Au Grand Air

Au Grand Air


Résumé :

Quoi de mieux que de camper en bord de lac face au mont Fuji, un bol de nouilles instantanées à la main ? Découvrez le monde du camping en compagnie de Rin, l’amatrice des sorties en solitaire, Nadeshiko, la novice pleine d’enthousiasme, et ses deux amies du club de camping, Chiaki et Aoi. Source : nobi nobi!

Avis principal par Beldaran

Comme certaines et certains d’entre vous, j’ai découvert le titre par le biais de son adaptation animée, Yuru Camp, diffusée sur la plateforme Crunchyroll à partir du mois de janvier 2018. J’ai succombé au charme de cet animé particulièrement reposant et rafraichissant. L’œuvre originale m’a fait le même effet : j’ai été prise d’une furieuse envie d’aller camper !

L’histoire s’articule autour d’une thématique originale et pas forcément attractive sur le papier, le camping. L’auteur nous plonge rapidement dans le bain et dévoile au fil des pages une tranche-de-vie toute en légèreté, contemplative et incroyablement relaxante. Vous l’aurez compris, les grandes phases d’action concerneront le planté de l’arceau ou comment cuisiner en plein air.

Le camping, c’est la liberté, les grands espaces (Fuji-san !) mais mieux vaut être bien équipé, surtout lorsqu’on s’aventure sur le terrain en hiver. Ainsi, le récit se veut didactique mais la narration n’en est pas alourdie, elle s’en nourrie. Le rendu est donc léger mais toujours pertinent. Deux formes de camping nous sont présentées, celle en solitaire et l’autre en groupe, chacune présentant des avantages. Après avoir découvert, Rin, la solitaire et l’amie des chiens (ce passage m’avait déjà tué dans l’adaptation animée), l’histoire nous entraine du côté du club des activités de plein air et de ses expériences rocambolesques. Le chapitre bonus est vraiment drôle. L’humour est particulièrement présent qu’il concerne une situation (la rencontre de Rin et Nadeshiko éveillée est formidable) ou le caractère d’un personnage.

Justement, les personnages et bien ils sont incroyablement attachants. Ils sont 100% féminins. Rin ouvre le bal ou la tente (mais cela fonctionne moins bien). C’est une passionnée de camping. Elle ne pense qu’à ça et vit pour cela. Dès qu’elle est libre, elle enfourche son vélo et file vers les grands espaces. Elle semble réservée et son quotidien bien huilé, explose avec la rencontre de l’ultra dynamique Nadeshiko. Cette dernière est une bouffée d’oxygène, en plus d’être un ventre sur pattes. Fascinée par le Mont-Fuji et au contact de Rin, elle va être victime du virus du camping. Virus qui la conduit au Club des activités de plein air, constitué de deux membres, bien délirantes elles aussi, Chiaki et Aoi sont géniales dans leur genre. Il y a également l’amie de Rin, Ena qui n’hésite pas à se mêler des affaires des autres et dont le chien est particulièrement drôle.

Les graphismes sont vraiment très bons. On ressent l’immensité des paysages et la tranquillité qui s’en dégage. C’est réellement reposant. Le design des personnages est très sympa. Elles sont toutes très expressives (les bouilles de Nadeshiko sont chouettes). L’auteur est doué pour représenter les chiens et leur caractère.

L’édition est très agréable. La couverture est soignée et nous avons droit à une première page en couleurs.

Tome 2 par Beldaran

Au Grand Air T2

Au programme de ce volume incroyablement rafraichissant : la découverte de nouveaux paysages, de nouvelles informations sur le camping, un mini barbecue et un bœuf démoniaque. Soyez prêt(e)s !

Les deux premiers chapitres nous proposent de poursuivre l’aventure aux côtés du trio du club de camping qui a cédé aux sirènes du bain et de Rin, toujours en mode solo sur son scooter. C’est l’occasion de découvrir le piège des sources chaudes mais surtout d’observer l’évolution de l’amitié entre Rin et Nadeshiko par le biais de leurs échanges de textos. Rin cherche les beaux panoramas en solitaire tandis que le trio nous régale de multiples séquences comiques comme le test de la torche suédoise.

De retour au lycée, le mini barbecue nous offre un grand moment de n’importe quoi à base de grillades fantasmées qui font saliver et de cadeau souvenir, dévoré par Nadeshiko qui est définitivement un ventre sur pattes.

La majeure partie du volume est réservée à l’équipée de Rin et Nadeshiko au lac Shibire. Il est intéressant de noter que Rin s’ouvre un peu plus aux autres et notamment à Nadeshiko, même si cette dernière ne lui laisse pas tellement le choix. Les voilà prêtes à tester le nouveau barbecue avec un charbon particulier. C’est l’occasion de saliver, de s’amuser des frasques de Nadeshiko, redoutable cuisinière et de découvrir un nouveau personnage qui y va fort, trop fort sur la bibine. D’ailleurs, prenez garde, c’est au lac de Shibire que vit le bœuf maudit.

L’humour est toujours aussi présent. La dernière page est magistrale.

Tout au long des chapitres l’auteur n’hésite pas à glisser des informations sur le camping, comme les différents systèmes de tentes ou encore les multiples types de campings. Ces indications s’insèrent naturellement dans le récit et sont réellement instructives.

Les personnages sont encore et toujours plus attachants, Nadeshiko en tête qui est capable de s’endormir partout et dans toutes les situations. Il est regrettable que le formidable duo Chiaki et Aoi soit si peu présent car leurs dialogues sont savoureux et elles sont absolument géniales. Elles apportent un grain de folie au titre. Heureusement, le dernier chapitre leur est consacré, d’une certaine façon.

Les paysages restent un des points forts du titre. Ils sont magnifiques. On en prend plein les mirettes et on se prend à rêver de camping autour du Mont Fuji, en dévorant un bon plat chaud.

Au Grand Air poursuit sur sa lancée et fait un bien fou au moral !

Tome 3 par Beldaran

Au Grand Air T3

Nadeshiko a enfin terminé ses interros et peut se projeter sur une future sortie camping hivernale en compagnie de Rin. Le hic, notre enjouée lycéenne tombe malade et Rin part seule à la conquête des grands espaces, enfin presque. Nadeshiko décide de lui servir de GPS humain.

La quasi-totalité du volume nous propose de suivre le périple de Rin vers le sud de la préfecture de Nagano. Au programme, de nombreuses rencontres, un bain formidable qui pousse à faire des rêves étranges, des paysages à couper le souffle et des péripéties propres à la saison hivernale mais heureusement Chiaki est là. D’ailleurs, la pauvre, par un concours de circonstances se retrouve à cuisiner pour toute la famille de Nadeshiko. Ce passage est savoureux. Cela nous permet de découvrir les parents de Nadeshiko et cela explique beaucoup de choses.

Le voyage de Rin est riche en découvertes, notamment culinaires. Le récit est toujours aussi plaisant à suivre et surtout reposant avec un humour qui fait mouche à chaque fois.

Les personnages se dévoilent un peu plus, Chiaki en tête qui propose un grand projet pour noël. Rin s’ouvre de plus en plus aux autres, aidée par une Ena, sacrément roublarde. On sent que le groupe se soude peu à peu autour du camping

L’auteur n’oublie pas de nous présenter quelques éléments de camping, comme le matelas, grâce à un premier chapitre qui conduit le Club des activités de plein air dans un magasin spécialisé dans les articles de camping. C’est l’occasion pour Nadeshiko de réaliser qu’elle a besoin de matériel spécifique, même s’il se pourrait qu’elle n’ait retenu de la visite que le goût des fameux manjû de Minobu. Ahah. J’adore ce personnage.

Les petites histoires du chapitre bonus sont formidablement rafraichissantes.

Après trois volumes, Afro nous enchante toujours avec son récit simple, ses personnages attachants et ses paysages grandioses.

Tome 2 par Maccha

Au Grand Air T2

Au Grand Air nous offre une lecture paisible pour des moments de détente aux côtés de personnages féminins passionnés par le camping. Ce deuxième tome est dans la lignée du premier, relaxant, rafraîchissant et appétissant. Une lecture sympathique sans prétention dans une belle édition.

 

On reprend avec les deux campings en parallèle. D'un côté, Rin, la campeuse solo, qui a préféré aller à Nagano indépendamment des autres. Malgré un voyage marqué par la solitude et de nombreux petits contretemps, elle passe un bon moment. De l'autre côté, Nadeshiko qui a rejoint le Cercle de plein air depuis sa rencontre avec Rin et le camping, profite avec Aoi et Aki de leur première excursion de groupe. Ensuite, dans une deuxième partie Nadeshiko invite Rin dans un camping toutes les deux et on les suit dans leur court séjour au bord d'un lac où il y aurait un boeuf démoniaque.

 

J'aime bien suivre en parallèle les deux personnages dans leurs activités. La mise en page est bien réalisée. On en apprend un peu plus sur les deux filles sans entrer trop en détail. Ce camping leur permet de se rapprocher un peu plus et Rin s'ouvre un peu. Malgré son caractère solitaire, elle semble bien apprécier la compagnie et l'énergie de Nadeshiko. On rencontre également de nouveaux personnages dont un qui semble avoir un faible pour l'alcool et qu'on devrait revoir par la suite.

 
On apprend toujours de nouvelles choses sur le camping, comme les différents types de campement, le matériel ou le fonctionnement. On trouve ainsi de nouveaux astuces et informations sur certains ustensiles et matières, les techniques pour allumer un feu, ou des recettes qui nous font saliver.
 
De nouveaux paysages, des sources chaudes, des plats chauds dégustés en plein air... On sent presque comme si on est parti avec les personnages.
 
L'humour est toujours présente. Les dessins mignons et un peu chibi renforcent le côté paisible.
 
Chronique réalisée grâce au service de presse des éditions nobi nobi !.

Tome 4 par Maccha

Au Grand Air T4

Ce tome se focalise sur la sortie camping de Noël autour du Mont Fuji. Une occasion qui réunit pour une fois tous les personnages principaux dans un camping: le Cercle de plein air avec notre enthousiaste Nadeshiko, Aoi et Aki ; leur nouvelle "responsable" de club ; Ena et son chien et Rin qui a finalement accepté l'invitation des autres pour l'occasion.

 

Comme on s'en doutait depuis le deuxième tome, la professeur rejoint le Cercle malgré elle en étant leur nouvelle responsable, même si on se demande si elle est vraiment apte pour ce rôle.

 

Chacune contribue d'une certaine manière au campement et à l'ambiance. Rin découvre ainsi un autre genre de camping avec tout le monde et on dirait bien que cela lui plait. Elle s'ouvre donc un peu plus vers les autres. On verra si elle rejoindra finalement le Cercle par la suite.

 

Une ambiance de Noël un peu particulière mais qui reste néanmoins festive avec un repas copieux. Au menu de ce tome, des marshmallows,  des sukiyaki, un petit déjeuner à la japonaise... Et bien sûr, toujours des bains chauds et de beaux paysages.

 

A la fin du tome, on retrouve des histoires courtes annexes plus ou moins sympathiques. J'ai bien aimé la partie avec les personnages dans 10 et 60 ans imaginés par Nadeshiko.

 

En somme, une lecture sympathique pour les fêtes de fin d'année en réunissant tous les personnages de la série.

 

Chronique réalisée grâce au service de presse des éditions nobi nobi !.
  • Scénario
  • Dessin
4.5

En conclusion

Au Grand Air est la série de l’été. C’est la détente et le rafraichissement réunis dans un volume. Tous au camping !

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)