Ex-Humans

Ex-Humans


Résumé :

Kagerô et Momiji sont deux amis d’enfance qui ont vécu l’apparition de « l’Encre du Néant », dans le ciel une gigantesque sphère noire qui a provoqué une catastrophe sans précédent. Dix ans plus tard, l’Histoire se répète. Des créatures projetées par la sphère attaquent le lycée de Kagerô et Momiji. Tous deux survivent à leurs blessures, mais développent des capacités surhumaines. Devenu un « ember », Kagerô n’hésitera pas à consumer la flamme de sa vie pour protéger celle qu’il aime, parfois d’elle-même… Source : Pika

Avis principal par ladybird3000

Nouveauté shônen des éditions Pika, Ex-Humans s’inscrit dans la lignée des séries où le héros voit son monde basculer suite à l’apparition d’un élément extérieur qui ravage tout. Le mangaka, Katô Yûichi, signe ici sa première série originale et sa première série en France. Il est déjà connu au Japon pour avoir dessiné le spin-off Eureka Seven Ao. Cela se ressent d’ailleurs dans ce premier volume, puisque son dessin est assez proche de celui des auteurs d’Eureka Seven (également auteurs de Deadman Wonderland).

L’histoire commence donc avec Kagerô et Momiji, deux amis d’enfance. Dix ans plus tôt, l’apparition de l’Encre du Néant, une énorme sphère noire dans le ciel, a provoqué une catastrophe dans laquelle plus de 100 000 personnes ont perdu la vie. Alors que tout le monde s’est habitué à la présence de cette sphère, Kagerô voit son monde basculer lorsque des monstres en sortent et tuent ses amis sous ses yeux. Les choses s’accélèrent encore lorsque c’est Momiji qui disparaît devant lui. En même temps, une étrange organisation apparaît et combat ces monstres appelés Dross.

Ce premier volume permet donc surtout d’introduire les personnages et l’histoire, même si on ne sait pas encore grand chose, à part que ces monstres sont des Dross et que ceux qui leur ont survécu et obtenu un pouvoir sont des Ember, comme Kagerô. L’histoire n’est donc pas très originale, ressemblant fortement aux séries du même genre, avec un début proche de Deadman Wonderland ou de Dolly Kill Kill par exemple. Cependant, cela n’empêche pas à ce premier volume d’être intéressant et dynamique. La forme est connue, mais le fond permet de passer un agréable moment et donne à la série quelque chose qui lui est propre.

Pour le moment, on s’attarde surtout sur deux personnages : Kagerô et Momiji. On voit que leur relation est fusionnelle et qu’ils savent tout l’un de l’autre. Les autres personnages sont malheureusement un peu en retrait dans ce volume. Le dynamisme peut également être un point faible. Par exemple, Kagerô voit ses amis mourir devant lui, mais tout s’enchaînant très vite, on ne ressent sa tristesse que brièvement et cela ne semble pas le marquer plus que cela. Par contre, lorsqu’il s’agit de Momiji, c’est tout autre chose. De même, les trois personnages faisant partie de l’organisation ne sont pas très développés pour le moment. L’un semble être le chef, le second est presque transparent tant on ne s’attarde pas sur lui, et la dernière est surtout là pour montrer son amertume envers les Dross. Un petit manque donc concernant les personnages, mais comme il s’agit là surtout d’un tome d’introduction, on s’attend à en voir plus par la suite.

Les dessins sont très beaux et agréables à regarder. Comme dit plus haut, le style se rapproche fortement de celui des mangakas d’Eureka Seven et Deadman Wonderland. Un style que le mangaka a réussi à s’approprier et qui rend très bien. Les personnages, les décors et les scènes d’action sont bien réalisés. Le volume contient également quelques pages couleurs, ce qui est toujours appréciable.

Fiche réalisée grâce au service de presse des éditions Pika.

Tome 2 par ladybird3000

Ce second volume nous permet d'en apprendre plus sur l'origine de l'Encre du Néant et des Dross. On comprend que finalement, les Dross et les Ember sont presque la même chose. Et surtout, que tout ceci ne semble pas être d'origine extraterrestre. Pour moi, c'est un bon point, car beaucoup de séries du genre finissent par aller vers cette explication et cela aurait encore augmenté le côté "déjà-vu" de l'histoire.

Les personnages ne sont pas plus approfondis que dans le tome précédent, à part peut être Shimura, dont on découvre une partie de son passé, en relation avec l'Encre du Néant. Deux nouveaux personnages sont également introduits, en plus du personnage qui apparaissait à la fin du volume 1. Avec eux, l'ennemi est dévoilé en partie, même si son but n'est pas encore très clair. L'un des personnages, Terra, est vraiment intrigant et énigmatique. Elle semble savoir beaucoup de chose et être liée à cette Encre du Néant. J'espère juste qu'on ne retombera pas dans le schéma extraterrestre, étant donné son apparence.

L'histoire avance donc tout doucement, mais assez rapidement en même temps. Les personnages sont encore un peu trop survolés, et étant donné que la série ne compte que 5 volumes, j'espère que le mangaka aura le temps de les approfondir un peu.

Les graphismes sont toujours bien réussis, avec encore une fois des pages couleurs au début du volume.

En conclusion, un second volume qui vient apporter quelques révélations, tout en ajoutant de nouveaux mystères.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Pika.

Tome 3 par ladybird3000

Ce volume permet de renverser la situation. Les ennemis s'avèrent être différents de ceux qu'on croyait. L'organisation que l'on pensait derrière l'apparition de l'Encre du Néant n'était en fait pas si néfaste que cela, même si elle se servait quand même de Dross à son avantage. On découvre qui est réellement Terra et quel est son objectif. Cela était déjà compréhensible étant donné son nom et le fait que les personnages parlent de "la volonté de la Terre". Mais cela a permis surtout de mettre au clair l'implication de l'organisation Apothanasia dans tout cela.

J'ai bien aimé ce volume, car il permet d'en apprendre un peu plus sur les personnages, notamment Kiri. De plus, j'ai trouvé intéressant de voir l'évolution de Kagerô et surtout l'action de Momiji qui montre que sa part humaine n'a pas complètement été engloutie. Cela permet également de relancer l'intrigue, les deux héros se retrouvant au centre de tout.

Même si on reste dans un modèle plutôt classique et que les personnages manquent parfois d'approfondissement, j'aime bien lire cette série dont je trouve l'histoire sympathique et l'évolution parfois inattendue.

En conclusion, ce volume retourne la situation et redonne un coup de boost à l'histoire. A suivre donc.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Pika.

Tome 4 par ladybird3000

Kagerô et Momiji se partagent désormais la clé et sont donc devenus la cible des humains, puisque leur destruction permettrait la disparition des Dross. Ils essaient cependant de tuer le maximum de Dross, afin d'aider les humains et de pouvoir rester en vie. Mais comme attendu, les humains n'ont aucune gratitude et les traitent comme des monstres.

Kagerô montre une volonté de protéger Momiji encore plus forte, sans doute à cause de la clé qui se trouve en lui. De ce fait, il a des paroles qui semblent dénuées de sentiments. Comme s'il pouvait tuer pour Momiji, quelque soit l'ennemi, humain ou Dross.

Finalement, je suis un peu déçue de ce volume. Il accentue trop le fait que les humains ne montrent aucune gratitude et veulent survivre au dépens des autres. Les humains sont la cause de tout cela, mais finalement ils la rejettent sur deux enfants qui n'ont rien demandé et qui se trouvent être la clé par pur hasard.

J'aime quand même bien Momiji qui est pleine d'espoir, malgré sa condition et le fait qu'elle sache qu'elle ne pourra sans doute jamais redevenir comme avant. C'est sans doute le personnage que je préfère. Il y a également Kiri qui devient assez sympathique, même si elle ne sert pas à grand chose dans ce volume.

Le tome contient encore une fois une page couleur. Par contre, j'ai trouvé que les expressions étaient parfois moins réussies, ce qui est dommage. Notamment en ce qui concerne Momiji, car le mangaka a essayé de nous montrer ses changements d'expression sur plusieurs cases côte à côte et cela semble trop poussé par moment.

En conclusion, un volume qui m'a un peu déçue, mais qui permet enfin de découvrir Momiji dans sa version humaine.

Tome 5 par ladybird3000

Ce volume marque le fin de la série. Celle-ci aura finalement été sympathique à suivre, même si le mangaka a encore des progrès à faire au niveau des expressions et du scénario, qui est assez basique finalement, même s'il est bien mené.

Kagerô va enfin comprendre les sentiments de Momiji et arrêter de penser égoïstement. Il va tout porter sur ses épaules et devenir le héros qu'il voulait être. Mais on peut se demander si le combat contre Terra est vraiment légitime, puisqu'après tout Terra ne fait que défendre la Terre. On se dit que la méthode aurait pu être moins extrême que cela, car l'éradication des humains ne peut pas être la seule solution pour permettre à le Terre de survivre. Le mangaka a surement voulu nous faire réfléchir à tout cela, à l'environnement, mais de façon un peu extrême. De plus, la conclusion montre que les humains ont vraiment causé la perte de leur planète par égoïsme. On peut par exemple se demander ce qu'il se serait passé si la clé avait été détruite et les Dross ainsi éliminés. Je pense que Terra aurait quand même essayé d'éradiquer les humains. Au final, il n'y avait donc pas vraiment de bonne solution pour permettre aux humains de survivre.

La fin de l'histoire est donc positive mais négative en même temps. Car on ne peut pas uniquement être rassurés que les humains soient toujours en vie, étant donné le destin de leur planète. Une fin donc assez mitigée, avec un message un peu négatif pour ma part.

En conclusion, cette série m'a assez plu, même si les deux derniers volumes étaient un peu décevants. Il aurait fallu que le personnage de Terra soit moins extrême dans ses actes peut-être.

  • Scénario
  • Dessin
3.8

En conclusion

Un premier volume qui utilise une forme déjà bien connue mais qui reste sympathique à lire. L’histoire et les personnages méritent d’être un peu plus exploités et on a envie de découvrir ce qu’ils nous réservent.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)