Hero Festival Marseille 2018 – Saison 5

Publié le
Hero Festival Marseille 2018 – Saison 5

Le Hero Festival en est déjà à sa cinquième année depuis ses débuts en 2014 à Marseille. Alliant divers univers avec la BD, les mangas, les comics, les jeux vidéo, le cinéma et les séries, c’est le rendez-vous des héros en tout genres.

Avis de ladybird3000

Depuis 2014, j’ai pu assister aux changements et à l’agrandissement du Hero Festival. Et c’est avec cela en tête que je vais essayer de vous parler de ce qui m’a plu ou non durant ces deux jours de festival.

Les activités

Les premières années, il y avait plusieurs activités prévues par le festival et je trouvais cela vraiment sympathique. Cette année, les activités se passaient surtout sur les différentes scènes avec des animations et sur des stands d’associations qui proposaient des jeux et quiz. Je trouve dommage qu’au fil des années, ces activités aient plus ou moins disparues, car elles étaient chouettes et permettaient de faire une petite pause tranquille. C’est donc sur le stand de l’association Animaniak que j’ai passé un peu de temps à jouer aux jeux proposés, lorsque j’avais un moment creux.

Les invités

Le Hero Festival, c’est aussi des invités provenant de différents milieux artistiques. Il y avait des comédiens de doublage, des acteurs, des auteurs et dessinateurs (manga, bd, comics), ainsi que des youtubeurs. Personnellement, ce sont surtout les acteurs et dessinateurs que je suis allée rencontrer. J’ai donc pu discuter un peu avec Christophe Cointault, l’auteur de Tinta Run, qui est très sympathique et était assez disponible. J’ai également eu une dédicace et une photo avec les acteurs Guillaume Briat et Bo Gaultier de Kermoal, principalement connus grâce à la série Kaamelott. Mais la principale « attraction » restait la présence de Frankie Muniz, l’acteur principal de la série Malcolm. Je ne fais pas partie de ceux qui ont grandis avec la série, car je ne regardais pas beaucoup de série télé quand j’étais adolescente, mais cela fait tout de même bizarre de voir en vrai des acteurs que l’on pense ne jamais voir qu’à la télé.

Le festival

Pour ce qui est du reste du festival, cette année je trouve qu’il y avait moins de choses à faire et à voir. De ce fait, j’ai eu quelques moments de flottement et je me suis parfois ennuyée, ce qui ne m’était encore jamais arrivé à ce festival. On retrouve les boutiques comme dans les autres festivals, dont celles qui vendent de la contrefaçon, ce qui commence à devenir lourd, car elles sont présentes en nombre. Le point positif, c’est la boutique Bandai de maquettes qui commence vraiment à devenir plus importante et à des prix plus abordables. Il y avait aussi une exposition de dioramas, proposée par L’Atelier Aldebaran. J’y suis même retournée plusieurs fois car je trouvais cela vraiment bien réalisé et j’ai bien aimé admirer leur travail.

Le mot de la fin

Le Hero Festival est l’un des festival qui me plait bien et auquel je pense continuer de me rendre. J’espère que la qualité ne baissera pas avec les années, car la popularité peut rendre l’organisation de plus en plus compliquée. Cela se ressent par exemple avec les activités proposées par le festival qui ont été supprimées et remplacées par des stands spécifiques. Ce n’est pas une mauvaise chose en soi, mais encore faut-il qu’il y ait assez d’animation et d’activité pour éviter une impression d’ennui.

Comme à chaque festival, je vous laisse avec mes quelques acquisitions 🙂

Publié par

Bungaku Shôjo. Rédactrice et dévoreuse de manga en tout genre. Mangas préférés : Nana, Fruits Basket, Mars, Le Sablier, Kids on the Slope, Cat Street, Life, FMA, Pandora Hearts, Barakamon, Yotsuba et bien d'autres. Animes préférés : Air Tv, Clannad, Hanbun no Tsuki, Your lie in April, Another, Blood+...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)