Yuru Camp – Au grand air

Yuru Camp – Au grand air

Avis principal par Beldaran

Résumé : Depuis qu’elle a déménagé, Nadeshiko a envie d’aller voir le mont Fuji à vélo. Mais le mauvais temps contrarie ses plans et elle trouve refuge après de Rin, une jeune fille qui fait du camping. C’est le point de départ d’une amitié entre ces deux lycéennes qui partagent le même attrait : se retrouver au bord d’un lac offrant une vue imprenable sur la célèbre montagne. Elles décident de former un club d’activités de plein air et d’entraîner d’autres camarades vers ce lieu de quiétude… Source : Crunchyroll

La série animée adapte le manga d’AFRO publié aux éditions Hôbunsha et toujours en cours avec 5 tomes. Les 4 premiers épisodes nous offrent une grande bouffée d’air frais qui fait un bien fou au moral.

Le point central du récit, c’est le mont Fuji. Nos petites campeuses en herbe s’installent autour de ce dernier, à la recherche du meilleur point de vue. Les décors automnaux sont vraiment beaux et doivent reprendre, je suppose, des lieux existants. La narration est surprenante car dans les faits, il ne se passe pas grand-chose mais l’épisode file sans qu’on s’en aperçoive. Voilà une tranche-de-vie comme je les aime. Nous suivons le parcours de deux groupes distincts, pour le moment, la débrouillarde Rin qui apprécie le camping en solitaire et le trio du club d’activités de plein air qui maîtrise la théorie mais à voir pour la pratique. Le récit bascule de petits moments au lycée à ceux plus importants en pleine nature qui nous donne des envies d’inspirer à grands coups. Le ton est léger avec un humour bien présent et parfois même, quand on ne s’y attend pas (je repense au moment avec les chiens de l’épisode 2 qui m’a tué, ahah).

On se laisse porter par l’histoire et par les liens que tissent les personnages.

Pour l’instant, le personnage qui brille le plus, c’est Nadeshiko. Elle est exubérante, drôle sans le vouloir et adore manger. On ne peut que l’apprécier. Elle a une grande sœur mais on a peu d’informations sur sa famille. Nadeshiko bouleverse le quotidien de campeuse solitaire de Rin qui découvre que camper à plusieurs cela peut être sympa aussi. Elle ne semble vivre que pour ces instants de nature. On nous fait comprendre que c’est un trait de famille, à voir si on en apprendra plus. A ce duo mal assorti, il faut ajouter les deux autres membres du club qui sont très drôles aussi, à leur façon, Chiaki et Aoi. J’ai failli oublier l’entremetteuse, Ena et son chien rigolo. A voir comment tout ce petit monde va évoluer.

En ce qui concerne la réalisation, c’est correct. Mention spéciale aux décors qui sont réellement somptueux. La voix off qui explique certains points sur le camping est sympa.

Les musiques sont agréables. L’opening m’évoque fortement une chanson des Jackson 5, résultat il reste bien en tête.

Fiche réalisée grâce au service de presse de Crunchyroll.

  • Scénario
  • Dessin
3.5

En conclusion

Yuru Camp – Au Grand Air est le petit slice of life de la saison qui fait du bien. Idéal pour la détente.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)