Lovely Hair

Lovely Hair


Résumé :

Mashiro vit depuis treize ans confinée dans une pièce unique. Le monde extérieur, elle le découvre à travers les livres et l’étroite fenêtre de sa chambre. Descendante d’une lignée de prêtresses/miko qui accueillent dans leur chevelure dieux et déesses pour leur offrir le repos, Mashiro est un être précieux aux yeux de sa famille… Ou plutôt, un outil irremplaçable. Un jour, enfin, Mashiro ose sortir de sa chambre. À partir de là, de son apparence physique à ses convictions, plus rien ne sera plus comme avant. Source : Pika

Avis principal par ladybird3000

Ema Tôyama est déjà connue en France pour ses séries Love Mission et GDGD Dogs, mais je la lis pour la première fois avec cette série. Nouveauté shôjo des éditions Pika du mois de mai 2017, Lovely Hair est déjà terminée au Japon avec 8 volumes.

Nous découvrons une petite fille en apparence, Mashiro, qui vit depuis 13 ans enfermée dans une pièce. Elle fait partie d’une famille ayant pour vocation de prendre soin des dieux et de leur offrir le repos dans sa chevelure. Mashiro grandit donc moins vite que la normale et ne connaît rien du monde extérieur, hormis ce qu’elle apprend à travers les livres. Mais pour elle, accueillir les dieux dans ses cheveux afin de leur permettre de reprendre des forces est quelque chose dont elle est fière. Malgré cela, elle rêve de pouvoir sortir découvrir le monde. Un jour, la porte scellée de sa chambre s’ouvre et elle va découvrir que sa famille prend soin d’elle pour des raisons intéressées. Tout s’enchaine rapidement et après 13 ans, un dieu sort enfin de sa chevelure. La vie de Mashiro va alors être plus que mouvementée et elle va devoir fuir pour échapper à cette famille qui se sert d’elle depuis tant d’années.

Ce premier volume met en place les personnages et l’histoire. Histoire que je trouve autant originale que curieuse. J’ai bien aimé l’idée de départ, mais je trouve qu’on a rapidement trop de garçons autour de Mashiro, ce qui donne un petit côté harem. Mais Mashiro a pour le moment l’apparence d’une enfant et la mentalité qui va avec, puisqu’elle ne sait rien du monde extérieur. Cela apporte un certain décalage et pour le moment, même si elle est entourée de garçons, il n’est pas encore vraiment question de romance, en tout cas en ce qui la concerne.

Mashiro est restée enfermée pendant 13 ans depuis qu’elle a 3 ans, de plus sa croissance a été ralentie. On a donc l’impression que c’est une enfant et ses réactions le confirment. Pour le moment, elle ne sait rien du monde extérieur ni des gens. Elle ne sait pas faire grand chose, mais j’ai trouvé qu’elle était quand même assez débrouillarde, dans le sens où elle ne s’apitoie pas sur son sort et arrive à aller de l’avant. C’est une héroïne assez atypique et j’ai hâte de voir comment elle va évoluer. A côté de cela, nous avons Hayate qui prend soin de Mashiro depuis son enfance. Il avait pour rôle de la peigner chaque jour. C’est un personnage assez froid, mais il est toujours là pour Mashiro à sa façon. Vient ensuite le premier dieu à sortir des cheveux de Mashiro, Hinokagu. Ce dieu est tout le contraire d’Hayate, fougueux et irréfléchi. Il fonce tête baissée mais veut également protéger Mashiro. Bref, elle est déjà bien entourée et la fin du volume annonce encore de nouveaux personnages.

Les dessins sont plutôt sympathiques et on reconnaît le trait de la mangaka. Le côté fantastique est bien représenté par les tenues des personnages qui sont assez élaborées et parfois chargées. Les deux petites boules de poil qui accompagnent Mashiro sont très mignonnes, même si on ne sait pas encore vraiment d’où elles sortent ni ce qu’elles sont.

Fiche réalisée grâce au service de presse des éditions Pika.

Tome 2 par ladybird3000

Mashiro continue sa découverte du monde qui l'entoure et est émerveillée par un rien. J'aime bien ces passages, car ils sont mignons et on voit qu'elle a envie d'apprendre.

Le mystère est toujours présent sur la famille de Mashiro. On sait qu'une partie de la famille souhaite s'approprier les pouvoirs des Dieux et les soumettre à leur volonté. Mais il y a toujours une grosse interrogation concernant la mère de Mashiro qui aurait fui. Le prochain volume devrait nous révéler des choses à ce sujet. De plus, un nouveau personnage apparaît qui est en opposition à Mashiro. J'ai hâte d'en découvrir plus car elle pourrait se révéler son ennemie malgré le fait qu'elles se ressemblent dans un certains sens.

Mashiro découvre le lycée, rapidement, dans ce volume. Elle va à nouveau libérer un dieu de ses cheveux. Elle n'a pas encore pleinement conscience du pouvoir qu'elle détient et a été élevée pour n'avoir aucun désir. Elle n'arrive donc pas à souhaiter les choses, hormis apprendre et parcourir le monde. On la voit à nouveau se métamorphoser, mais personnellement j'aime moins ces passages et je préfère quand on la voit avec une apparence d'enfant. En fait, ce sont tous les passages avec des insinuations "amoureuses" que je n'aime pas trop dans cette série, car pour moi Mashiro est une enfant, malgré son âge. Elle a une apparence et le comportement d'une fillette, donc j'ai du mal à la voir lier des liens autre que d'amitié avec les garçons qui l'entourent.

En conclusion, j'aime bien l'idée de l'histoire et le côté mignon, mais j'espère qu'on n'ira pas trop dans la romance avec cette histoire.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Pika.

Tome 3 par ladybird3000

Lovely Hair Vol.3

Ce volume m'a beaucoup plu et apporte des réponses aux questions que l'on se pose depuis le début. Nous découvrons enfin une partie du passé de la mère de Mashiro, comment elle était et pourquoi elle a quitté sa famille. Nous ne savons toujours pas où elle se trouve ni si elle est en mesure de chercher Mashiro. Mais le fait de voir son passé permet de comprendre certaines choses. C'est un personnage sympathique que j'ai hâte de "rencontrer".

Les personnages continuent un peu à se dévoiler, notamment Hayate. J'ai toujours du mal à m'y attacher car on voit qu'il cache quelque chose. Au final, on va comprendre ce qu'il ressent et pourquoi il semble si dur envers les dieux.

L'histoire suit son cours, l'un des dieux, Sakuya va également être un peu plus mise en avant. J'ai trouvé que ce volume était intéressant et même plus que les précédents. J'espère que les prochains seront du même niveau.

En conclusion, un volume intéressant, peut-être le meilleur depuis le début de la série.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Pika.

Tome 4 par ladybird3000

Lovely Hair Vol.4

Mashiro continue d'évoluer et de se forger une personnalité. Elle éprouve toutes sortes de sentiments et découvre toujours de nouvelles choses. Mais surtout, elle continue de vouloir que son entourage soit heureux.

Concernant les dieux, on en apprend un peu plus sur Sakuya et sa sœur Iwanaga. Même si j'aurais aimé en voir un peu plus, car c'est assez rapide. On découvre également une autre facette d'Hinokagu. C'est un personnage que j'apprécie bien. De nouveaux dieux vont encore une fois apparaître.

Il y a ensuite la miko noire qui se dévoile un peu aussi. Elle n'a aucune patience et va à l'encore des ordres qu'on lui donne. De ce fait, le prochain volume devrait contenir un affrontement entre les deux miko. La miko noire révèle d'ailleurs avoir un pouvoir différent de celui de Mashiro, moins bienveillant. C'est un personnage que je n'apprécie pas vraiment pour le moment, car elle fait penser à une gamine capricieuse à qui on ne peut rien refuser.

En conclusion, l'histoire continue d'avancer doucement et pour le moment sans surprises.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Pika.

Tome 5 par ladybird3000

Lovely Hair T5

On reprend le combat entre les deux miko là où on l'avait laissé, avec l'arrivée de deux nouveaux dieux, dont l'un a subi le revirement des dieux de la miko noire. C'est finalement un rituel qui lui correspond et qui montre bien son camp. Le second dieu est Takeru Yamato, dieu de la beauté. C'est un personnage que j'aime bien, même s'il parle parfois méchamment car il dit les choses telles qu'il les pense. C'est surtout envers Mashiro qu'il dit des choses blessantes, sans vraiment le vouloir.

J'ai trouvé qu'après cela, le volume contenait un moment de flottement un peu moins intéressant, avec plusieurs dieux qui se suivent et qui n'ont finalement pas de grande utilité. Mais heureusement l'arrivée d'un personnage énigmatique et curieux va permettre de relancer l'intrigue en indiquant aux personnages ce qu'ils doivent faire.

Ce volume permet de s'intéresser un peu plus à Midori, le cousin de Mashiro. J'ai bien aimé ce passage qui permet d'apprécier le personnage et de le voir différemment. J'espère que cela sera plus développé par la suite, car ça amène également une intrigue supplémentaire concernant sa mère.

Enfin, le moment tant attendu est arrivé et nous rencontrons enfin un personnage attendu depuis le début. Avec cela, nous comprenons également que Uno et Sano ont un rôle particuliers et leur origine commence à être dévoilée.

En conclusion, un volume en demi teinte mais qui se termine assez bien et qui donne envie de découvrir la suite.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Pika.

Tome 6 par ladybird3000

Lovely Hair T6

On s'approche doucement de la fin de la série, puisqu'il ne reste plus que deux volumes après celui-ci. Encore une fois, j'ai trouvé ce volume intéressant, mais surtout sur la deuxième moitié.

La première moitié se concentre sur Mashiro qui reçoit des instructions pour devenir une miko accomplie et gagner en pouvoir et en force. Cette partie m'a semblée un peu banale au final, avec des passages un peu humoristiques et mignons, mais sans réelle utilité pour l'histoire. Par contre, le début du livre expliquant enfin d'où viennent Uno et Sano permet de répondre à cette question qui était en suspens depuis le début de l'histoire.

Les actions de l'un des personnages vont le mener à tourner le dos à Mashiro et aux autres dieux. Mais on peut comprendre pourquoi il en vient à cela. J'espère juste que par la suite cela sera utilisé et ajoutera quelque chose à l'intrigue.

Enfin, c'est ce qui vient ensuite qui m'a plu le plus dans le volume et qui permet de découvrir les origines de toute l'histoire. J'ai beaucoup aimé cette partie qui lève le voile sur la famille de Mashiro. Cela va également permettre à Mashiro de comprendre son rôle dans tout ça et lui faire découvrir des objectifs nouveaux.

Le volume se conclut avec le personnage mystérieux qui était déjà apparu dans le volume précédent. Le mystère n'est pas complètement dévoilé et on sent qu'il peut encore y avoir des retournements de situation, même si on se dirige doucement vers la conclusion.

En conclusion, à chaque volume, certains passages me plaisent plus ou moins bien. Ce volume se concentre sur le passé de la famille de Mashiro et j'ai bien apprécié découvrir cela.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Pika.

Tome 7 par ladybird3000

Lovely Hair T7

C'est l'avant dernier volume et il marque le moment où Mashiro va enfin faire face à sa famille et décider de se battre pour que celle-ci retrouve les valeurs qu'elle chérissait du temps de ses ancêtres. Il est donc temps pour les deux miko de réellement s'affronter, surtout que la miko noire n'en fait de plus en plus qu'à sa tête, au point de renier sa propre famille.

Ce volume contient quelques combats que j'ai trouvé sympathiques. La seule chose que je trouve dommage, c'est que Mashiro fait tout le temps appel à de nouveaux dieux, multipliant ainsi leur nombre. Je suppose que la mangaka voulait en faire apparaître un maximum, mais rien que dans ce volume, quatre nouveaux dieux sont introduits. L'un d'eux est tout de même important au scénario, puisqu'il concerne la Miko noire et permet à l'histoire de prendre un tournant assez inattendu. J'ai d'ailleurs trouvé cette dernière apparition très réussie et bien amenée.

Enfin, le personnage mystérieux se révèle enfin aux héros et les aide dans leur quête. Il semble toujours agir selon ses propres objectifs et on ne sait toujours pas vraiment qui il est. Malgré cela, il commence à se dévoiler un peu plus.

En conclusion, un volume que j'ai bien aimé lire et qui annonce une fin intéressante.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Pika.

Tome 8 par ladybird3000

Lovely Hair T8

Nous sommes à la fin de la série, avec ce huitième et dernier volume. Tous les mystères sont résolus et certains éléments sont même assez inattendus, concernant certains personnages dont on ne se doutait pas une seconde qu'ils n'étaient pas qui ils prétendaient être. J'ai trouvé cela sympathique, car cela permet d'apporter quelque chose en plus. Le personnage mystérieux dévoile enfin qui il est et finalement je n'avais pas deviné tout à fait juste, mais je n'étais pas très loin non plus.

Le combat final est un peu en-dessous de mes attentes et j'ai trouvé dommage que l'affrontement dure si peu de temps et soit résolu si facilement. Cependant, c'est tout de même une résolution intéressante. Comme on pouvait s'y attendre, tout est bien qui finit bien. Même si on passe par plusieurs moments de doute. De plus, je croyais que la présence de la mère de Mashiro serait cruciale, alors que finalement elle ne sert pas à grand chose.

L'autre point que je trouve dommage, c'est que durant toute la série, Mashiro est montrée comme une enfant qui ne connaît rien de l'extérieur, ni même du comportement à avoir dans certaines situations, elle ne sait rien de l'amour et des sentiments. Pourtant, à la fin, elle nous apparaît plus mure. C'est dommage que cela se fasse si brusquement, cette évolution aurait pu être montrée avant de façon un peu plus marquée.

En conclusion, un shôjo fantastique sympathique à lire, que je conseille plutôt aux jeunes filles.

  • Scénario
  • Dessin
3.3

En conclusion

Une série avec un univers original et sympathique. J’attends de voir comment l’histoire et les personnages vont se développer.

Envoi
User Review
5 (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)