Butterfly in the Air

Butterfly in the Air


Résumé :

La mère de ZHONG Xiaoyin (Petit Sceau), est gravement malade. Pour la sauver, sa fille doit réunir une fortune qu’elle n’a pas. Heureusement, le jeune et riche directeur de l’hôpital, LAN Dongcheng (Matin d’hiver) lui offre un moyen de gagner l’argent nécessaire. Pourquoi une telle faveur ? Aurait-il une arrière-pensée ? Et que signifie ce papillon tatoué sur la cheville de Xiaoyin ? Amours et trahisons dans cette nouvelle saga chinoise.
Source : 4ème de couverture

Avis principal par ladybird3000

Après avoir lu Crystal Sky of Yesterday qui m’a vraiment émue et dont j’avais adoré les couleurs et la narration, je me suis décidée à rechercher cette série et à la lire. Butterfly in the Air est la première série de Pocket Chocolate sortie en France, chez feu l’éditeur Xiao Pan. Cette série est dessinée et colorée par Pocket Chocolate, mais c’est à un autre auteur que l’on doit le scénario.

Dans cette série, on découvre Xiaoyin, une jeune fille tout juste diplômée à qui la vie sourit et qui vient d’être embauchée dans une entreprise. Malheureusement, sa joie est de courte durée car elle apprend rapidement que sa mère est atteinte d’un cancer incurable et qu’une seule clinique peut assurer ses soins à un prix très élevé que Xiaoyin ne peut pas se permettre.

L’histoire commence donc sur cette touche dramatique. Xiaoyin est une fille forte, mais cette annonce la bouleverse énormément. Sa rencontre avec Dongcheng n’est pas des plus gaie, surtout que celui-ci est très dur et cassant. Leur première rencontre est plus qu’électrique et on voit que la jeune fille est fière et forte malgré ce qui lui arrive.

J’ai globalement bien aimé cette série, surtout grâce au personnage de Xiaoyin. Car elle est forte, bien que trop têtue et parfois soumise. Ce qui m’a déplu dans cette histoire, ce sont deux personnages féminins jalouses de Xiaoyin qui vont tout faire pour la rendre plus malheureuse qu’elle ne l’est déjà. J’ai aussi été outrée par Dongcheng, qui est un personnage hautain que j’ai vraiment détesté. J’ai beaucoup aimé Lu Xin qui pour moi est la seule personne qui aura su être présente pour Xiaoyin. Sinon, d’autres personnages sont plutôt intéressants, ce sont plus des personnages secondaires, mais je les ai trouvés bien mieux.

Lors de ma lecture, j’étais bien loin de mon ressenti de Crystal Sky of Yesterday. La narration est complétement différente et les dessins aussi étant donné que l’œuvre est plus ancienne. J’ai tout de même apprécié le trait de Pocket Chocolate et j’ai aussi su retrouver le jeu sur les couleurs, même s’il est moins prononcé ici. La seule chose et non des moindres que je reproche à cette histoire, c’est que j’ai été énervée pendant toute ma lecture. Les personnages tels que Dongcheng et Lele m’ont plus que dégoûtée. L’acharnement des personnages sur Xiaoyin était vraiment trop prononcé. Et malgré que celle-ci soit pleine de volonté, elle ne se révolte pas tant que cela face à autant de cruauté. A certains moments, elle arrive à se montrer forte et à faire face aux personnages, mais à d’autres, on dirait qu’elle abandonne et c’est dommage.

Cette romance tortueuse contient aussi une part de mystère. Xiaoyin possède un tatouage en forme de papillon sur la cheville. Ce motif de papillon sera retrouvé plusieurs fois sur divers éléments, ce qui donnera un petit côté mystérieux à l’histoire.

  • Scénario
  • Dessin
3

En conclusion

J’ai été plutôt déçue par cette série. L’acharnement sur Xiaoyin est bien trop présent, surtout quand on sait ce qu’elle endure. Malgré tout, c’est quand même une belle histoire.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)