Welcome to the ballroom

Welcome to the ballroom

Avis principal par Beldaran

Résumé : Tatara Fujita est un collégien moyen, ni bon, ni mauvais qui se fait régulièrement racketter par une bande locale. Un jour, il est sauvé par Kaname Sengoku, un danseur professionnel qui l’entraine au studio de danse d’Ogasawara…

En juillet 2017 nous avons eu la surprise de découvrir un anime traitant d’une thématique rare, la danse de salon. La série animée est une adaptation du manga de Tomo Takeuchi toujours en cours avec 9 tomes. Point important à souligner, l’auteur a donné des indications au staff animation pour les derniers épisodes, car l’adaptation a dépassé le médium original. Je regrette seulement que l’anime ait été licencié par Amazon Prime Video car je pense qu’il aurait eu une meilleure visibilité sur une des trois plateformes spécialisées que ce sont, ADN, Crunchyroll et Wakanim. Sinon, j’ai vraiment apprécié cette série.

Nous suivons Tatara Fujita qui suite à une avalanche de circonstances se retrouve dans un studio de danse. Cet évènement marque l’ouverture du garçon à un monde qu’il lui était jusque-là inconnu, la danse de salon. J’étais dans le même cas que lui et j’ai été totalement emportée par le récit. Si la thématique est originale, le déroulement correspond à un anime de sport avec ses entrainements et ses compétitions. D’ailleurs, deux compétitions majeures divisent la série en deux arcs, ponctués de séances d’entrainement mais cela est réalisé d’une façon qu’on ne s’ennuie pas et on prend plaisir à suivre l’évolution du héros. La narration est fluide, rythmée avec une utilisation astucieuse des flash-backs et un humour bien dosé. Le scénario est vraiment bien construit. Nous découvrons ce sport par les yeux du héros, avec ses règles et surtout son incroyable rigueur. La piste de danse est une arène où s’affrontent de grands athlètes. Petit point noir, j’aurais aimé plus de précisions sur certains pas de danse mais c’est un détail car le fonctionnement des compétitions est clair. Les 24 épisodes relatent 1 an de la vie quotidienne de Tatara en tant que danseur. Il est vraiment plaisant de constater son évolution entre le premier et le dernier épisode.

L’histoire est prenante grâce à son importante galerie de personnages qui sont aussi développés que le personnage principal. Tatara, avant d’avoir la danse dans la vie, se laisse porter par les évènements mais ce sport va le transformer. Il est inexpérimenté mais possède une faculté d’observation impressionnante. Il est touchant et attachant. Dans la seconde partie de la saison, il fait la paire avec Chinatsu qui a un sacré caractère. La mise en place de leur couple dévoile un aspect de la danse de salon qui m’a grandement fait grincer des dents mais heureusement Chinatsu est là. Naturellement Tatara a des rivaux, est appuyé par un mentor mais on ne tombe pas dans les personnages stéréotypés. Ils ont des caractères bien marqués mais on n’arrive pas à les détester. Ils sont animés par de forts sentiments : ambitions, rêves, surmonter l’échec… En bref, ils possèdent tous une psychologie vraiment travaillée.

L’animation est à la hauteur, malgré une abondance de plans fixes lors des compétitions, cela manque un peu de danse. Les personnages sont fins, élancés et ont un cou très long qui permet de mettre en avant les figures. Les métaphores visuelles ont un sacré impact. Le rendu des compétitions est impressionnant, on ressent la pression. La réalisation est au top !

J’ai énormément apprécié les musiques, notamment celles du dernier épisode et les deux openings qui sont percutants !

  • Scénario
  • Dessin
4

En conclusion

Welcome to the ballroom a été une très bonne surprise de l’année 2017 avec une thématique originale et une très bonne réalisation. J’espère une saison 2.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)