Octave

Octave


Résumé :

Yukino Miyashita, une ancienne idol, tente de retrouver sa vie normale de lycéenne après une brève carrière dans le spectacle, mais ne parvient pas à surmonter la solitude dans laquelle elle se retrouve plongée… C’est après avoir quitté ses études qu’elle rencontre Setsuko Iwai, elle aussi autrefois dans le milieu de la musique. Les deux jeunes filles se rapprochent, se découvrent, pour tomber amoureuses l’une de l’autre… Source : Taifu comics

Avis principal par ladybird3000

Octave est à l’origine un seinen manga en 6 tomes publié dans le magazine Afternoon des éditions Kôdansha. En France, la série rejoint la collection yuri des éditions Taifu comics.

Nous y découvrons Yukino, une jeune femme qui vit monotonement chaque jour, sans goût pour la vie ni pour ce qu’elle fait. Pour cause, ses rêves et espoirs ont été brisés alors qu’elle était adolescente. Son rêve de toujours, devenir idol, s’est réalisé mais n’a pas duré longtemps. Après avoir quitté cette vie de paillettes, elle retourne chez ses parents, mais ses camarades voient d’un mauvais œil son retour et la critiquent sans cesse, la poussant à arrêter ses études. A seulement 18 ans, elle retourne à Tokyo et réussit à décrocher un stage dans l’agence de son ancien manager. Un soir, dans une laverie, elle va rencontrer Setsuko, une jeune femme de 22 ans. Celle-ci a également travaillé dans le milieu de la musique et sa présence va réconforter Yukino, tout en éveillant chez elle de nouveaux sentiments.

J’ai plutôt bien aimé ce premier volume. Il nous présente Yukino et le monde des idols qu’elle a en quelque sorte subi, avec toutes les désillusions qui vont avec. Plusieurs choses sont évoquées, comme le fait de devoir faire des photos en maillot de bain, ou d’aller plus loin avec son corps pour gravir les échelons. Mais aussi le fait de changer de milieu et de se rapprocher du monde de la pornographie. Tout cela est évoqué en surface pour le moment, mais cela marque quand même déjà bien le lecteur.

On découvre une Yukino désemparée qui a vu ses rêves brisés et piétinés. Son image a été dégradée contre sa propre volonté et sans avoir rien fait pour que ce soit le cas. Elle vit chaque jour en supportant les regards dans cette ville où personne ne l’a (re)connaît. Pourtant, elle réussit à peine à payer le nécessaire à sa survie, sans se faire plaisir ni sans aimer réellement ce qu’elle fait. Sa rencontre avec Setsuko va changer sa vie, dans le sens où elle rencontre quelqu’un qui a vécu quelque chose de semblable ou du moins qui a expérimenté ce milieu de la musique puis qui en est sorti. Cela va également éveiller de nouvelles émotions et sentiments en elle, puisque sa rencontre avec Setsuko va mener à une relation intime et proche, tout en étant assez distante au début. Yukino ne sait que penser que cette relation, puis elle semble ne plus savoir comment s’en décrocher.

Ce premier volume m’a plu par son histoire et les personnages qu’il présente. Cependant, j’ai quand même eu un peu de mal avec la construction de ce premier volume, qui semble présenter beaucoup d’éléments de façon un peu éparse, tout en étant bien réfléchi car chaque moment du passé de Yukino qui est mis en avant, va être mis en balance avec un moment de sa vie actuelle. C’est donc un sentiment mitigé et j’espère que par la suite, ce sentiment sera moins présent. Il y a également le relation des deux personnages qui me paraît pour le moment un peu superficielle et qui mériterait d’être plus développée, dans le sens où j’aimerais comprendre leurs sentiments. Yukino semble amoureuse et elle éprouve de la jalousie. Quant à Setsuko, ses sentiments sont plus compliqués à deviner et même si elle avoue avoir des sentiments pour Yukino, j’ai encore un peu de mal à les voir et les comprendre.

Concernant les dessins, ils sont fins et plutôt bien réalisés, même si j’ai parfois l’impression que les personnages sont un peu « potelés », dans le sens où ils ne sont pas aussi longilignes que dans la plupart des autres mangas, ce qui n’est pas un tord mais plutôt bien je trouve. Il y a quelques scènes érotiques, mais celles-ci sont assez soft et ne sont pas trop présentes, elles servent surtout à montrer l’évolution de la relation des personnages. La nudité (ou presque nudité) est également présente pour montrer la réalité du métier d’idol, ce qui contrebalance avec les moments d’intimités.

Fiche réalisée grâce au service de presse des éditions Taifu comics.

Tome 2 par ladybird3000

Octave T2

Ce volume se concentre beaucoup sur Yukino et sur sa perception des relations homme/femme. En effet, Yukino semble repoussée à l'idée de se rapprocher d'un homme, à cause de tout ce qu'elle a vécu jusqu'ici. Elle pense que les hommes vont vers les femmes uniquement pour leur corps. Ce qu'elle a expérimenté avec ses camarades et la gente masculine renforce cette idée : les hommes ne voient que ses formes. Elle est même dégoutée par la simple idée qu'un bout de chair puisse pénétrer en elle et trouve cela écœurant.

Pourtant, alors qu'elle reproche aux hommes de ne regarder que les formes, elle fait elle aussi une fixation sur ce qui se trouve entre leurs jambes. J'ai trouvé que ses réflexions étaient donc plutôt en oppositions et cela montre tout le paradoxe qui se joue en elle. De ce fait, on se demande donc si elle est réellement amoureuse de Setsuko, ou si elle s'est laissée aller car c'était une femme et qu'elle lui montrait de l'affection. Yukino va avoir toutes sortes de pensées et j'ai trouvé intéressant qu'on les connaisse. Par contre, j'aurais trouvé cela bien aussi qu'on ait le ressenti de Setsuko, mais cela viendra peut-être plus tard.

Yukino va retrouver 2 anciennes amies, tout d'abord Kamo qu'elle va retrouver en rentrant chez ses parents, tout en amenant Setsuko avec elle. Encore une fois, on voit que Yukino semble réellement aimer Setsuko, car elle souhaite lui montrer l'endroit où elle a grandi et lui faire rencontrer son amie. Pourtant, elle va aussi avoir des paroles qui peuvent blesser Setsuko sans le vouloir. Elle va aussi revoir Mika, l'une des filles qui était dans le même groupe d'idole qu'elle et qui perce à nouveau en solo. Setsuko va également revoir Lisa, la fille avec qui elle formait un duo, ce qui va raviver la jalousie de Yukino et la pousser encore une fois à avoir des paroles blessantes.

Ce volume, j'ai vraiment eu l'impression qu'on était centré que sur Yukino, car on voit ses doutes, ses sentiments parfois négatifs et on la voit blesser plusieurs fois Setsuko. Quant à cette dernière, on ne voit pas trop ce qu'elle ressent ni comment elle prend les paroles de Yukino, ce que j'ai trouvé dommage.

Le volume se termine de façon inattendue et j'ai vraiment envie de lire la suite qui devrait être intéressante et qui va sans doute chambouler le couple.

En conclusion, un volume intéressant mais peut-être un peu trop centré sur Yukino, si bien qu'on ne voit pas le ressenti des autres personnages ou trop peu et que le milieu musical et du show-biz et finalement peu présent.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Taifu comics.

  • Scénario
  • Dessin
3.7

En conclusion

Un premier volume intéressant dont j’attends la suite pour voir plus de développement.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)