, malgré leurs caractères opposés, notamment à travers les nombreux échanges qu’ils ont sur LINE, un logiciel de discussion. Source : Crunchyroll

C’est assurément la romance toute mignonne de la saison. Le premier épisode m’avait laissé perplexe, puis j’ai enchainé les 5 suivants. A noter, qu’il s’agit d’une œuvre originale, fait rare pour être souligné.

Le récit, plutôt lent, dévoile le quotidien paisible, ponctué d’interrogations, de collégiens. Enfin, on suit surtout l’évolution amoureuse entre deux personnages Akane et Kôtarô. La narration est posée et m’a parfois donnée l’impression que l’épisode faisait plus de 20 mins. Cependant, je ne me suis jamais ennuyée car totalement conquise par le côté « mignon » de l’histoire. Les personnages évoluent doucement et l’approche de deux personnages secondaires devrait booster tout ça !

Le point intéressant est les nombreuses références à deux écrivains, Natsume Sôseki et Osamu Dazai. En effet, on découvre de multiples citations de ce dernier qui enrichissent le récit.

Il y a des épisodes courts après l’ending qui mettent en avant les personnages secondaires et qui sont particulièrement drôles.

La relation qui se développe entre Akane et Kôtarô présente un aspect plutôt réaliste, notamment grâce à leurs réactions. Bon, même s’ils vont mettre un moment à arriver à se parler mais c’est vraiment touchant et attendrissant. Akane est une fan de course et cartonne à son club d’athlétisme tandis que Kôtarô veut devenir écrivain. Ils vont se soutenir et se pousser à se dépasser. Kôtarô est d’une grande timidité, ce qui n’aide pas au début mais c’est lui qui prend les initiatives. Akane a besoin de sa petite peluche pour se donner du courage, c’est rigolo.

En ce qui concerne les graphismes, ils sont tout doux comme l’histoire, avec un aspect très dessiné. En revanche, l’animation n’est pas géniale. La musique est également toute douce.

Fiche réalisée grâce au service presse de Crunchyroll.

 

  • Scénario
  • Dessin
3

En conclusion

Tsuki ga kirei est une romance tout en douceur très plaisante à suivre.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)