Bakemonogatari

Bakemonogatari


Résumé :

Koyomi Araragi est un lycéen un peu particulier : mordu par une vampire âgée de 500 ans, il doit composer avec des capacités hors du commun qui le rendent, malgré lui, sensible aux phénomènes surnaturels… Un jour, il rattrape Hitagi, une de ses camarades de classe, alors qu’elle chutait dans les escaliers. Quelle n’est pas sa surprise quand il découvre qu’elle ne pèse pratiquement rien ! Très vite, Koyomi réalise qu’une entité chimérique a pris possession de la jeune fille et qu’il va devoir lui venir en aide… Source : Pika

Avis principal par ladybird3000

La saga des Monogatari Series a déjà beaucoup fait parler d’elle en France avec plusieurs adaptations animées et les éditions Pika ont répondu à l’appel des lecteurs qui réclamaient depuis des années la parution des romans en France. En parallèle, l’éditeur a également publié l’adaptation manga réalisée par Oh! Great (Air Gear, Biorg Trinity), dont je vais vous parler ici.

Nous découvrons Koyomi, un lycéen presque banal, si ce n’est qu’il a récemment été mordu par un vampire. Dans cet univers proche du nôtre, les yokai et monstres sont réels et peuvent soudain apparaître et rendre la vie de leur victime plus compliquée. C’est aussi le cas de Hitagi, une jeune fille à qui un monstre aurait dérobé le poids. Koyomi va se retrouver confronté à cet lycéenne peu banale et pourrait bien l’aider à se sortir de cette situation.

J’avais commencé à m’intéresser aux adaptations animées, mais j’avais fini par décrocher car j’avais eu du mal à suivre le fil. C’est également un peu le cas de ce premier volume, dans un sens, même si j’ai trouvé que l’histoire était bien plus compréhensible et le fil plus lisible. En effet, Koyomi nous est présenté sans vraiment rentrer dans le détail. On comprend sa situation mais les événements ne sont pas complètement expliqués. Il y a également son amie et déléguée de classe qui semble avoir vécu un événement paranormal, mais celui-ci est seulement évoqué sans plus d’explications.

Dans ce volume nous allons donc surtout nous concentrer sur Hitagi. C’est un personnage difficile à aborder et pour cause, elle ne souhaite pas qu’on apprenne son secret et elle se met à l’écart des autres, n’hésitant pas à recourir à des menaces pour faire comprendre qu’il ne faut pas s’approcher d’elle. Les interactions entre Koyomi et Hitagi sont chaotiques mais parfois un peu drôles car ils ne semblent pas du tout sur la même longueur d’onde.

J’ai donc trouvé l’histoire vraiment bien narrée, malgré le fait que certains éléments sont seulement évoqués sans être vraiment montrés. J’espère qu’à un moment donné ceux-ci seront mis en avant, mais pour le moment on se concentre sur Hitagi ce qui n’est pas plus mal. J’ai hâte de découvrir la suite car cette adaptation m’a réconciliée avec la saga.

Concernant le dessin, on retrouve le trait de Oh! Great que j’apprécie énormément. Les personnages et décors sont très beaux et fourmillent de détails. Bref, c’est très réussi et je n’ai rien à redire. Les premières pages sont en couleur. L’édition collector est vraiment sympathique avec une jaquette réversible, même si personnellement je préfère la couverture originale, et des cartes postales très chouettes réalisées par différents auteurs comme Hiro Mashima et Atsushi Ohkubo.

Fiche réalisée grâce au service de presse des éditions Pika.

Tome 2 par ladybird3000

Bakemonogatari T2

Ce second volume permet de terminer la première histoire, Hitagi Crab. En une dizaine de pages seulement, le cas d'Hitagi est donc clos, mais cela ne veut pas dire qu'elle n'apparaîtra plus ensuite.

La seconde histoire enchaîne rapidement, elle est intitulée Mayoi Snail. Dans celle-ci, les personnages rencontrent une enfant égarée, Mayoi, qui semble également être frappée par une malédiction.

Mais ce volume m'a semblé un peu fourre tout, dans le sens où beaucoup de choses sont abordées, comme la récente transformation de Koyomi, ou encore la malédiction qui a pesé sur Hanekawa, mais tout cela est montré encore une fois assez rapidement. De ce fait, on a un peu l'impression que c'est une redite de ce qui avait déjà été évoqué dans le tome 1 et cela fait que l'histoire n'avance pas bien vite.

Il y a également tout le passage entre Koyomi et Hitagi qui est encore une fois assez étrange, dans le sens où leur conversation ne mène nulle part, tout en étant intéressante dans ce qu'ils se disent. Et le caractère d'Hitagi est encore une fois bien montré, avec des remarques piquantes.

Malgré cela, j'aime quand même bien découvrir cet univers qui m'avait paru trop inaccessible lorsque j'avais découvert l'anime. J'attends de voir la suite qui m'intrigue quand même bien. Le volume possède une jaquette réversible, ce qui est très sympathique.

En conclusion, un volume qui m'a encore une fois bien plu et les dessins y sont aussi pour beaucoup.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Pika.

  • Scénario
  • Dessin
4.5

En conclusion

Un premier volume très intéressant qui présente des personnages hauts en couleur et un univers mystérieux et riche.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)