My Teen Romantic Comedy is Wrong as I expected

My Teen Romantic Comedy is Wrong as I expected


Résumé :

« L’insouciance de la jeunesse est une imposture ! » Le jeune Hachiman a une vision des plus pessimistes de la vie. De toute façon, sa situation actuelle ne le pousse guère à déborder d’optimisme : pas d’amis, pas de petite amie et sa capacité à envisager l’avenir est totalement nulle. Néanmoins, ses ennuis ne font que commencer : déjà forcé à se remettre en question, Hachiman apprend qu’il doit coopérer avec Yukino, une élève, aussi brillante que sarcastique et antipathique, qui ne lui laissera aucun répit. La rencontre de ces deux lycéens aux caractères si différents risque de créer des étincelles. Source : Ototo

Avis principal par Beldaran

Après le LN proposé par les éditions Ofelbe dont nous avons pu découvrir le premier tome en mars dernier, les éditions Ototo nous proposent la sortie simultanée des deux premiers volumes du manga, signé Io Naomichi. Ainsi après l’adaptation animée et le roman, je redécouvre l’oeuvre par le biais du manga mais la lecture m’a vraiment moins emballée. L’histoire passe mieux en roman.

L’adaptation est particulièrement fidèle puisqu’un chapitre du manga correspond à un chapitre du roman, ce sont d’ailleurs les mêmes titres. Les deux volumes adaptent le premier tome du roman et plus de la moitié du second. C’est donc une interprétation en marche forcée qui nous est proposée et cela se ressent par moments. Cependant, le mangaka a saisi l’essence de l’œuvre et va à l’essentiel. Et l’essentiel tourne autour de Hachiman, lycéen pessimiste qui jette un regard acéré sur ses camarades en analysant leur comportement et sur la vie en général. Pour son malheur, lui qui se complaît dans la solitude et aspire à un futur fait d’oisiveté, se trouve embrigadé de force dans le Club des volontaires. L’objectif officiel du club est de venir en aide aux lycéens qui rencontrent des problèmes multiples et variés, cela va de la cuisine au club de tennis. Ce point permet à l’auteur de mettre en avant le fonctionnement de différents groupes, avec l’impact du regard des autres… Le but officieux, inspiré par la redoutable professeure principale, est de sociabiliser les deux énergumènes qui forment le club. Leur association curieuse fonctionne tout au long du tome 1 mais la longue partie de tennis dont la problématique tourne autour du personnage de Totsuka est vraiment lourde et maladroite concernant un aspect particulier.

Je pense que ce type de récit fonctionne mieux en roman, à cause, notamment, des longs passages introspectifs d’Hachiman qui donnent tout le piquant au titre.

De nombreux personnages font leur apparition dans ces deux volumes. Hachiman, aux yeux de poisson mort, d’un incroyablement cynisme qui se révèle efficace pour résoudre les problèmes. Il est associé à la sublime Yukinoshita qui possède un franc parlé surprenant. Leurs échanges sont musclés et amusants à suivre. L’évolution de leur relation devrait avoir un impact sur le club. Les autres personnages ont des personnalités différentes dont Zaimokusa qui est très drôle.

En ce qui concerne les graphismes, cela se sent que c’est le premier titre de l’auteur. Le trait est hésitant et les visages des personnages ne sont pas exceptionnels alors si pour Hachiman cela passe, pour Yukinoshita c’est plus compliqué. On note une légère amélioration dans le volume deux, avec des personnages expressifs.

L’édition est correcte avec pour les deux volumes, deux pages en couleurs. La traduction est sympa mais moins enlevée que celle du roman.

Fiche réalisée grâce au service de presse des éditions Ototo.

  • Scénario
  • Dessin
2.5

En conclusion

My Teen Romantic Comedy est une adaptation correcte mais vraiment moins emballante que l’œuvre originale.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)