Mai Ball !

Mai Ball !


Résumé :

Mai Miyano est une jeune lycéenne à l’imagination débordante. Depuis plusieurs années maintenant, elle rejoint tous les matins son ami d’enfance, Kunimitsu Hasuga, pour l’entraîner au football. Joueur de génie, le garçon est en tête des classements étudiants et son chemin de professionnel est tout tracé. Leur quotidien se retrouve chamboulé lorsque Mai est provoquée en duel de tir au but par la belle Reika Hakurai, une sportive prête à tout pour s’attirer les faveurs de Kunimitsu. Contre toute attente, Mai se révèle être extrêmement douée pour le sport, et pour cause, ses années d’entraînements matinaux, couplées à sa folle imagination, lui ont naturellement forgé un corps et esprit d’athlète. Découvrant ces capacités insoupçonnées, Kunimitsu décide de devenir entraîneur de l’équipe de football féminine du lycée, et promet à Mai de l’aider à devenir l’une des joueuses les plus talentueuse de sa génération. Source : Ototo

Avis principal par ladybird3000

Les éditions Ototo Manga sont aujourd’hui plutôt connues pour une ligne éditoriale autour des isekai et des séries fantastiques. Pourtant, bien avant que la maison d’édition voit le jour, les éditions Taifu comics, appartenant au même groupe, avaient déjà proposé des séries de sport un peu délirantes comme Heaven Eleven ou Crazy Beach. Mai Ball! est un titre qui me fait un peu penser à ces titres publiés il y a quelques années, mélangeant sport et comédie délirante.

Mai est une lycéenne comme les autres, rêveuse et amoureuse de son ami d’enfance. Depuis des années, elle s’entraîne au foot avec Kunimitsu, car celui-ci adore ce sport et souhaite plus que tout s’améliorer. A force de s’entraîner avec lui, elle a acquis certains réflexes et une puissance qu’elle ignore. Mais sa phobie du public l’empêche de jouer au grand jour et de toute façon, cela ne l’intéresse pas vraiment, tant qu’elle peut passer du temps avec Kunimitsu, cela lui suffit. Mais un jour, Reika, une sportive qui réussit dans tout, la provoque en duel, lui annonçant que sa place auprès de Kunimitsu est en jeu. Mai n’a alors pas d’autre choix que de l’affronter.

Autant le dire tout de suite, il s’agit d’une comédie autour du foot, avec un peu de romance. Un harem va rapidement se former et le fanservice pleut à chaque page. Mais ce qui en ressort surtout, c’est le côté décalé et délirant des personnages, à commencer par Mai. En effet, Mai a une imagination débordante et il lui arrive fréquemment de rêver éveillée et d’imaginer des « choses » entre elle et Kunimitsu. Ses hormones la travaillent, et pas qu’un peu. Mais une fois que l’on comprend cela, malgré ce côté décalé, on prend plaisir à la lecture. En tout cas, j’ai trouvé cela assez drôle, malgré les nombreuses scènes coquines et dénudées. Dans le second volume, cela diminue un peu et j’ai lu sur les réseaux que cela va en diminuant, même si je pense qu’il ne faut pas s’attendre à ce que le fanservice disparaisse complètement. En tout cas, cela ajoute un certain charme à Mai, de la voir s’extasier toute seule pour rien.

Le second volume va permettre d’introduire les autres filles du club de foot et il faut s’accrocher car elles sont 10 (normal, vu qu’une équipe doit compter 11 joueurs) et toutes sont plus étranges les uns que les autres. Avec des filles aussi dynamiques que différentes, cela promet de beaux volumes à venir. En ce qui concerne Kunimitsu, le seul homme (ou presque), malgré la présence de toutes ses filles, il ne semble pas ébranlé et se fiche complètement d’elles. Tout ce qu’il voit, c’est le foot. C’est d’ailleurs ce qui permet d’ajouter une autre touche d’humour, car il est complètement à côté de la plaque.

Les dessins sont assez beaux. Les visages et les expressions sont très bien faites, ce qui est important car avec les rêveries de Mai, beaucoup d’émotions passent par ses expressions. Les échanges de ballons et matchs sont bien réalisés, les actions sont bien dessinées et même si je n’y connais pas grand chose au foot, j’ai trouvé cela bien fait et dynamique. Les petits bonus à la fin et les pages couleurs sont également sympathiques.

Fiche réalisée grâce au service de presse des éditions Ototo Manga.

Tome 3 par ladybird3000

Mai Ball ! T3

Dans ce troisième volume nous suivons le premier match amical de l'équipe. Celui-ci se déroule contre l'une des équipes les plus réputées, celle de Kijinan. L'enjeu est important pour les filles car si elles perdent, Kunimitsu devra cesser d'être leur coach. De plus, les jumelles ont un passé commun avec l'une des joueuses de Kijinan et elles veulent tout faire pour gagner ce match et ainsi prouver leur valeur.

On va donc se pencher un peu plus sur Aoi et Akane, et on va découvrir pourquoi elles avaient arrêté le football. On comprend alors pourquoi elles ont une dent contre l'équipe de Kijinan et en particulier une certaine Jaina, dont il faudrait apparemment se méfier.

Le match débute assez bien pour les filles et Reika en met plein la vue, peut être un peu trop, avec ce premier but qui a pour objectif de déstabiliser et de frimer aussi. Par la suite, le match est plutôt intéressant et chouette à suivre. La seconde mi-temps va par contre changer la donne avec l'entrée en jeu de la fameuse Jaina. La pression va monter d'un coup, mais les filles ne se laissent pas démotiver pour autant.

La fin du volume laisse place à l'entrée en jeu de deux autres joueuses dans l'équipe adverse. On se doute que les filles vont avoir plus de mal encore à leur tenir tête. Cela donne envie de lire la suite afin de savoir qui gagnera ce match.

J'ai encore une fois beaucoup aimé les dessins. Le match est très bien rendu, avec de nombreuses actions et passes bien dessinées. Il y a toujours ce petit côté fan service, mais cela ne m'a pas dérangée. Mai est un peu moins dans ses pensées lubriques, ou du moins elles ne nous sont pas exposées. Mais j'attends quand même de la voir encore un peu sur le terrain, car ses apparitions sont toujours intéressantes.

En conclusion, un premier match qui ne rigole pas et dont j'attends la fin avec impatience.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Ototo Manga.

Tome 4 par ladybird3000

Mai Ball ! T4

Le match se termine dans ce volume et quel match. Jusqu'au bout, il aura autant fait suer les joueuses que moi, pauvre lectrice. J'ai trouvé cela vraiment chouette de voir Mai être plus à fond dans le match et vouloir gagner avec ses amies. Ses dernières actions sont vraiment classes et bien dessinées.

La seule chose que je trouve dommage au final, c'est que durant ce match, on n'a vraiment vu jouer qu'une poignée de joueuses de l'équipe adverse. En effet, seules cinq d'entre elles ont été mises en avant, dont deux seulement sur la fin puisqu'elles sont entrées sur le terrain en remplacement. D'ailleurs, deux d'entre elles vont rapidement revenir puisqu'on les croise à nouveau à la fin du volume. Ce sont deux personnages que j'ai bien aimé et qui sont encore plus sympathiques lorsqu'on les découvre en dehors du contexte du match amical.

Après le match, on retrouve les filles en pleins examens de mi-trimestre. Cela passe finalement assez rapidement et on arrive ensuite au camp d'entraînement. Ce sera sans doute l'occasion pour elles de s'améliorer encore et surtout de renforcer leurs liens.

Dans ce volume, Mai part un peu moins dans son imagination, ou du moins on ne voit plus beaucoup ses fantasmes. Par contre, le fanservice est toujours présent, puisqu'on voit régulièrement les filles aller aux bains de la famille de Mai.

Il y a toujours des petits bonus à la fin du volume, avec des 4-koma présentant les personnages et montrant des scénettes drôles.

En conclusion, j'ai hâte de voir de nouveaux matches et de découvrir de nouveaux personnages aux travers des équipes que devront affronter nos amies.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Ototo Manga.

Tome 5 par ladybird3000

Mai Ball ! T5

Le volume se concentre essentiellement sur le camp d'entraînement des filles. Il y a quand même pas mal de fan service, avec des matchs qui se jouent en maillot et des passages au bain le soir. Mais ce que j'ai bien aimé, c'est de voir les progrès de chacunes. Et surtout de voir leurs liens se renforcer et leur esprit d'équipe devenir très présent. Même Mai, qui jouait au début juste pour être avec Kunimitsu, finit pas prendre plaisir à jouer. Ses moments de distraction et de rêverie sont toujours présents, mais elle fait des efforts.

Le dernier tiers du volume nous montre l'équipe de Kunimitsu jouer un match pour les qualifications. J'ai trouvé cela sympathique, car cela change de voir une autre équipe être au centre du jeu. De plus, on voit à quel point Kunimitsu est fort et doué dans ce sport qu'il adore. Les filles sont en complète admiration devant lui et on comprend pourquoi.

La suite devrait nous montrer le match de qualification des filles et j'ai hâte d'y être et de découvrir leurs premières adversaires.

En conclusion, un volume chouette à lire et qui annonce des qualifications intéressantes à venir.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Ototo Manga.

Tome 6 par ladybird3000

Mai Ball ! T6

Ce sixième volume débute avec un grand nombre de poitrines en premier plan, mais rapidement, les choses sérieuses commencent. Nous découvrons l'équipe féminine de l'école internationale Franklin. Ce que j'ai bien aimé, c'est que l'auteur prend le temps de nous présenter chacune d'elles dans leur environnement habituel. On découvre des japonaises mais aussi des étrangères, dont une russe et une serbe, aux personnalités bien différentes. L'une d'elles, Tsubame, est petite et s'entraîne plus que toutes, tant elle a des pansements aux genoux. Cette fille semble être l'atout de l'équipe.

Après cela, nous allons voir nos amies de Kijikita affronter cette équipe de Franklin pour leur premier match de qualifications pour le tournoi national. Cela débute avec l'absence d'une personne clé pour l'équipe, ce qui ne démotive pourtant pas les filles. Puis, nous voyons que Tsubame a en effet quelque chose bien à elle qui fait qu'elle est un point fort pour son équipe. Mai va se confronter à elle et cela est loin d'être fini, puisque le volume se termine alors que la première mi-temps n'est pas encore terminée.

Les filles de Kijinan vont également faire une petite apparition dans ce volume et cela fait plaisir de les retrouver. Un autre point que j'ai beaucoup apprécié dans ce volume, c'est le fait qu'il y ait un commentateur lors de ce premier match de qualifications et cela rend vraiment bien, d'autant plus qu'il décortique et explique chaque action.

En conclusion, un très bon volume qui ne donne qu'une envie, foncer lire la suite.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Ototo Manga.

Tome 7 par ladybird3000

Mai Ball ! T7

Le volume continue avec la suite du premier match de qualifications pour le tournoi national et on est loin d'en avoir fini car le volume s'achève alors que le match lui n'est pas terminé.

J'ai beaucoup aimé lire ce tome qui permet de passer par plusieurs états de stress pour nos amies de Kijikita. Tout au début, un but est marqué par l'équipe adverse et la mi-temps est rapidement sifflée. Le principal problème de l'équipe, hormis le fait que leur coach est actuellement absent car il dispute lui-même un match avec son équipe, est le fait que les filles n'ont pas de remplaçantes dans leur équipe. Ainsi, il leur faut trouver une astuce afin de ne pas s'épuiser en vain et remonter au score.

J'ai bien aimé les astuces que les filles avaient mis en place. Mais l'équipe de Franklin est loin d'avoir tout montré. La tension est donc au maximum, avec ces 22 filles qui jouent tout sur le terrain.

En parallèle, nous voyons quelques flashbacks, qui permettent de développer encore un peu plus les filles de Franklin et les liens qui les unissent. Il y a également quelques filles de Kijinan qui suivent le match et le commentent au fur et à mesure.

En conclusion, j'ai hâte de découvrir quelle équipe remportera la victoire et j'aimerais savoir comment Kijikita palliera son manque de joueuses dans les prochains matchs.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Ototo Manga.

  • Scénario
  • Dessin
3.7

En conclusion

Une entrée en matière drôle et délirante, avec une Mai un brin perverse. Outre le foot, les personnalités des différents personnages font l’originalité du titre.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)