Alice on Border Road

Alice on Border Road


Résumé :

Une lycéenne introvertie se retrouve, malgré elle, dans un Japon en ruine et post-apocalyptique. Accompagnée d’autres personnes qui sont dans la même situation, ils vont explorer ce monde et découvrir qu’ils sont coincés dans un jeu cruel. Contraints d’y participer pour rester en vie, ils vont vite en découvrir les règles. Les jeux proposés sont symbolisés par des cartes à jouer, et le chiffre sur la carte indique le niveau de difficulté du jeu, tandis que le couleur indique son type… Source : Delcourt/Tonkam

Avis principal par ladybird3000

Voici le spin-off de la série Alice in Borderland, avec toujours Haro Asô au scénario mais Takayoshi Kuroda au dessin. J’avais vraiment beaucoup aimé la série originale, entre survival game et réflexion sur la société et la vie en général. C’est donc avec impatience que j’attendais ce spin-off, me demandant ce que les auteurs pourraient bien nous raconter.

L’histoire débute cette fois-ci avec Kina, une lycéenne qui trouve la vie ennuyante et sans grand intérêt. Elle se retrouve projetée dans un Kyôto en ruine où la nature a repris ses droits. Alors qu’elle se croit seule, elle va faire la connaissance de Alice, une autre lycéenne qui semble plus enjouée qu’elle au premier abord. Plus tard, elles vont rencontrer dix autres personnes, chacune possédant une carte à jouer avec une figure et une couleur différente. Le dernier souvenir de chaque personne remonte à un certain vendredi, la plupart vient de Tokyo et se demande pourquoi ils se retrouvent à Kyôto. Ils décident presque à l’unanimité de se rendre à Tokyo, mais à peine ont-ils pris cette décision que deux d’entre eux manquent à l’appel, l’un étant retrouvé mort.

Ce premier volume permet d’introduire l’univers et les personnages, même s’ils ne sont pas encore bien développés pour le moment. L’univers est par contre très bien défini, sans qu’on sache vraiment s’il s’agit du futur ou d’un monde alternatif, parallèle ou autre… Pour le moment, cette histoire peut se lire indépendamment de la série originale et elle semble ne pas prendre le même chemin que celle-ci. En effet, dans ce volume nous ne voyons qu’un groupe de personnages, ayant chacun déjà une carte et aucun jeu mortel n’est pour le moment proposé. Le thème survival game est quand même bien installé, avec cet univers post-apocalyptique et un meurtrier qui semble déjà se cacher parmi nos protagonistes.

Tout en mettant en place l’histoire et le décor, les auteurs parviennent donc déjà à instaurer une ambiance intrigante et intéressante. Cependant, j’attends le second volume pour me faire un avis plus précis, car pour le moment on ne sait pas trop vers où l’histoire va nous mener. C’est d’ailleurs un bon point je trouve, car il ne s’agit pour le moment pas d’une copie de la série originale.

Du côté des dessins, ils sont bien réalisés, en particulier les décors et les paysages qui sont magnifiquement retranscrits. On ressent bien cet aspect de nature qui reprend ses droits. Il y a de nombreux plans mettant en avant les paysages, ce que j’ai trouvé très beau. Au niveau des personnages, le mangaka fait également du bon travail, même si personnellement je préfère toutefois les traits de Haro Asô. En fait, ici certains visages ont parfois des défauts. Je pense notamment à Gamon qui a un visage qui me parait un peu étrange. De même, les expressions pourraient être mieux travaillées, car avec la qualité des graphismes, un petit défaut se voit tout de suite.

Un bref mot concernant l’édition qui est bien faite. On soulignera notamment la typographie du titre qui reprend celle d’Alice in Borderland, ce qui est très appréciable.

Fiche réalisée grâce au service de presse des éditions Delcourt/Tonkam.

Tome 2 par ladybird3000

Alice on Border Road T2

A la fin du premier volume, Alice découvrait deux cartes cachées et avait donc compris que le tueur était parmis eux. Alors que le meurtre de Yura avait déjà été gardé secret par les trois personnes l'ayant découvert mort, Alice décide de ne rien dire concernant les cartes, afin de préserver la bonne entente du groupe. Mais les choses vont quand même se dégrader rapidement.

Les personnalités commencent à être dévoilées, certains ne supportant pas du tout le stress et l'ambiance se dégradant, menant ainsi les personnages à des actes qu'ils n'auraient peut-être pas commis en temps normal. De plus, certains se trouvent être vraiment dangereux. Alice va finir par découvrir qui est le tueur, mais est-ce vraiment lui le plus à craindre?

L'univers est toujours assez étrange et ne semble pas se rapprocher de celui d'Alice in Borderland, ou alors seulement en apparence. La présence des cartes est toujours floue et leur importance n'est donnée que par les personnages qui y restent très attachés et qui pensent qu'elles ont une certaine valeur.

Dans ce chaos, un personnage en particulier semble prendre du plaisir à manipuler les autres et voir leurs réactions. Pour autant, je ne pense pas qu'il soit "à l'origine" de cet univers, mais plutôt un opportuniste qui se sert de la situation dans laquelle il se trouve. De ce fait, je trouve qu'il manque quelque chose pour nous orienter vers une quelconque réponse. Le lecteur suit les personnages, mais finalement on ne sait rien du tout et aucun indice n'est donné.

En conclusion, j'espère que la suite pourra apporter de nouveaux éléments qui relanceront l'intérêt de ce monde où la nature a repris ses droits, afin de ne pas tomber dans un simple survival game où les personnages se méfient et s'entretuent sans raison.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Delcourt/Tonkam.

 

  • Scénario
  • Dessin
3.5

En conclusion

Un spin-off qui peut se lire sans connaître l’histoire originale et qui semble pour le moment prendre une orientation différente. A voir ce que la suite nous réserve.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)