Kamakura Diary

Kamakura Diary


Résumé :

Quand Yoshino, la deuxième fille d’une famille de trois soeurs, reçoit l’annonce de la mort de son père, elle est en train de se réveiller dans la chambre d’un garçon… Le décès de ce père, qu’elle n’a plus vu depuis longtemps, à la suite du divorce de ses parents, ne l’émeut pas beaucoup… Pourtant, cette nouvelle pourrait bien changer leur vie ! Source : Kana

Avis principal par Maccha

Ayant bien aimé l’adaptation en film de Hirokazu Kore-eda sous le titre Notre Petite Soeur, je voulais bien lire le manga d’origine pour connaître la suite de cette jolie histoire.

Celle-ci commence par un long premier chapitre avec Yoshino qui reçoit l’annonce de la mort de son père par sa soeur alors qu’elle est au lit avec son petit-ami. Elle va rejoindre ses deux soeurs pour les funérailles. La nouvelle du décès de leur père ne les affecte pas tant que cela au départ comme celui-ci a quitté ses trois filles et leur mère pour une autre femme il y a des années et elles ne l’ont pas vu depuis. C’est un peu par devoir qu’elles vont donc aux funérailles où elles font la connaissance de Suzu, leur demi-soeur. Le courant se passe bien entre elles et les trois soeurs lui proposent de venir les rejoindre à Kamakura.

J’ai beaucoup aimé ce premier chapitre qui pose les bases d’une belle histoire de famille. Malgré les circonstances, l’ambiance n’est pas sombre et il y a de l’humour. La fin du chapitre est aussi émouvante. Par la suite, on suit le quotidien des quatre soeurs avec leurs vies professionnelles ou scolaires et leurs histoires de coeur, tout en se promenant avec Suzu dans les beaux paysages de la région de Kamakura. Le point de vue change d’un chapitre à l’autre et on suit l’histoire selon le perspective d’un des personnages principaux ou secondaires.

Les personnages sont sympathiques et attachants. Suzu est une collégienne sérieuse et intelligente qui a beaucoup gardé pour elle et s’ouvre grâce à ses soeurs. Yoshino qui travaille dans une banque choisit toujours des mauvais garçons et boit beaucoup. L’ainée des soeurs, Sachi est une infirmière stricte. Enfin Chika qui travaille dans un magasin est un peu en retrait par rapport à ses soeurs ; on a un peu du mal à cerner son caractère mais elle a un côté original et est toujours de bonne humeur. Les échanges entre les soeurs sont sympathiques à suivre. Même si les deux ainées se disputent souvent, elles s’unissent en cas de nécessité et j’ai beaucoup aimé la bienveillance des grandes envers Suzu. Grâce à elle, elles parviennent aussi à faire un peu la paix avec leur père. Ensuite, il y a de nombreux personnages autour des soeurs qui apparaissent, que ce soit dans leurs vies privées, familiales ou professionnelles, dont certains bien attachants comme Fûta, l’ami de Suzu, un garçon simple et honnête qui fait sourire par ses réactions. On suit un peu plusieurs histoires de différents personnages en parallèle dans un milieu où tout le monde se connaît comme dans un quartier.

Si vous n’aimez pas le genre tranches-de-vie, vous risquez de vous ennuyer un peu. Cependant il y a aussi des moments forts pleins d’émotions et de sensibilité. Personnellement j’aime les récits de ce genre mais il faut dire qu’il y a parfois un peu trop de bavardage entre les personnages qui parlent de tout et de rien. C’est vrai que cela donne du réalisme mais parfois c’est fatigant à suivre. Heureusement les touches d’humour donnent du rythme. Je dois aussi dire que après le premier chapitre, j’ai eu un peu du mal à accrocher jusqu’au troisième tome. En effet, après ce chapitre, on passe sur d’autres sujets et personnages alors que j’aurais aimé plutôt voir les premiers instants de Suzu dans son nouvel environnement. Le temps passe aussi un peu trop vite au début, en deux tomes déjà un an qui s’écoule, et c’est dommage qu’on ne voit pas trop leurs premiers mois de cohabitation où elles se découvrent, même si cela montre que son intégration s’est faite naturellement, comme si elle faisait toujours partie de la famille. Cela m’a aussi un peu perturbée de passer dès le troisième chapitre à l’histoire de Yûya du point de vue de Fûta, des camarades de classe de Suzu dans sa nouvelle école. Bien que cette histoire soit intéressante, c’est un peu perturbant de se focaliser autant sur d’autres personnages en délaissant l’histoire principale dès le premier tome. Il aurait été préférable que ce tome soit consacré à la nouvelle vie de Suzu auprès de ses soeurs et de ses camarades de classe et qu’on se concentre sur les autres personnages par la suite.

J’ai trouvé donc le début un peu déroutant à part le premier chapitre. Heureusement par la suite, les parties tranches-de-vie à Kamakura et les histoires de famille se mêlent de façon plus homogènes. J’aime les histoires de famille et ici on a un bel exemple qui montre l’importance des liens familiaux et la complexité des relations familiales. On retrouve fréquemment le sujet des problèmes liés d’héritage et de succession. Il y a également des réflexions intéressantes sur la vie et la mort avec tout ce qu’elle apporte. Certains personnages traversent des épreuves difficiles mais la mangaka n’entre pas dans le pathos et les traite avec justesse. Elle ne nous montre pas également toutes les scènes en détails, laissant le lecteur imaginer par lui-même.

Le trait de dessin est agréable avec un dessin simple pour les personnages qui a son propre charme même si par moments je l’ai trouvé un peu moyen. Les décors sont beaux et soignés. Ils nous font voyager dans la région sur laquelle on apprend pas mal de choses, entre les fêtes, les traditions et les spécialités qui nous font saliver. D’ailleurs il y a beaucoup de scènes de repas conviviaux et des dialogues autour de la nourriture.

Chaque tome contient entre trois et quatre chapitres et une première page en couleurs pleine de douceur.

Tome 9 par Maccha

Kamakura Diary Vol.9

L'été se termine et l'automne commence. Au début de ce dernier tome, on est à quelques mois de la fin du collège. Les personnages ont évolué depuis le premier tome et d'autres avancent pour leur futur.

Suzu ayant pris sa décision pour le lycée dans les tomes précédents, se prépare pour le départ. Sachi part dans une station thermale avec Yasu, son premier congé de plaisir depuis longtemps. Elle découvre le bonheur des moments anodins et de faire des choses sans avoir mauvaise conscience. Yoshino a mûri, ainsi que Chika qui est maintenant une femme enceinte et mariée qui attend le retour de son époux. Suzu et Fûta de leur côté mettent leurs sentiments au clair grâce à une maladresse de Masa. Les jours s'écoulent alors que chacun prend des décisions. Les jeunes se préparent pour le lycée, les adultes avancent dans leur carrière ou leur relation et concrétisent leurs projets. Un dernier événement rassemble tout le monde qui se soutient face à l'angoisse pour Hamada et son équipe partis dans l'Everest.

Chacun va suivre une nouvelle voie. On ne ferme pas donc ce tome en se disant que c'est terminé, mais plus en se disant que ce sera le début d'une autre époque pour les personnages, tout en gardant leurs liens entre eux et avec Kamakura. Une belle conclusion pleine d'optimisme pour le futur.

Le tome se termine avec un chapitre supplémentaire centré sur Kazuki, le demi-frère de Suzu, quelques années plus tard. C'est un personnage attachant qui n'a pas eu une vie facile avec une situation familiale bien compliquée. On apprend ce qu'il est devenu ainsi que son frère. C'est aussi l'occasion de voir Suzu adulte, même si son visage est caché, comme Arai, la collègue de Sachi dont on n'a pas eu l'occasion de voir le visage tout au long de l'histoire. Un chapitre qui clôture la série d'une belle manière et fait peut-être le lien avec le spin-off Utagawa Hyakkei débuté en 2019 où nous suivons justement Kazuki. On espère voir ce titre chez nous un jour également.


Critique du tome 9 réalisée grâce au service de presse des éditions Kana.

  • Scénario
  • Dessin
3.5

En conclusion

Une oeuvre pleine de finesse et de réalisme autour des liens familiaux. L’aspect tranche-de-vie est tout de même parfois un peu trop présent entre les papotages des personnages.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)