Dreamin’Sun

Dreamin’Sun


Résumé :

Depuis le décès de sa mère, Shimana n’arrive pas à trouver sa place au sein de sa nouvelle famille. Tellement mal dans sa peau, la lycéenne décide de fuguer. En chemin, elle rencontre un jeune homme qui lui propose d’intégrer sa colocation avec deux autres garçons, sous trois conditions : expliquer les raisons de sa fugue, retrouver les clés égarées de la maison et… révéler son rêve le plus précieux.
Source : Delcourt

Avis principal par Yanmei

Nous devons déjà à cette mangaka le fabuleux Orange mais pour moi, Dreamin’ Sun est loin d’être en reste, et je pense qu’il n’a pas le succès qu’il mérite.

Nous sommes ici dans un shojo somme toute assez classique, avec son héroïne un peu naïve à grands yeux, et quelques beaux gosses gravitant autour d’elle, mais c’est loin d’être tout !

L’originalité tient dans la situation de départ : une jeune fille qui fugue et qui emménage avec 3 garçons, dont 2 de ces camarades de lycée et le propriétaire des lieux, un type louche et caractériel, habillé en kimono.

Les personnages ont chacun leur caractère bien étoffé et je les trouve tous bien développés. Autant vous prévenir, ils sont hauts en couleur, c’est une des forces de ce manga.

Un des autres points très forts de ce manga est son humour ! Les situations sont dans l’ensemble assez simples et typiques shojo mais le rendu est toujours très drôle. Pour ma part, l’humour fait mouche à tous les coups, c’est loufoque à souhait, je suis juste fan. Et il faut dire que les expressions faciales des personnages sont souvent juste hilarantes, il m’est arrivée, à chaque tome, d’exploser de rire rien qu’en voyant leurs têtes, sous l’œil médusé de mon mari haha ! Le dessin est certes amusant, mais également très soigné, comme dans le délicat Orange.

Au niveau de l’histoire, nous suivons principalement les histoires de coeur de l’héroïne, un coeur d’artichaut en puissance puis par conséquent, celles des garçons.

Au fil des nombreux rebondissements, de nombreux thèmes sont abordés : l’amour, bien sûr, mais aussi l’amitié, la colocation, l’avenir, les buts et les rêves de chacun. Le tout est traité très justement et très humainement, chacun a ses qualités et ses défauts, chacun fait des erreurs, chacun avance, évolue et construit son propre chemin.

J’ai trouvé le scénario relativement bien construit et l’ensemble s’enchaînant de manière fluide, c’est intéressant, distrayant et on en s’ennuie pas du tout.

Je ne vous en dis pas plus, j’ai bien entendu un couple préféré que je soutiens depuis le départ, et apparemment, je ne vais pas être déçue, ça s’annonce très bien pour moi <3.

Série complète par ladybird3000

Ichigo Takano est une mangaka que l'on ne présente même plus, étant donné le succès de sa série Orange qui a énormément fait parler d'elle. Je n'ai pas encore eu le temps de me pencher sur celle-ci et c'est avec Dreamin' Sun que je découvre la mangaka.

Nous découvrons donc Shimana, une lycéenne qui n'arrive pas à trouver sa place chez elle. Depuis le décès de sa mère qui a laissé un grand vide, son père s'est remarié et a eu un fils avec sa nouvelle épouse. Shimana se sent délaissée par son père, sa belle-mère ne semble pas l'apprécier et la repousse dès qu'elle approche de son frère encore bébé. Un soir, elle décide donc de fuguer et va croiser le chemin d'un homme étrange en kimono. Celui-ci lui propose une chambre en location, mais à plusieurs conditions. Shimana va donc commencer à vivre en colocation avec cet homme et deux autre garçons qui sont lycéens dans le même établissement qu'elle.

Pour moi, ce n'est pas vraiment l'accroche de l'histoire qui m'a plu, mais surtout les personnages et l'humour qui se dégage du titre. En effet, le fait que Shimana fasse une fugue n'est pas ce qui m'a plu au premier abord, puisqu'elle fait cela sans réfléchir et la situation qui va se présenter à elle semble un peu invraisemblable. De plus, ses parents finissent par accepter ce fait, sachant qu'elle va vivre entourée de garçons. Pour moi, cela est donc un brin shojoesque. Mais ce n'est pas déplaisant pour autant, ce que je veux dire c'est que le thème de la fugue aurait pu être traité de façon plus réelle, et que ce qui m'intéresse dans cette série, c'est surtout le reste.

Shimana est mal dans sa peau et n'arrive pas à trouver sa place chez elle. Ce n'est qu'en fuguant qu'elle va réellement trouver un chez elle et commencer à se sentir bien. On nous explique également que Shimana déteste son prénom car il ne lui va pas du tout. Cependant, le traducteur ne nous dit à aucun moment ce que signifie son prénom. En tant que lecteur, on a donc du mal à comprendre cela, surtout que ce fait revient très souvent dans l'histoire. C'est donc une grosse erreur de ne pas nous en donner la signification. Shimana est également un vrai cœur d'artichaut, puisqu'elle va rapidement tomber amoureuse de l'un de ses colocataires. Cette histoire est surtout une comédie romantique, puisque le côté romance est très développé, avec Shimana qui tombe très rapidement amoureuse et qui va même par la suite pouvoir changer d'amoureux en un battement de cil. A un moment, j'ai presque cru qu'elle allait finir par tomber amoureuse de tous les garçons alentours, mais heureusement la mangaka ne va pas aussi loin, même si ses sentiments changent très rapidement. Nous avons ensuite Taiga, le propriétaire excentrique et mystérieux. J'ai bien aimé ce personnage, au début c'est lui qui permet à Shimana de pouvoir rester chez lui. Il est très bienveillant et aide les trois lycéens à pouvoir réaliser leur rêve. Pour lui, c'est cela le plus important et on finira par comprendre pourquoi il veut à ce point les aider. Ensuite, nous avons Asahi qui est également un peu mystérieux au début. Il est également bienveillant mais aussi un peu à part. On sent qu'il a un but, qu'il aide les autres mais en même temps il reste un peu en retrait. Le dernier colocataire est Zen. Il est dans la même classe que Shimana et dès le début, ils sont en conflit tous les deux. Zen adore les panda et en trimballe un partout avec lui.

L'histoire est sympathique, car elle aborde plusieurs thèmes au fil des tomes. Les personnages vont être amenés à grandir et évoluer, ils doivent également réfléchir à leur futur. L'humour est toujours présent, mais sans prendre le pas sur l'histoire lorsque celle-ci devient plus sérieuse. J'ai beaucoup aimé la peluche panda qui prend toujours des expressions drôles.

Les dessins sont un peu atypiques je trouve, surtout au début où la mangaka semble ne pas encore maîtriser complètement son style. Les personnages changent souvent d'expression et c'est cela qui donne un côté humoristique par moment.

En conclusion, une série très sympathique à lire. Au début, c'est surtout une comédie romantique, mais au fil des tomes l'histoire devient plus sérieuse et on a envie de voir les personnages réussir dans ce qu'ils entreprennent.

  • Scénario
  • Dessin
4

En conclusion

Ambiance plus détendue que dans Orange, mais histoire marrante, charmante, avec perso rigolos comme tout ! Un vrai cocktail de bonne humeur ! Laissez-vous vite tenter, c’est une perle !

Envoi
User Review
4 (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)