Dolly Kill Kill

Dolly Kill Kill


Résumé :

En un instant, le quotidien de toute l’humanité vole en éclats et l’enfer déferle sur Terre. Des nuées d’insectes volants aux piqûres mortelles déferlent brusquement partout à travers le monde, rapidement suivies de monstrueuses “poupées” géantes qui déciment la population. Face à cette menace, Iruma Ikaruga, un lycéen au moral d’acier, va tout faire pour tenter de sauver son meilleur ami et la fille dont il est amoureux, mais l’énigmatique envahisseur est implacable ! Source : Pika

Avis principal par ladybird3000

Au premier abord, cette série fait penser à Magical Girl of the End. En effet, dans cet univers, de terribles poupées envahissent le monde et tuent sans compter les humains qui croisent leur chemin. Cependant, même si l’accroche ressemble fortement, l’histoire prend rapidement un tournant différent.

L’histoire commence donc avec trois amis, Iruma, Mattsun et Ren. Iruma est un garçon à l’optimisme débordant, rien ne l’arrête et il pousse les autres à donner le meilleur d’eux mêmes grâce à son optimisme sans failles. Il est toujours avec Mattsun son meilleur ami et Ren la fille dont il est amoureux. L’enfer s’abat sur eux le jour où des insectes étranges sèment la mort à chaque piqûre, un mauvais présage qui annonce le début de l’apocalypse. A peine ont-ils réussi à se réfugier que d’étranges poupées gigantesques tombent du ciel et commencent à tuer tous les humains qu’elles croisent. Iruma va alors tenter d’échapper à ces créatures avec ses deux amis. Mais son optimisme légendaire pourra-t-il les sortir de là?

Ce premier volume permet de mettre en place l’histoire assez rapidement. En effet, dès la moitié du volume, on se retrouve déjà propulsés 6 mois plus tard. Les humains restants tentent de survivre sans attirer l’attention de ces étranges poupées. Certains se regroupent pour tenter de se rebeller, d’autres vivent marginalement ou encore attaquent les autres humains. Ce qui m’a plu, c’est justement le fait qu’on fasse un bond dans le temps. Le climat est posé même si on ne sait pas grand chose de ces poupées. Les survivants ont commencé à étudier les différentes sortes de poupées, leurs points faibles et leurs habitudes. On retrouve notre héros, Iruma, qui a complètement changé par rapport au début de l’histoire, autant physiquement que psychologiquement. Il semble plus dérangé et son optimisme semble l’avoir abandonné.

Les personnages peuvent paraître banals au premier abord, mais étant donné qu’on n’apprend pas encore vraiment à les connaître, cela ne m’a pas dérangée. Dans ce volume, c’est surtout les bases qui sont posées, avec cet univers apocalyptique qui tente de retrouver un équilibre. D’autres personnages s’ajoutent, mais encore une fois, on ne sait pas encore grand chose sur eux. De plus, les auteurs n’hésitent pas à sacrifier certains personnages, donc on ne sait jamais qui va survivre ou non.

Le rythme est soutenu, on ne s’ennuie pas pendant la lecture de ce volume. On n’est peut être pas vraiment surpris pour le moment, mais la lecture est fluide et entraînante. A la fin du volume, je n’avais qu’une envie, lire la suite. En effet, les auteurs nous laissent en plein combat, avec un héros très mal en point physiquement mais qui veut en découdre coûte que coûte. On sent que son optimisme ne l’a pas encore totalement quitté, mais qu’il s’est transformé en une sorte de vengeance. Un héros qui perd donc rapidement son masque de garçon typique de shônen pour se transformer en quelque chose de plus monstrueux, presque à l’image de ces horribles poupées.

Les dessins sont vraiment réussis. Ils font ressortir autant la joie et le bonne humeur au début de l’histoire, que le côté très sombre et le massacre. On passe brutalement de quelque chose de joyeux et bon enfant à quelque chose d’horrible et macabre. Les poupées sont également réussies, avec leur côté mignon qui laisse rapidement place à l’horreur.

Tome 2 par ladybird3000

Pour moi, ce volume est un cran en-dessous du premier. Dans celui-ci, on se concentre un peu sur d’autres personnages et c’est toujours intéressant, puisqu’on commence à découvrir ce que sont ces poupées. Leurs intentions ne sont toujours pas très claires, mais les personnages se diversifient. On voit par exemple que certains ont développé des capacités hors du commun et cela commence à être intéressant.

Concernant Iruma, il semble toujours intrigant et on ne sait pas trop ce qu’il arrive à son corps. Dans ce volume, il est moins présent, et on ressent donc moins cette pression. On commence à voir le passé de certains personnages et c’est donc intéressant. De plus, la fin du volume est tout de même tendue et on a envie de découvrir la suite.

Pourquoi ce volume m’a donc moins plu? C’est tout simplement car on ressent moins la tension ambiante et la folie du héros. Mais en même temps, cela permet de découvrir de nouveaux personnages, donc ce n’est pas inintéressant.

En conclusion, ce volume nous permet d’en apprendre plus sur les personnages et de comprendre un peu ce que sont les poupées. Un bon volume, même si je l’ai trouvé un peu moins prenant que le premier.

Tome 3 par ladybird3000

Ce volume est aussi fou que le premier. On retrouve un Iruma remonté à bloc et que rien n’arrête, même si ses actions sont un brin suicidaires. La rencontre entre Kyûjin et Iruma est électrique mais nous offre un combat digne d’intérêt. De plus, le corps d’Iruma est toujours un mystère mais on commence à entrevoir qu’il a quelque chose d’anormal et de monstrueux aussi.

Ce grain de folie que j’avais bien aimé dans le premier volume se retrouve dans ce troisième tome. La lecture est haletante, on se questionne sur tout. Mais les mangakas sont un peu avares en révélations, donc nos questions continuent à s’accumuler. Surtout que certaines choses que l’on avait acquises dans le volume 2 semblent finalement n’être pas complètement véridiques. Comme quoi, il ne faut pas toujours croire le méchant de l’histoire, car il peut nous raconter des craques.

Bref, j’aime bien cette série, même si je ne sais pas trop vers où elle me mène. Je passe un bon moment de lecture, avec une tension bien présente grâce au personnage d’Iruma. Je trouve que ce héros est vraiment différent, il est carrément pessimiste et sombre, ça me plait.

En conclusion, un troisième volume aussi déjanté que le premier. Le personnage d’Iruma est pour moi un point fort de l’histoire.

Tome 4 par ladybird3000

Nous en découvrons plus sur le pouvoir de Vanilla et on découvre ce qu'il se passe dans le "cœur" d'Iruma. On sent qu'il peut se métamorphoser à tout moment, perdant ainsi son humanité, peut-être pour toujours. Ce volume est un peu plus calme que le précédent, mais cette révélation est assez percutante. De plus, on découvre qu'Iruma a toujours eu cette part sombre en lui et que son ami était en quelque sorte ce qui lui permettait de rester lui-même.

Le mystère sur les Dollies est toujours aussi grand, finalement on ne découvre rien de plus sur elles dans ce volume, ni même sur les humains qui semblent être de "leur côté". Cependant, la fin du volume est intéressante avec le retour de la Dolly qu'Iruma veut à tout prix vaincre. On sent qu'il se trame quelque chose entre eux et qu'ils sont liés d'une manière ou d'une autre. Peut-être que cette Dolly a évolué d'une certaine manière, puisqu'elle n'agit plus comme les autres.

J'espère qu'on en saura plus dans le prochain volume. Il devrait d'ailleurs y avoir de l'action, car un nouveau personnage mystérieux a pour mission de récupérer Iruma, Kyûjin et Ren. Or il n'a pas du tout agit dans ce volume, donc ce sera sûrement pour la suite. De plus, j'espère revoir Kyûjin et Ren, qui ont été presque totalement absents cette fois.

En conclusion, c'est toujours palpitant, même si ce volume est peut-être un peu en-dessous.

  • Scénario
  • Dessin
3.8

En conclusion

Un premier volume qui m’a bien plu. J’espère que l’origine des poupées sera plus développé dans le volume suivant et surtout j’ai hâte de voir ce qui attend le héros.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)