Egregor – Le Souffle de la Foi

Egregor – Le Souffle de la Foi


Résumé :

Foa est un jeune forgeron qui aspire à créer des lames exceptionnelles afin que les chevaliers Egides puissent protéger le peuple comme il se doit. Mais le jour où son village est menacé par une « Moisson », ces tueries de masse perpétrées par les sanguinaires Faucheurs, le destin semble indiquer à Foa que le temps est venu pour lui de prendre les armes… Source : Meian

Avis principal par ladybird3000

La série Egregor est une histoire originale, scénarisée par l’auteur français Jay Skwar. Si ce titre ne vous est peut-être pas inconnu, c’est parce qu’une première édition avait vu le jour en juillet 2017, en collaboration avec les autrices japonaises Harumo Sanazaki au scénario et Kaya Tachibana au dessin. L’édition avait bénéficié d’un lancement avec coffret collector pour l’occasion, et il s’agissait du premier titre des éditions Meian. Malheureusement, cette collaboration a rencontré des difficultés et a dû être arrêtée. Cependant, le projet n’est pas avorté pour autant, puisque l’auteur s’est associé avec un nouveau dessinateur, ayant un style plus proche de son univers. Il s’agit de l’auteur coréen Jae-Hwan Kim, déjà connu en France pour ses séries sur l’univers de Warcraft, par exemple.

Nous découvrons un univers dans lequel la peur règne au travers des nuits de « moisson », durant lesquelles un village est pris pour cible et réduit à néant par des faucheurs. Foa est un jeune garçon qui souhaite devenir forgeron. Il vit paisiblement dans son village, entouré de ses amis. Mais un jour, son village est pris pour cible et malgré la présence d’un chevalier Égide pour le protéger, son village est en grand danger.

J’ai eu vraiment du mal à écrire cet avis, d’une part car finalement c’est assez différent tout en étant similaire à la première édition, et d’autre part car je reste assez mitigée concernant ce volume qui ne suffit pas vraiment pour comprendre l’univers. En fermant le volume, j’étais donc dans le doute, n’ayant pas tout compris à ce que j’avais lu et n’étant pas sûre de savoir où l’auteur voulait aller. En réalité, cet univers est très riche, cela se ressent, mais un seul volume ne suffit pas à nous plonger complètement dedans. J’attends de voir ce que le second volume proposera et j’espère qu’il y aura des éléments pour expliquer un peu tout cela et lancer l’intrigue plus efficacement.

On comprend que l’histoire va tourner autour de quatre amis, Foa aspirant forgeron, Raust un féru de chasse, Pilin archer d’exception et Hatal qui a du fuir un génocide lorsqu’il était enfant. Cependant, contrairement à la première version, les relations de ces quatres personnages sont pour le moment moins développées, même si on arrive rapidement à cerner chacun d’eux.

Le scénario est exposé et exploité différemment dans cette réédition et je trouve que même si tout va trop vite et qu’il manque des choses, c’est tout de même assez bien réalisé et cela traine moins. En effet, dans la première édition, on voyait plus la relation qui liait les 4 garçons, mais de ce fait l’histoire peinait à démarrer pour ensuite finir le volume sur le massacre. Aussi, je trouve qu’ici, cela est mieux amené et on voit plus le combat que va mener le village. Dans ce sens, je trouve que c’est un point positif.

Pour expliquer ce qui m’a dérangée dans la lecture de ce volume, c’est surtout le manque d’explications, avec plusieurs personnages qui sont trop rapidement introduits, voire presque pas. Il y a également des personnages qui apparaissent d’un coup et on ne sait pas d’où ils sortent. Bref, cela manque de cohérence entre les différentes scènes et paraît un peu précipité. Je pense qu’il y avait beaucoup d’informations à mettre dans ce premier volume, et j’ai la sensation que certaines ont été mises de côté. Le pompon revient aux 4 héros qui ne semblent rien avoir de spécial, surtout Foa, et d’un coup quelque chose d’inattendu se passe, encore une fois sans explication. Il y a également un passage que je n’ai pas compris à la fin du chapitre 2, car on voit quelque chose arriver à l’Égide, puis cela passe à autre chose comme si ce n’était pas arrivé. Je pense que c’est dû au fait que lorsqu’il enclenche son pouvoir, il peut prédire l’avenir, mais comme cela n’est pas bien expliqué et que ça s’enchaine rapidement, j’ai du revenir dessus pour trouver une explication plus ou moins plausible.

Mais il ne s’agit que du premier volume et la suite devrait pouvoir éclairer certaines choses. J’attends donc de lire le second volume, en espérant qu’il soit un peu moins riche, dans le sens où il faudrait réussir à poser des bases solides, sans se précipiter, afin de permettre au lecteur de suivre mieux l’histoire et attiser son intérêt.

Concernant les dessins, ils sont en effet bien plus proches du style que l’on attend pour ce style d’histoire, même si cela ne veut pas forcément dire grand chose, dans le sens où le style ne fait pas la qualité d’une œuvre à lui seul. Les personnages et les décors sont réussis, particulièrement les monstres et les personnages féminins. Par contre, j’ai trouvé qu’au niveau des expressions, il pouvait y avoir des améliorations. Et je n’ai pas trop aimé l’effet de flou sur les scènes d’action. Je pense que c’était pour donner une sensation de mouvement, mais cela ne marche qu’à moitié. D’autant plus que les scènes d’action sont assez fluides et n’ont sans doute pas besoin de cet effet qui rend les dessins moins lisibles.

L’édition est de bonne qualité, avec plusieurs pages couleur au début du volume qui annoncent tout de suite le cauchemar à venir. La couverture est très jolie, avec le titre imprimé en relief argenté. Il y a quelques bonus sur certains personnages, mais c’est plutôt léger pour le moment, peut-être pour éviter d’en dévoiler trop.

Fiche réalisée grâce au service de presse des éditions Meian | Crédits images : EGREGOR © 2018 / KIM JAE HWAN, JAY SWKAR / IDP, MEIAN

Tome 2 par ladybird3000

Egregor - Le Souffle de la Foi T2

Ce second volume permet de découvrir ce qu'il advient des quatre amis, chacun ayant rejoint une école/guilde différente. Au fil des pages, on va donc alterner entre chacun d'eux, découvrant ainsi des éléments intéressants de l'univers et qui seront utiles pour la suite, tout en suivant leur début d'apprentissage.

On nous en apprend donc plus concernant les énergies qui seraient à l'origine des pouvoirs que chacun a manifesté durant la moisson. Même si cela reste encore assez vague et qu'on ne sait pas comment ils ont fait pour s'en servir sans rien y connaître, cela permet quand même d'apporter des explications et de fournir des clés de compréhension au lecteur.

Puisque tout le volume nous montre les quatre amis au sein de leur école, on pourrait penser que le volume traine un peu en longueur. Mais au contraire, il semblerait que l'auteur ait encore beaucoup de choses à nous dire et un volume entier n'est pas de trop pour étaler tous ces éléments cruciaux. La lecture se fait plutôt bien, mais j'ai quand même trouvé que cela manquait de fluidité et j'espère que cela sera plus maîtrisé par la suite. En effet, j'ai eu la sensation que tout cela était orchestré de façon trop carrée, comme pour rentrer dans un moule. Le fait que les quatre personnages se retrouvent dans des écoles différentes semble également forcé et peu naturel. Surtout quand on sait dans quel groupe a atterri Raust. J'ai donc envie de voir comment les personnages vont évoluer et j'espère qu'ils vont trouver leur voie sans y être contraints, car pour le moment on leur a un peu forcé la main.

Ce qui m'a dérangée dans ce volume, c'est donc le manque de fluidité et le fait que l'on passe d'un personnage à l'autre sans réelle transition. Etant donné qu'il y a beaucoup à assimiler, cela devient plus compliqué lorsque l'on tourne la page et qu'on se retrouve alors avec un autre personnage. Mais dans l'ensemble, les scènes sont quand même bien menées et se coupent à des moments plutôt opportuns.

Au début du volume, il y a plusieurs pages couleurs, qui permettent de rappeler certaines choses concernant le volume 1 et qui nous montrent un Foa complétement perdu qui ressasse ce qu'il a vécu. Ces pages sont percutantes car elles ont été mises en couleur et cela les rend d'autant plus marquantes.

A l'occasion de la sortie de ce second volume, les éditions Meian proposent un bonus sur leur site internet. Il s'agit du Journal de Foa qui se lit après le volume 2 et qui permet de découvrir ce que Foa pense et ressent depuis qu'il s'est réveillé de son cauchemar. Même s'il contient des éléments que l'on a déjà acquis dans le volume, je trouve que c'est un bon complément car il contient aussi des choses qui n'ont pas pu être dites dans le tome. Mon seul regret serait de ne pas avoir ce contenu directement à la fin du volume, en guise de bonus. Donc, pensez à aller le lire après le volume 2.

En conclusion, un second volume encore une fois très riche. Reste à savoir ce que l'auteur nous réserve pour la suite, car à part la vengeance des personnages, je me demande ce qu'il va pouvoir nous proposer.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Meian.

Tome 3 par ladybird3000

Egregor - Le Souffle de la Foi T3

Alors que les deux premiers volumes étaient vraiment intenses et chargés en explications et nouveaux personnages, ce volume permet de montrer enfin une sorte de fil rouge qui devrait continuer sur quelques volumes. J'ai trouvé que ce volume était plus facile à lire et mieux construit, même s'il contient toujours beaucoup de texte et que de nombreux nouveaux personnages sont présentés.

En fait, une guerre semble sur le point d'éclater et les pièces du puzzle se mettent en place. J'ai encore un peu de mal à comprendre quelle est la place de chaque école ou guilde, mais dans ce volume, on se concentre surtout sur le rempart du salut et sur ses règles et principes. Cela permet donc de mieux appréhender cette partie de l'histoire et des personnages, même si en contrepartie, on laisse un peu de côté les amis de Foa.

Les Égides vont être regroupés pour faire face à la menace qui pèse sur la capitale du comté d'Hurstland. L'origine de la menace n'est pas encore très claire, mais ce qui est sûr, c'est que les faucheurs vont tout faire pour profiter de l'occasion pour mettre à feu et à sang le comté. Ce qui me dérange toujours un peu dans la lecture, ce sont les visions que peuvent avoir les Égides. J'ai un peu de mal à savoir à quels moments on est dans une vision ou au contraire dans la réalité sans retour en arrière possible.

Les presqu'Égides vont également être plus mis en avant et vont intervenir alors qu'ils étaient censés rester à l'écart. Mais cela permet également à Foa et ses nouveaux camarades de mettre leurs pieds là où ils n'auraient pas dû les mettre. J'attends le volume suivant pour voir ce qu'ils vont pouvoir faire pour participer à ce terrible événement et surtout si un déclic va encore se produire en Foa.

En conclusion, une assez bonne surprise avec ce troisième volume qui amène un peu d'action et apporte quelque chose de nouveau à l'histoire.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Meian.

Tome 4 par ladybird3000

Egregor - Le Souffle de la Foi T4

Il y a encore une fois beaucoup d'éléments dans ce nouveau volume. L'histoire se poursuit et en même temps, de nouveaux éléments sont apportés et viennent complexifier l'ensemble.

Nous retrouvons les égides qui étaient en train de combattre à la capitale mais qui se sont rendus compte que leurs villages étaient du coup restés à la merci des faucheurs. Ceux-ci ont donc décidés de retourner dans leurs villages malgré les ordres reçus. Mais à leur arrivée, ce n'est que massacre et horreur qui les attendent.

En parallèle, le combat continue de faire rage à la capitale et les soldats tentent tant bien que mal de protéger leurs remparts. On voit qu'ils font preuve de courage et redoublent d'ingéniosité pour repousser la menace. Les combats sont donc une grande part de ce volume. Mais au milieu de tout cela, il y a tout de même quelques éléments qui viennent nous questionner et apporter de nouvelles intrigues.

Tout d'abord, Foa va découvrir que sa mère n'est pas à la capitale, alors qu'elle est sensée la protéger. Il va s'entretenir avec le Comte afin de savoir ce qu'il en est. La réponse ne sera pas celle qu'il attendait et il apprend que sa mère est faite prisonnière de la pire prison qui soit. Sa nouvelle quête est donc de trouver cette prison et d'en sortir sa mère. Mais cela soulève quelques questions : qu'a donc fait sa mère pour se retrouver emprisonnée, surtout dans une période où la ville aurait bien besoin d'elle.

La seconde chose qui va pousser le lecteur à se poser des questions concerne les gouverneurs et ce que va révéler le recteur du rempart du salut les concernant. Il parle de faux dormantes et ce qui s'en suit ne fait que brouiller encore plus les pistes.

Enfin, il y a l'affrontement auquel va prendre part Sica, l'une des presqu'Égides. Ce personnage semble cacher quelque chose. Elle va montrer une partie de ses habilités et on a du mal à croire que ce n'est qu'une apprentie. Son affrontement contre un ramasseur va soulever quelques questions, d'autant plus qu'il l'appelle par un autre prénom et qu'elle semble le reconnaître.

Bref, tout cela amène encore plus de questions et montre que cet univers est large et mérite encore quelques développements. Cependant, j'ai été un peu perdue à la lecture du volume, à me demander qui était qui par moment car il y a énormément de personnages. Mais aussi à me questionner sur le récit et sur ce qui sera dévoilé par la suite. Pour le moment, on se concentre énormément sur le rempart du salut et il y a déjà tellement de questions que je me demande comment ce sera lorsque les autres "factions" s'ajouteront à tout cela.

Malgré un récit très riche et qui part un peu dans plusieurs directions, les dessins permettent d'assez bien comprendre les scènes. Le résumé des personnages en début de volume aide bien à se resituer. Il y a également plusieurs pages couleurs très sympathiques.

En conclusion, un volume encore une fois très riche et qui met en lumière plusieurs axes pour la suite, notamment en ce qui concerne Foa et sa quête pour trouver sa mère.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Meian.

  • Scénario
  • Dessin
3.6

En conclusion

Un premier volume intéressant mais l’univers est tellement riche qu’on a du mal à bien le comprendre. Les volumes suivants seront déterminants pour révéler le potentiel de l’histoire.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)